Jim Rickards

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
La mise en forme de cet article est à améliorer (juin 2015).

La mise en forme du texte ne suit pas les recommandations de Wikipédia : il faut le « wikifier ». Découvrez comment faire.

La typographie, les liens internes ou externes, les conventions de style, la présentation des sourcesetc. sont autant de points qui peuvent ne pas convenir voire être absents. Les raisons de la pose de ce bandeau sont peut-être précisées sur la page de discussion. Si seules certaines sections de l'article sont à wikifier, pensez à les indiquer en utilisant {{section à wikifier}}.

James G. Rickards est un avocat américain s’exprimant régulièrement sur les questions financières. Il est l’auteur entre autres du best-seller Currency Wars: The Making of the Next Global Crisis (dont la traduction française, Les guerres des devises : la prochaine crise mondiale est en préparation), publié en 2011, et de The Death of Money: The Coming Collapse of the International Monetary System (La mort de l’argent : l’effondrement imminent du système monétaire international), publié en 2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jim Rickards a fréquenté le lycée de Lower Cape May à Cape May, dans le New Jersey, jusqu’en 1969. Il est entré ensuite à l’Université Johns Hopkins, où il a obtenu en 1973 une Licence avec mention, puis il a intégré la Paul H Nize School of Advanced International Studies, à Washington (DC), où il a obtenu une Maîtrise en économie internationale. Il est également titulaire d’un doctorat en droit de l’Université de Pennsylvanie (University of Pennsylvania Law School) et d’un master en fiscalité de l’Université de New York (New York University School of Law).

Il a été conseiller auprès de Long Term Capital Management (LTCM), le hedge fund qui fut sauvé de la faillite par la Réserve fédérale de New York en 1998, et le principal négociateur au cours de ce même sauvetage. Jim Rickards a également travaillé à Wall Street pendant 35 ans. Il a occupé les fonctions de directeur de l’intelligence marketing chez Omnis, Inc., une société de conseil.

Le 24 mars 2009, Jim Rickards a déclaré au cours d’une conférence se déroulant à Johns Hopkins, qu’une hyperinflation imminente menaçait le dollar et que ce dernier était vulnérable aux attaques menées par des gouvernements étrangers via l’accumulation d’or et à l’instauration d’une nouvelle monnaie mondiale.

Le 10 septembre 2009 , Jim Rickards a témoigné devant la Chambre des Représentants sur le thème des risques présentés par les modèles financiers, les pertes potentielles (VaR) et la crise financière de 2008.

Dans de multiples messages diffusés sur internet et par email en 2015, Jim Rickards déclare qu’il est Conseiller auprès de la CIA et du directeur du Renseignement national sur les questions des risques financiers et de la guerre asymétrique, et aurait lancé des mises en garde concernant l’imminence d’un effondrement financier aux États-Unis. Ces sites internet et emails (par exemple, l’article diffusé sur le site Money Morning, intitulé '5 Sure Signs the US Economy is finished') impliquent qu’il occuperait, ou aurait occupé, des fonctions officielles au sein des services du renseignement américain, de la défense et de la sécurité : par exemple, en qualité de « conseiller spécialisé dans les marchés financiers, auprès de la Direction du renseignement national » et en tant « qu’architecte » du Prophecy Project, décrit comme un système conçu par la CIA pour prédire les crises financières. Cependant, il n’existe aucune preuve que ce Prophecy Project ait été commandité par la CIA, ou, en fait, qu’il ait réellement existé sous quelque forme que ce soit, mis à part le nom que lui attribue Jim Rickards dans ses publications.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Currency Wars, Editions Portfolio, 2011, réimp. Penguin Group
  • The Death of Money, 2014
  • The big drop, Agora Financial, 2015
    • trad. française sous le titre 2024 Le nouvel ordre monétaire, Publications Agora France, 2015, 286 p.
  • The New Case for Gold will be released, 2016

Dans Currency Wars Jim Rickards affirme que les guerres des devises ne représentent pas simplement un problème économique et monétaire, mais également une question de sécurité nationale. Il soutient que la sécurité nationale des États-Unis est sérieusement menacée, aussi bien par les achats d’or auxquels se livre la Chine clandestinement, que par les intentions cachées des fonds souverains. Il indique également que la menace la plus sérieuse de toutes, ce serait le véritable danger d’un effondrement du dollar. Jim Rickards explique que la Réserve fédérale se livre à ce qu’il appelle « le plus gros coups de poker de toute l’histoire de la finance », en s’efforçant continuellement de stimuler l’économie en imprimant des milliers de milliards de dollars.

Articles[modifier | modifier le code]

  • James G. Rickards, "A Mountain, Overlooked" The Washington Post (October 2, 2008).
  • Charles Duelfer and Jim Rickards, "Financial Time Bombs" The New York Times (December 20, 2008). 1
  • James Rickards, "How markets attacked the Greek piñata" The Financial Times (February 11, 2010).
  • Project Prophecy (illustrated transcript), a Money Morning interview with Steve Meyers (August 2014). Retrieved May 24, 2015. video link

Références[modifier | modifier le code]

  1. Alumni members Caper 10 Alumni Association.
  2. "Gifts by Alumni and Friends of The Johns Hopkins University"(PDF) Johns Hopkins University. "Scholarships, Fellowships, Awards, and Prizes", p. 572.
  3. "James G. Rickards, Senior Managing Director for Market Intelligence" Omnis, Inc. Retrieved May 13, 2011
  4. "China Is in Midst of 'Greatest Bubble in History,' ex-LTCM's Rickards Says" Bloomberg (March 17, 2010). Retrieved May 14, 2011
  5. "LTCM General Counsel: 'The U.S. Stared Near-Catastrophe In The Eye, With LTCM, And Decided To Double Down.'" Zero Hedge(March 4, 2010). Retrieved May 13, 2011
  6. "Omnis's Rickards Interview March 24 on Middle East Unrest"Bloomberg News (March 24, 2011). Retrieved May 13, 2011
  7. Kathryn M. Welling, "Threat Finance: Capital Markets Risk Complex and Supercritical, Says Jim Rickards" (PDF) welling@weeden(February 25, 2010). Retrieved May 13, 2011
  8. "A sneak attack on the U.S. dollar?" Politico (April 1, 2009).
  9. "Testimony of James G. Rickards, Senior Managing Director for Market Intelligence, Omnis, Inc., McLean, VA" (PDF) U.S. House Committee on Science, Space and Technology (September 10, 2009). Retrieved May 16, 2011
  10. Book website