João Pinheiro Chagas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
João Pinheiro Chagas
Image illustrative de l'article João Pinheiro Chagas
Fonctions
2e Président du ministère du Portugal
(56e chef du gouvernement)

&&&&&&&&&&&&&0702 mois et 9 jours
Président Manuel de Arriaga
Prédécesseur Teófilo Braga
Successeur Augusto de Vasconcelos
[1]
&&&&&&&&&&&&&&022 jours
Président Manuel de Arriaga
Prédécesseur Joaquim Pimenta de Castro
Successeur José de Castro
Ministre de l'Intérieur
Président Manuel de Arriaga
Premier ministre lui-même
Prédécesseur António José de Almeida
Successeur Silvestre Falcão
Président Manuel de Arriaga
Premier ministre lui-même
Prédécesseur Pedro Gomes Teixera
Successeur José de Castro
Ministre des affaires étrangères
Président Manuel de Arriaga
Premier ministre lui-même
Prédécesseur Bernardino Machado
Successeur Augusto de Vasconcelos
Biographie
Nom de naissance João Pinheiro Chagas
Date de naissance
Lieu de naissance Rio de Janeiro
Date de décès (à 61 ans)
Lieu de décès Estoril
Nationalité portugaise
Parti politique Parti républicain
Profession journaliste

João Pinheiro Chagas
Premiers ministres du Portugal

João Pinheiro Chagas (Rio de Janeiro, Brésil, 1er septembre 1863 - Estoril, 28 mai 1925; ʒuˈɐ̃ũ piˈɲɐiɾu ˈʃaɡɐʃ) était un journaliste et homme politique portugais. Il est né au Brésil, de parents portugais qui revinrent peu après au Portugal. Il a été rédacteur dans les journaux « O Primeiro de Janeiro », « Correio do Norte », « O Tempo » et « O Dia ». Après être devenu un républicain, il a également fondé la « República Portuguesa » et a été le directeur de « O País » (1898).

Un farouche républicain[modifier | modifier le code]

João Pinheiro Chagas dans sa jeunesse.

La réaction du gouvernement monarchique à la suite de l'Ultimatum britannique de 1890 qui a forcé le Portugal à renoncer à ses prétentions sur les territoires qui se trouvaient entre l'Angola et le Mozambique, fait de lui un républicain féroce et l'un des plus fervents du Portugal journalistes anti-monarchique et d propagande.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Après la proclamation de la République, le 5 octobre 1910, il fut nommé ministre à Paris, et, l'année suivante, après la fin de la durée du gouvernement provisoire, il a été choisi pour diriger le premier gouvernement constitutionnel de la Première République portugaise. Son gouvernement ne resta au pouvoir deux mois seulement, du 4 septembre au . Ce fut un triste prélude de l'instabilité politique de la Première République. Après le coup d'État du 14 mai 1915, il a le 17 mai 1915 à nouveau été nommé Président du ministère, mais il n'entrera pas en fonctions. Il est resté diplomate jusqu'à sa retraite en 1923.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. N'est pas entré en fonctions