Jim Dowd (homme politique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jim Dowd
Image dans Infobox.
Fonctions
Membre du 56e Parlement du Royaume-Uni (d)
Lewisham West and Penge
-
Membre du 55e Parlement du Royaume-Uni (d)
Lewisham West and Penge
-
Membre du 54e Parlement du Royaume-Uni (d)
Lewisham West (en)
-
Membre du 53e Parlement du Royaume-Uni (d)
Lewisham West (en)
-
Membre du 52e Parlement du Royaume-Uni (d)
Lewisham West (en)
-
Membre du 51e Parlement du Royaume-Uni (d)
Lewisham West (en)
-
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (70 ans)
Bad EilsenVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
London Nautical School (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
Parti politique

James Patrick Dowd (né le ) est un homme politique du parti travailliste britannique, qui est député de 1992 à 2017, d'abord pour Lewisham West puis de 2010 à 2017 pour Lewisham West et Penge [1].

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Jim Dowd grandit à Lewisham, Londres, avec un père irlandais et une mère allemande. Il fait ses études aux écoles primaires de Dalmain à Forest Hill ; la Sedgehill Comprehensive School, Catford, et la London Nautical School, Lambeth. Il débute sa carrière dans l'ingénierie téléphonique en tant qu'apprenti en 1967 à la General Post Office (GPO). Après son apprentissage, il devient directeur en 1972 dans une station-service Heron pendant un an avant de rejoindre Plessey comme ingénieur en télécommunications en 1973, où il reste jusqu'à son élection à la Chambre des communes [2].

Dowd est élu conseiller dans l'arrondissement londonien de Lewisham en 1974, devenant leader adjoint en 1984 pendant deux ans. Il est deux fois maire adjoint en 1987 et 1990, et maire de Lewisham en 1992. Il quitte le conseil en 1994 [2].

Dowd se présente pour la première fois au Parlement aux élections générales de 1983 pour le siège de Beckenham, terminant à la troisième place derrière le député conservateur sortant Philip Goodhart par 17330 voix. Aux élections générales de 1987, il se présente au siège marginal de Lewisham West, mais est battu par John Maples par 3 772 voix.

Carrière parlementaire[modifier | modifier le code]

Aux élections générales de 1992, Dowd se présente à nouveau à Lewisham West et bat Maples par 1 809 voix. Il prononce son premier discours à la Chambre des communes le 10 juin 1992 [3].

Jim Dowd est nommé whip de l'opposition en 1994, avant de devenir le porte-parole pour l'Irlande du Nord en 1995. Après l'élection du gouvernement travailliste aux élections générales de 1997, il obtient une place dans le gouvernement Blair en tant que whip. Il est limogé de façon inattendue après les élections générales de 2001 et devient membre du Health Select Committee et maintient un dossier de vote fortement conforme aux politiques gouvernementales [4]. En juin 2012, Dowd rejoint le comité spécial de la science et de la technologie.

En 2005, il est impliqué dans une confrontation houleuse au Parlement avec son collègue député travailliste Bob Marshall-Andrews au sujet du projet de loi sur le terrorisme [5]. Il est vice-président du groupe parlementaire multipartite sur la propriété intellectuelle.

Il soutient Owen Smith dans la tentative ratée de remplacer Jeremy Corbyn lors de l'élection à la direction du Parti travailliste en 2016 [6].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il s'intéresse à la musique, au théâtre et à la lecture, et aime voyager en Cornouailles. Sa partenaire Janet Anderson est l'ancienne députée travailliste de Rossendale et Darwen.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en-GB) Leedham, « #ELLection: Lewisham MP Jim Dowd will not defend seat at general election » [archive du ], Eastlondonlines, (consulté le 14 octobre 2019)
  2. a et b « About Me » [archive du ], Jim Dowd.org (consulté le 31 octobre 2015)
  3. Westminster, « House of Commons Hansard Debates for 10 Jun 1992 » [archive du ], www.publications.parliament.uk (consulté le 1er septembre 2017)
  4. « Jim Dowd, former MP, Lewisham West and Penge – TheyWorkForYou » [archive du ], TheyWorkForYou (consulté le 1er septembre 2017)
  5. « BBC NEWS – UK – England – MP demands inquiry over colleague », news.bbc.co.uk,‎ (lire en ligne, consulté le 25 novembre 2005)
  6. (en-GB) « Full list of MPs and MEPs backing challenger Owen Smith » [archive du ], LabourList, (consulté le 15 juillet 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]