Jimmy Robinson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jimmy Robinson
Nom complet James Peter Robinson
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (64 ans)
à New York (New York)
Numéro 85
Position Wide receiver
Carrière universitaire ou amateur
1971-1974 Yellow Jackets de Georgia Tech
Carrière professionnelle
Choix draft NFL 367e au total en 1975 par les
Falcons d'Atlanta
1976-1979
1980
1981
Giants de New York
49ers de San Francisco
Broncos de Denver
Carrière pro. 1976-1981
Carrière d'entraîneur
Équipe 2011-... Cowboys de Dallas (entraineur assistant/entraineur des wide receivers)
A entraîné 1984-1985 Showboats de Memphis (entraineur des wide receivers et des Tight ends)
1987-1989 Yellow Jackets de Georgia Tech (entraineurs des wide receiver)
1990-1993 Falcons d'Atlanta (entraineur des wide receivers)
1994-1997 Colts d'Indianapolis (entraineur des wide receiver)
1998-2003 Giants de New York (entraineur des wide receiver)
2004-2005 Saints de La Nouvelle-Orléans (entraineur des wide receiver)
2006-2011 Packers de Green Bay (entraineur des wide receiver)
Activité Depuis 1984
Palmarès Super Bowl XLV

(en) Statistiques sur NFL.com

James Peter Robinson (né le à New York) est un joueur et entraineur américain de football américain. Il est actuellement l'entraineur assistant et l'entraineur des wide receivers des Cowboys de Dallas.

Carrière[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Lycée[modifier | modifier le code]

Robinson fait ses études à la Ridgeview High School dans le nord de la ville d'Atlanta.

Université[modifier | modifier le code]

En 1971, il intègre l'équipe de football américain de l'université de Georgia Tech. En quatre saisons avec les Yellow Jackets, il reçoit 101 passes pour 1633 yards et treize touchdowns. En 1981, il est intronisé au temple de la renommée de l'université et dans l'équipe de tous les temps de l'équipe.

Professionnel[modifier | modifier le code]

Jimmy Robinson est sélectionné au quinzième tour du draft de la NFL de 1975 par les Falcons d'Atlanta au 367e choix. Il n'est pas dans l'effectif des Falcons lors de l'ouverture de la saison 1975 et se retrouve agent libre. En 1976, il signe avec les Giants de New York, où il marque son premier touchdown en professionnel. En 1977, il domine le classement des réceptions des Giants avec vingt-deux pour 422 yards et trois touchdowns ainsi que trente-deux en 1978 pour 620 yards et deux touchdowns. À noter qu'il inscrit le premier touchdown de l'histoire du Giants Stadium après une passe de Craig Morton. La saison 1979 ne le voit rien inscrire et il est libéré par la franchise de New York.

En 1980, il signe avec les 49ers de San Francisco mais il ne joue aucun match. En 1981, il est recruté par les Broncos de Denver mais là aussi n'apparait à aucune reprise avec le maillot bleu et orange de Denver. Il met un terme à sa carrière de joueur après cette saison.

Entraineur[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Robinson revient dans le monde du football professionnel en 1984, devenant membre du staff de l'équipe des Showboats de Memphis, jouant en United States Football League. Il est l'entraineur des wide receiver pendant deux saisons avant la fermeture de la ligue. Après cette première expérience, il reste une saison sans club avant de revenir dans son université en 1987 pour entrainer les Yellow Jackets pendant trois saisons.

Professionnel[modifier | modifier le code]

Falcons d'Atlanta[modifier | modifier le code]

En 1990, Robinson revient en NFL mais cette fois pour être au bord du terrain. Il intègre le staff des Falcons d'Atlanta, équipe qui la sélectionné en 1975 mais qui ne l'avait gardé. Il entraine des joueurs comme Andre Rison et Michael Haynes, qui affolent les compteurs en 1990. En 1991, Rison reste parmi les meilleurs réceptionneurs pour touchdown et son coéquipier Mike Pritchard impressionne par ses performances.

Colts d'Indianapolis[modifier | modifier le code]

En 1994, il signe avec la franchise des Colts d'Indianapolis, toujours au poste d'entraineur des wide receivers. Lors de sa première saison, il entraine notamment Marvin Harrison, qui devient le troisième rookie de l'histoire des Colts à recevoir le plus de ballons lors d'une saison. Jimmy reste à ce poste pendant quatre saisons

Giants de New York[modifier | modifier le code]

En 1998, Robinson revient dans sa ville natale de New York où il a joué pendant quatre saisons avec les Giants. En 1999, les receveurs Amani Toomer (qui deviendra un des meilleurs receveurs de l'histoire de New York) et Ike Hilliard deviennent la première paire de receveur des Giants à combiner une statistiques de 2000 yards parcourus. En 2001, les receveurs de New York reçoivent 186 passes pour 2680 yards et quinze touchdowns, ce qui permet à l'équipe de jouer le Super Bowl XXXV, qui se solde par une défaite.

Saints de La Nouvelle-Orléans[modifier | modifier le code]

Robinson intègre l'équipe des Saints de La Nouvelle-Orléans en 2004. Il entraine Joe Horn qui reçoit quatre-vingt-quatorze passes pour 1399 yards (record de la franchise) et onze touchdowns. Après la saison 2005, il quitte les Saints.

Packers de Green Bay[modifier | modifier le code]

Le nouvel entraineur des Packers de Green Bay Mike McCarthy appellent Robinson dans son staff en 2006. Robinson accepte et entraine des joueurs tels que Donald Driver qui sera sélectionné deux fois au Pro Bowl et Greg Jennings qui marque douze touchdowns en 2007 sur des passes. Lors de la saison 2010, il remporte le Super Bowl XLV avec les Packers contre les Steelers de Pittsburgh.

Cowboys de Dallas[modifier | modifier le code]

Le 11 février 2011, Robinson accepte un poste d'entraineur assistant ainsi que son poste d'entraineur des wide receivers chez les Cowboys de Dallas.

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Super Bowl XLV
  • Temple de la renommée de l'université Georgia Tech (intronisé en 1981)
  • Équipe de tous les temps de l'université de Georgia Tech