Jimmy Wilson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jimmy Wilson, né en 1903 ou en 1904, était un ouvrier agricole noir américain qui devint célèbre lorsqu'il fut condamné à mort par un jury exclusivement blanc en Alabama en 1958, pour avoir dérobé la somme de $1.95 à une femme blanche âgée de 74 ans, Esteele Barker, lors d'une agression nocturne à son domicile[1]. D'après le journal Des Moines Register à l'époque, « un officiel du tribunal a suggéré que le jury fut influencé lorsque Mme Barker lui dit que Wilson s’était adressé à elle sur un ton qui manquait de respect »[2]. Il faut cependant rappeler que ce qui joua le plus en la défaveur de Wilson furent ses 2 condamnations précédentes pour vol aggravé, la violence et les menaces de mort envers la victime et la tentative de viol à son égard, ainsi que la reconnaissance par Wilson de la préméditation de ses actes. Egalement : la loi en vigueur alors en Alabama prévoyait bien la peine capitale pour ce type de crime bien qu'elle n'avait jusqu'alors été prononcée que pour des vols de plus de 5 dollars.

La condamnation à mort fut commuée en peine de prison à perpétuité à la suite d'une pression internationale « intense » et à l'intervention de John Foster Dulles[3],[4]. Wilson fut relâché en 1973, à l'âge de 70 ans[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dudziak, Mary L., "The Case of 'Death for a Dollar Ninety-Five: Finding America in American Injustice", University of Southern California Law School, 2007, p.5
  2. Des Moines Register, 23 août 1958, cité in Bryson, Bill, The Life and Times of the Thunderbolt Kid, 2006, (ISBN 978-0-552-15546-5), p.175
  3. Synopsis de: Dudziak, Mary L., Cold War Civil Rights: Race and the Image of American Democracy, 2002, (ISBN 9780691095134)
  4. a et b Dudziak, Mary L., "The Case of 'Death for a Dollar Ninety-Five: Finding America in American Injustice", University of Southern California Law School, 2007, p.18