Jim Cutlass

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Une aventure de Jim Cutlass
Série
Scénario Jean-Michel Charlier, Jean Giraud
Dessin Jean Giraud, Christian Rossi
Couleurs Isabelle Beaumenay-Joannet, Christian Rossi
Genre(s) Western

Personnages principaux Jim Cutlass, Carolyn, l'Alligator Blanc, Brown (Bas-Rouge)
Lieu de l’action Nouvelle-Orléans, Louisiane
Époque de l’action après la Guerre de Sécession

Pays Drapeau de la France France
Langue originale Français
Éditeur Les Humanoïdes Associés, puis Casterman
Première publication 1979

Jim Cutlass, ou plus précisément Une aventure de Jim Cutlass, est une série de bande dessinée créée par Jean-Michel Charlier (scénario), Jean Giraud (dessinateur) et Isabelle Beaumenay-Joannet (couleurs), dont le premier album est paru en 1979, édité par Les Humanoïdes Associés. Elle a été poursuivie par Jean Giraud (scénario) et Christian Rossi (dessin), de 1991 à 1999, éditée alors par Casterman.

Cette série s'est terminée en 1999.

Genèse[modifier | modifier le code]

En 1978, Jean-Michel Charlier et Jean Giraud décident de créer pour un hors-série western de Pilote (n°25 bis de juin 1976) une histoire avec un nouveau personnage : Jim Cutlass. Cette histoire de 17 planches sera reprise en album en 1979, complétée de 43 planches, sous le titre Mississippi River[1].

Près de dix ans plus tard, Christian Rossi se retrouve chargé de réveiller le personnage en lieu et place de Giraud, toujours avec Charlier. Mais ce dernier, en pleine page trente-six, lâche héros et lecteurs pour un monde meilleur. Rossi apprend la nouvelle au beau milieu de Los Angeles. De rage, il écrit la suite et la fin de l'histoire dans l'avion du retour. Cutlass ne mourra pas. La suite voit la réapparition de Giraud, cette fois côté scénario. Et l'histoire s'emballe : l'album est fini en deux mois et demi[2].


Description[modifier | modifier le code]

Résumé général[modifier | modifier le code]

Jim Cutlass est un ancien officier nordiste qui hérite d’une plantation de coton après la Guerre de Sécession. Anti-esclavagiste, il se retrouve en lutte contre le Ku Klux Klan. Mais il aura aussi à faire avec d'autres extrémistes, décidés eux à éliminer les Blancs, avec des sorciers, des zombies...

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Jim Cutlass
  • Carolyn Grayson, cousine de Cutlass
  • l'Alligator Blanc
  • Brown (Bas-Rouge)

Postérité[modifier | modifier le code]

Publications en français[modifier | modifier le code]

En albums[modifier | modifier le code]

1. Mississippi River, novembre 1979 (ISBN 2-7316-0009-8)
Scénario : Jean-Michel Charlier, Dessin : Jean Giraud, Couleurs : Isabelle Beaumenay-Joannet
2. L'Homme de La Nouvelle-Orléans, janvier 1991 (ISBN 2-203-34702-3)
Scénario : Jean-Michel Charlier et Jean Giraud, Dessin : Christian Rossi, Couleurs : Christian Rossi
Prépublication dans (À Suivre) no 150 à 153, Casterman, 1990
3. L'alligator blanc, septembre 1993 (ISBN 2-203-36404-1)
Scénario : Jean Giraud, Dessin : Christian Rossi, Couleurs : Christian Rossi
Prépublication dans (À Suivre) no 178 à 181, Casterman, 1992
4. Tonnerre au Sud, janvier 1995 (ISBN 2-203-36407-6)
Scénario : Jean Giraud, Dessin : Christian Rossi, Couleurs : Christian Rossi
Prépublication dans (À Suivre) no 198 à 201, Casterman, 1994
5. Jusqu'au cou !, août 1997 (ISBN 2-203-36411-4)
Scénario : Jean Giraud, Dessin : Christian Rossi, Couleurs : Christian Rossi
Prépublication dans (À Suivre) no 231, 232, 233, 234, 239, Casterman, 1997
6. Colts, Fantômes et Zombies, octobre 1998 (ISBN 2-203-36412-2)
Scénario : Jean Giraud, Dessin : Christian Rossi, Couleurs : Christian Rossi
7. Nuit noire, septembre 1999 (ISBN 2-203-36413-0)
Scénario : Jean Giraud, Dessin : Christian Rossi, Couleurs : Christian Rossi

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. page consacrée à la série sur jmcharlier.com, consultée le 22 mars 2012
  2. Article de Claudine Legardinier, (À Suivre) no 150, pp45-46

Sources[modifier | modifier le code]