Jill Stein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jill Stein
Jill Stein by Gage Skidmore.jpg

Jill Stein en 2016.

Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (67 ans)
ChicagoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Jill Ellen SteinVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domicile
Formation
Activités
Conjoint
Richard Rohrer (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion
Parti politique
Site web

Jill Stein, née le à Chicago, est un médecin et une femme politique américaine. Elle est la candidate du Parti vert à l'élection présidentielle américaine de 2012[1],[2] où elle termine à la quatrième position en obtenant 469 501 voix, soit 0,36 % des suffrages exprimés. Elle est de nouveau la candidate du Parti vert pour l'élection présidentielle américaine de 2016[3] et obtient 1 255 968 de voix soit 0,98 % des suffrages.

Elle fut également candidate pour devenir gouverneur du Massachusetts lors des élections de 2002 et de 2010[4],[5],[6].

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et études[modifier | modifier le code]

Jill Stein, née à Chicago, est la fille de Gladys (née Wool) et Joseph Stein. Elle vécue à Highland Park (Illinois) dans une famille juive, bien qu'elle se considère comme agnostique.

En 1973, elle sort diplômée du Harvard College où elle a étudiée la psychologie, la sociologie et l’anthropologie avant de rejoindre la Harvard Medical School dont elle sortie diplômée en 1979[7],[8],[9].

Carrière[modifier | modifier le code]

Vie privée[modifier | modifier le code]

Jill Stein est mariée au médecin Richard Rohrer. Ils habitent à Lexington (Massachusetts), et ont deux enfants.

Campagnes électorales[modifier | modifier le code]

Candidature de 2002 au poste de Gouverneur du Massachusetts[modifier | modifier le code]

En 2002, Stein est la candidate du Parti vert Arc-en-ciel du Massachusetts pour l'élection du gouverneur du Massachusetts et finit troisième sur un ensemble de cinq candidats, avec 76 530 votes (3,49 % des suffrages exprimés)[10].

Candidature de 2004 à la Chambre des Représentants du Massachusetts[modifier | modifier le code]

Candidature de 2006 au poste de Secretary of the Commonwealth du Massachusetts[modifier | modifier le code]

Élections de 2005 et 2008 pour les représentants municipaux de la ville de Lexington[modifier | modifier le code]

Candidature de 2010 au poste de Gouverneur du Massachusetts[modifier | modifier le code]

Campagne présidentielle de 2012[modifier | modifier le code]

Jill Stein est la candidate du Parti vert lors de la campagne présidentielle américaine de 2012. Elle reçoit 469 627 votes lors de l'élection générale[11].

Campagne présidentielle de 2016[modifier | modifier le code]

Son logo de campagne.

Le 6 février 2015, Stein annonce la formation d'un comité exploratoire en préparation d'une campagne potentielle pour la nomination du Parti vert pour l'élection présidentielle américaine de 2016[12]. En juin 2015, lors d'une interview sur The Alan Colmes Show, Jill Stein a dit qu'elle voulait annoncer son intention de se présenter à la présidence « certainement avant que l'été arrive, probablement beaucoup plus tôt que ça »[13]. Le 22 juin 2015, pendant l'émission télévisée Democracy Now!, elle annonce formellement sa candidature pour représenter le Parti vert[14].

Le nom officiel de la campagne est « Jill Stein for President », et son slogan est « #ItsInOurHands ». Le quartier général est situé au 22 Kendall Road, dans la ville de Lexington dans le Massachusetts.

Après avoir essayé sans succès de convaincre le sénateur Bernie Sanders de rejoindre sa campagne (laissant même entendre qu'elle pourrait lui céder sa place), elle choisit Ajamu Baraka comme co-listier le 1er août 2016[15]. Le 6 septembre, elle a fait l'objet d'un mandat d'arrêt pour avoir inscrit un graffiti sur un bulldozer[16].

Interventions médiatiques[modifier | modifier le code]

En décembre 2015, Jill Stein prend part à la COP21 organisée à Paris, parlant à de nombreux moments lors des réunions[17],[18].

Soutiens[modifier | modifier le code]
Personnalités
Organisations

Positions[modifier | modifier le code]

Green New Deal[modifier | modifier le code]

Afin de faire face au changement climatique, Stein appelle à une « nouvelle donne verte », faisant écho à la mobilisation intensive du gouvernement américain sous Franklin Delano Roosevelt pour faire face à la Grande Dépression. Elle compte financer cette initiative notamment en réduisant de moitié les dépenses militaires[29].

Réforme électorale[modifier | modifier le code]

Jill Stein milite pour deux changements dans le système électoral aux États-Unis. D'abord en donnant aux électeurs le droit d'inscrire leurs préférences de manière hiérarchisée, elle pense pouvoir lutter contre le pouvoir des deux partis politiques (ce qu'elle appelle le duopole)[30],[31]. Ensuite, elle appelle à plus d'inclusion dans les débats nationaux en écartant l'exigence de la commission des débats présidentiels (un organisme privé) qu'un candidat doit être à 15 % au moins dans les sondages pour y participer[32].

