Jimmy Algerino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jimmy Algérino
Image illustrative de l’article Jimmy Algerino
Biographie
Nationalité Français
Naissance (50 ans)
Toulouse (France)
Taille 1,74 m (5 9)
Poste Latéral droit
Parcours junior
Années Club
1989-1990 Chamois niortais
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1990-1991 Chamois niortais017 (0)
1991-1992 AS Monaco004 (0)
1992-1993 SAS Épinal035 (1)
1993-1996 LB Châteauroux104 (4)
1996-2001 Paris SG178 (9)
2001 Venezia Calcio008 (0)
2001-2002 FC Sochaux-Montbéliard011 (0)
2002-2004 LB Châteauroux038 (2)
2004-2005 AC Legnano004 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Jimmy Algerino, né le à Toulouse, est un footballeur français qui évolue principalement au poste de défenseur latéral droit. Il a fait la majeure partie de sa carrière avec le Paris Saint-Germain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Les débuts[modifier | modifier le code]

Natif de Toulouse, Jimmy Algérino évolue comme ailier droit à ses débuts. Il ne réussit pourtant pas à intégrer le centre de formation du Toulouse FC et il tente sa chance alors à Niort. À cause des déboires financiers du club, il ne finit pas sa formation et pose ses valises sur le Rocher à l'été 1991. Il ne reste qu'une saison mais c'est la rencontre d'Arsène Wenger qui va le plus marquer sa carrière sur le point de vue footballistique : « Celui qui m'a le plus marqué fut Arsène Wenger à Monaco. Même si j'étais jeune et que je n'ai pas beaucoup joué, il m'a apporté et restera le plus marquant. Et puis quand on voit le parcours qu'il a eu… »[1].

La saison suivante, il rebondit à Épinal puis rejoint la Berrichonne de Châteauroux où il reste trois saisons. Il est d'ailleurs champion de National en 1994 avec le club berrichon. En D2, il s'affirme comme un solide arrière latéral et est remarqué par le PSG, qu'il rejoint en 1996.

L'apogée de sa carrière au Paris SG[modifier | modifier le code]

Au PSG, il connait à la fois la belle époque et le déclin de « l'après Denisot ». Il joue avec des joueurs comme Rai, Leonardo, Bernard Lama ou Julio César Dely Valdes. Dès sa première saison, il est vice-champion de France 1996-97 et finaliste de la Coupe des Coupes (défaite 0-1 contre Barcelone).

La saison suivante, il est de l'équipe qui réalise le doublé Coupe de France-Coupe de la Ligue 1998. Ce doublé est une consolation aux piètres performances du club en championnat (8e) et en Ligue des champions (élimination en phase de poules). C'est le début de la déchéance pour le club de la capitale. La saison 1998-1999 voit défiler trois entraineurs (Alain Giresse, Artur Jorge et Philippe Bergeroo) mais il joue quand même 30 matchs de Championnat.

Le PSG redresse la tête en 1999-2000 mais Jimmy se blesse gravement à Marseille au genou et rate la fin de saison. Il revient lors de la suivante mais l'arrivée de Luis Fernandez en janvier 2001 va sceller son avenir au club.

Une saison difficile[modifier | modifier le code]

En 2001, il tente l'aventure en Italie, à Venise, remonté en Serie A. Il joue peu et le changement d'entraîneur précipite son retour en France 6 mois plus tard. Il signe 6 mois au FC Sochaux où il joue 11 matchs.

Retour à Châteauroux et fin de carrière[modifier | modifier le code]

Il revient ensuite à ses premières amours en jouant deux saisons à La Berrichonne de Châteauroux. Il peine à retrouver un bon niveau physique mais atteint la finale de la Coupe de France 2004 avec son ami depuis l'époque de PSG, Éric Rabésandratana. À l'été 2004, il termine sa carrière en Serie C italienne à l'AC Legnano, le club de Marco Simone, qui lui avait demandé de faire une pige.

Reconversion[modifier | modifier le code]

Depuis 2007, il fait partie de l'association « Salsa Toulouse Club » et il est formateur à l'US Castanet, le club de football de Castanet-Tolosan, à côté de Toulouse[2].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Jimmy Algerino au 30 juin 2004[3]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Supercoupe UEFA Total
Division M. B. M. B. M. B. M. B. Comp. M. B. M. B. M. B.
1990-1991 Drapeau de la France Chamois niortais Division 2 15 0 2 0 - - - - - - - - - 17 0
1991-1992 Drapeau de la France AS Monaco Division 1 3 0 1 0 - - - - - - - - - 4 0
1992-1993 Drapeau de la France SAS Épinal Division 2 33 1 2 0 - - - - - - - - - 35 1
1993-1994 Drapeau de la France LB Châteauroux National 26 0 1 0 - - - - - - - - - 27 0
1994-1995 Drapeau de la France LB Châteauroux Division 2 41 1 4 0 4 0 - - - - - - - 49 1
1995-1996 Drapeau de la France LB Châteauroux Division 2 37 3 1 0 2 0 - - - - - - - 40 3
1996-1997 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Division 1 27 1 1 0 1 0 - - C2 7 0 2 0 38 1
1997-1998 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Division 1 30 1 6 0 5 0 - - C1 7 0 - - 48 1
1998-1999 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Division 1 30 3 2 0 3 0 1 0 C2 2 0 - - 38 3
1999-2000 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Division 1 20 2 1 1 1 0 - - - - - - - 22 3
2000-2001 Drapeau de la France Paris Saint-Germain Division 1 21 0 1 0 1 0 - - C1 9 1 - - 32 1
2001-jan 2002 Drapeau de l'Italie Venezia Calcio Serie A 8 0 - - - - - - - - - - - 8 0
jan 2002-2002 Drapeau de la France FC Sochaux-Montbéliard Division 1 11 0 - - - - - - - - - - - 11 0
2002-jan 2003 Drapeau de la France FC Sochaux-Montbéliard Ligue 1 - - - - - - - - - - - - - 0 0
jan 2003-2003 Drapeau de la France LB Châteauroux Ligue 2 12 0 - - - - - - - - - - - 12 0
2003-2004 Drapeau de la France LB Châteauroux Ligue 2 20 2 6 0 - - - - - - - - - 26 2
Total sur la carrière 334 14 28 1 17 0 1 0 - 25 1 2 0 407 16

Palmarès[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]