Jiří Starosta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 23 décembre 2018 à 21:13 et modifiée en dernier par FCNantes72 (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.

Jiří Starosta
Image illustrative de l’article Jiří Starosta
Biographie
Nationalité Drapeau : Tchécoslovaquie Tchécoslovaque puis Drapeau : TchéquieTchèque
Naissance ou Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès (à 88 ans)
Poste Milieu de terrain
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1950-1952Drapeau : Tchécoslovaquie SK Vítkovice
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1959Drapeau : Éthiopie Éthiopie
1970Drapeau : Soudan Soudan
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Jiří Starosta est un footballeur puis entraîneur tchécoslovaque, mort le [1],[2]. Il évolue au poste de milieu de terrain dans les années 1950 au SK Vítkovice.

Il dirige la sélection de l'Éthiopie, avec qui il termine troisième de la Coupe d'Afrique des nations 1959. Avec le Soudan, il remporte cette même compétition en 1970.

Biographie

Jiří Starosta joue dans les rangs du SK Vítkovice de 1950 à 1952 au poste de milieu de terrain[3]

Starosta est choisi par les dirigeants de la fédération éthiopienne pour prendre en charge l'équipe nationale lors de la deuxième édition de la Coupe d'Afrique des nations en 1959. Les Antilopes Walyas retrouvent, comme deux ans auparavant la République arabe unie, qui l'avait battue en finale et le Soudan. Contrairement à l'édition inaugurale, c'est sous la forme d'une poule unique que se déroule la compétition. Starosta et ses hommes terminent à la troisième et dernière place, sans remporter une seule rencontre ni même marquer un but (défaites 4-0 contre la République arabe unie puis 1-0 contre les Soudanais).

En 1970, c'est avec une autre équipe africaine, le Soudan qu'il participe à la CAN. Soutenu par tout un peuple (l'épreuve est disputée au Soudan), il va réussir à aller au bout de la compétition et remporte le titre avec les Faucons de Jediane après avoir battu en finale les Black Stars du Ghana à Khartoum. C'est le seul titre majeur de la sélection soudanaise, qui avait auparavant perdu deux finales continentales (en 1959 et en 1963, déjà face au Ghana).

Palmarès

Références

  1. (cs) « Zemřel trenér Jiří Starosta, fotbalový mistr Afriky », sur isport.blesk.cz, (consulté le 5 avril 2016)
  2. (cs) « Světové sportovní legendy, které odešly », sur www.halonoviny.cz, (consulté le 5 avril 2016)
  3. (cs) Stanislav Hrabě, « Český trenér Jiří Starosta vládl Africe, zapsal se zde do historie », sur isport.blesk.cz, (consulté le 5 avril 2016)