Jigme Palden Dorji

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jigme Palden Dorji
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Bhutan House (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Nationalité
Activité

Dasho Jigme Palden Dorji, né en 1919 et mort le , est un homme d'État bhoutanais[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Membre de la puissante famille Dorji et beau-frère du roi Jigme Dorji Wangchuck, dont il est très proche, il est nommé Chief Minister en 1952. Il accompagne le jeune roi dans ses réformes et est nommé Premier ministre en 1958. Cependant, les réformes politiques entreprises se heurtent à l'opposition des institutions religieuses et de l'armée. Le , il est assassiné par un militaire[2].

Ascendance[modifier | modifier le code]

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
16. Pala Gyeltshen
 
 
 
 
 
 
 
8. Sherpa Puchung, Dzongpon
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
17. une dame de Tsento, Paro
 
 
 
 
 
 
 
4. Raja Ugyen Dorji
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
9. Tsherim, une dame de Tsento, Paro
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
2. Raja Sonam Tobgye Dorji
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
1. Jigme Palden Dorji
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
24. Tenzing Namgyal, 6e Maharaja de Sikkim
 
 
 
 
 
 
 
12. Tshudpud Namgyal, 7e Maharaja de Sikkim
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
25. Anyo Karwang
 
 
 
 
 
 
 
6. Sir Thutob Namgyal, 9e Maharaja de Sikkim
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
13. Maharani Menchi
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
3. Rani Mayum Chonying Wangmo Dorji
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
14. Shiafe Uthok, de la Dynastie Lhading de Lhassa
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
7. Yeshay Dolma
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Références[modifier | modifier le code]

  1. Royal Ark
  2. (en) Andrea Matles Savada, « Modernization under Jigme Dorji, 1952-72 », Bhutan: A Country Study, Library of Congress, 1991

Voir aussi[modifier | modifier le code]