Jhalrapatan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jhalrapatan
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Géographie
Pays
Flag of India.svg IndeVoir et modifier les données sur Wikidata
État indien
Division
District
Altitude
317 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Identifiants
Code postal
326023Voir et modifier les données sur Wikidata
Indicatif téléphonique
7432Voir et modifier les données sur Wikidata

Jhalrapatan (en hindî : झल्रपाटन) est une ville du district de Jhalawar, située au sud de l'État du Rajasthan en Inde.

Démographie[modifier | modifier le code]

Lors du recensement de la population de 2001[1], Jhalrapatan comptait 30 112 habitants (52 % d'hommes et 48 % de femmes). Le taux d'alphabétisation s'élevait à 69 %, supérieur à la moyenne nationale qui était de 59,9 %.

Histoire[modifier | modifier le code]

Il semblerait que Jhalrapatan tire son nom du clan râjput des Jhala, qui régna sur la région jusqu'à son intégration à l'Union indienne en 1948.

Jhalrapatan est surnommée la « Cité des cloches » en raison du son produit autrefois par les cloches des nombreux temples bâtis dans la ville, dont il ne reste aujourd'hui que des ruines.

Quelques temples ont cependant subsisté, comme le temple Padam Nath, dédié au dieu Sûrya et datant du Xe siècle, considéré par l'architecte James Fergusson comme l'un des joyaux architecturaux de l'Inde et dont la statue de Sûrya est l'une des mieux conservées du pays. On peut également y admirer le temple Shantinath, un sanctuaire jaïn du XIIe siècle.

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]