Historique électoral[modifier | modifier le code]

Présidence[modifier | modifier le code]

Résultats de Jill Stein[33]
Année Jill Stein Républicain Démocrate Libertarien
2012 0,4 % 47,4 % 51,3 % 1,0 %
2016 1,1 % 46,2 % 48,3 % 3,3 %

Gouvernorat du Massachusetts[modifier | modifier le code]

Résultats de Jill Stein[33]
Année Jill Stein Républicain Démocrate Libertarien Indépendant
2002 3,4 % 49,2 % 44,4 % 1,0 % 0,7 %
2010 1,4 % 41,6 % 47,9 % 8,0 %

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Associated Press, « Mass. doctor Jill Stein wins Green Party's presidential nod », USA Today,‎ (lire en ligne).
  2. (en) Michael Levenson, « Jill Stein launches bid for Green Party presidential nomination », The Boston Globe,‎ (lire en ligne).
  3. « Présidentielle américaine : Jill Stein, la candidate écolo qui drague les électeurs de Bernie Sanders », France TV Infos, publié et consulté le 4 mai 2016.
  4. (en) Jim O’Sullivan, « Stein to jump into gov race with Green-Rainbow bid », Boston Globe,‎ (lire en ligne).
  5. (en) Steve LeBlanc, « 2 more candidates jump into Mass. governor's race », Boston.com,‎ (lire en ligne).
  6. (en) « Wayland's Jill Stein to launch campaign for governor », sur metrowestdailynews.com, (consulté le 23 juillet 2016).
  7. « Mass.Gov - Massachusetts Board of Registration in Medicine »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 13 avril 2013).
  8. (en) David S. Hirsch, « Governor Candidates Bicker in Debate », The Harvard Crimson,‎ (lire en ligne).
  9. (en) Susan Saulny, « Party Strains to Be Heard Now That Its Voice Isn’t Nader’s », The New York Times,‎ , A10 (lire en ligne).
  10. (en) « 2002 Election Results, Governor », cnn.com. Consulté le 14 octobre 2011.
  11. (en) « FEDERAL ELECTIONS 2012 Election Results for the U.S. President, the U.S. Senate and the U.S. House of Representatives », FEC.gov, (consulté le 18 juin 2015).
  12. Pindell, James (6 février 2015) "Jill Stein, Green Party candidate, considers a second run for president", The Boston Globe. Consulté le 6 février 2015
  13. (en) Alan Colmes, « Stein: A Dollar For Sanders Is A Dollar For Hillary », Fox News Channel,‎ (lire en ligne).
  14. (en) « Exclusive: Green Party’s Jill Stein Announces She Is Running for President on Democracy Now! », Democracynow.org, 22 juin 2015, consulté le 23 juin 2015.
  15. (en) « Jill Stein Selects Human Rights Activist Ajamu Baraka as Vice-Presidential Running Mate », Jill Stein 2016,‎ (lire en ligne).
  16. « La candidate Jill Stein menacée de poursuites pour vandalisme », Le Temps,‎ (lire en ligne).
  17. (en) Akilah Johnson, « An American campaigns for president in Paris », The Boston Globe,‎ (lire en ligne).
  18. (en) Joel Peissig, « Dr. Jill Stein, Presidential candidate at COP 21, to speak at civil society events decrying the derailed COP process, calling for US to lead transformative climate action. », Jill Stein 2016,‎ (lire en ligne).
  19. a et b (en) Candice Bernd, « "An Age of the Statistically Unlikely": An Interview With Presidential Candidate Jill Stein », Truthout,‎ (lire en ligne)
  20. http://www.truthdig.com/report/item/why_i_support_dr_jill_stein_for_president_20160221
  21. (en) « Richard Stallman's Personal Page » (consulté le 27 septembre 2016)
  22. (en) « Immortal Technique: Endorsing Jill Stein for President » (consulté le 27 juillet 2015)
  23. (en) « Endorsing Jill Stein for President: Professor Richard D. Wolff Economist » (consulté le 13 juillet 2015)
  24. (en) « Why Cornel West is endorsing Jill Stein over "neoliberal" » (consulté le 20 juillet 2016)
  25. « Viggo Mortensen : "Les élections américaines me mettent en colère !" », Pélerin,‎ (lire en ligne)
  26. (en) « Viggo Mortensen will be voting for Jill Stein on Tuesday, says it's not a protest vote », Daily News,‎ (lire en ligne)
  27. (en) « Viggo Mortensen - Why am I voting for Jill Stein? », sur www.jill2016.com
  28. (en) « We want to be the voice of struggle in 2016 » (consulté le 10 décembre 2015)
  29. (en) « Power to the People Plan ».
  30. (en) Sonali Kolhatkar, « The Green Party’s Dr. Jill Stein on Democracy & Ranked Choice Voting », sur Lumpenproletariat (consulté le 16 août 2016).
  31. (en) Alice Speri, « The Two-Party System is the Worst Case Scenario: An Interview with the Green Party's Jill Stein/ », sur The Intercept (consulté le 16 août 2016).
  32. (en) « Open Up the Debates: Green Party's Jill Stein Accuses Democrats & GOP of Rigging Debate Rules », sur Democracy Now! (consulté le 22 août 2016).
  33. a et b (en) [httpshttps://ballotpedia.org/Jill_Stein#Elections « Jill Stein »], sur ballotpedia.org (consulté le 1er novembre 2014).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :