Jeux olympiques de la jeunesse d'hiver de 2012

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jeux olympiques de la jeunesse d’hiver de 2012
Image illustrative de l'article Jeux olympiques de la jeunesse d'hiver de 2012

Pays hôte Drapeau de l'Autriche Autriche
Ville hôte Innsbruck
Date Du 13 janvier au
Ouverture officielle par Heinz Fischer
Président de l'Autriche
Participants
Pays 70
Athlètes 1059
Compétition
Nombre de sports 7
Nombre d’épreuves 63
Symboles
Serment olympique Christina Anger (athlètes) et Angelika Neuner (juges-arbitres)
Flamme olympique de la jeunesse Egon Zimmermann
Franz Klammer
Paul Gerstgraser
Mascotte Yoggl (chamois)

Jeux olympiques de la jeunesse 2016 ►

Les Jeux olympiques de la jeunesse d'hiver 2012 sont la deuxième édition des Jeux olympiques de la jeunesse, mais les premiers Jeux olympiques de la jeunesse d'hiver, dont la création a été décidée par le Comité international olympique (CIO) lors de sa 119e session, qui a eu lieu à Guatemala City du 4 au 7 juillet 2007. Ils ont lieu à Innsbruck en Autriche, du 13 janvier au 22 janvier.

Organisation[modifier | modifier le code]

Sélection de la ville hôte[modifier | modifier le code]

Voir l’image vierge
Localisation d'Innsbruck en Autriche.

Les quatre villes requérantes ont été gardées comme villes candidates par le CIO en août 2008. La skieuse suédoise Pernilla Wiberg a été la présidente de la commission d'évaluation pour noter les villes requérentes[1]. En novembre 2008, deux villes (Harbin et Lillehammer) sont éliminés de la liste ce qui laisse Kuopio et Innsbruck dans la course[2]. Le 12 décembre, le vote final est révélé et avec 84 votes contre 15, Innsbruck remporte le droit d'organiser les Jeux[3].

Infrastructure et budget[modifier | modifier le code]

Tous les sites qui sont utilisés lors des Jeux olympiques de la jeunesse d'hiver de 2012 étaient existants (en dehors du village des athlètes) quand Innsbruck a reçu les Jeux en 2008. Innsbruck propose donc un budget de 22,5 millions de dollars américains pour accueillir et organiser les Jeux[4]. Le village des athlètes coûte environ 121 millions de dollars à construire[5].

Marketing[modifier | modifier le code]

Une voiture BMW avec le logo Innsbruck 2012 tandis que la mascotte des Jeux regarde dehors.

Le marketing pour les Jeux inclut des voitures peintes du sponsor BMW avec le logo d'Innsbruck 2012 et des informations pour faire connaître ces Jeux à travers l'Autriche.

Sponsors[modifier | modifier le code]

Il y a douze partenaires mondiaux du Comité international olympique comme McDonald's et Coca-Cola, qui ont été désignés comme « Partenaires olympiques internationaux » par le comité organisateur de l'épreuve[6]. Le comité d'organisation a également désigné quinze entreprises comme sponsors officiels et fournisseurs, qui incluent BMW et Raiffeisen Zentralbank parmi d'autres[7]. Environ 60 % des coûts liés aux Jeux devraient être couverts par le sponsoring par les différentes entreprises[4].

Mascotte[modifier | modifier le code]

Yoggl, mascotte de ces Jeux

La mascotte des premiers Jeux olympiques de la jeunesse d'hiver à Innsbruck est un chamois alpin appelé Yoggl qui vit dans les montagnes escarpées et rocheuses qui dominent les sites olympiques à Innsbruck, Seefeld et Kühtai. Son nom, Yoggl (prononcé comme « YOG ») est basé sur le surnom typiquement tyrolien Joggl, qui est un raccourci de Jakob, un nom très commun dans le Tyrol. Yoggl est la composée de ce surnom et de l'acronyme en anglais des Jeux olympiques de la jeunesse, YOG (JOJ en français). Ses origines dans les Alpes tyroliennes en font le symbole parfait de la sensibilisation à la durabilité et du respect envers la nature.

Le chamois représente le mode de vie et le paysage de la région hôte, tandis que son costume coloré avec des pixels fusionne le style traditionnel avec des éléments modernes. L'apparence sportive de Yoggl reflète l'aspect athlétique des Jeux, et son caractère jeune va susciter l'enthousiasme des jeunes du monde entier pour les premiers Jeux olympiques de la jeunesse d'hiver et les valeurs olympiques d'excellence, de respect et d'amitié. Surtout, Yoggl est un porte-bonheur pour les jeunes athlètes prenant part aux Jeux et un exemple frappant de la devise d'Innsbruck 2012: « Soyez des nôtres! ».

Sites[modifier | modifier le code]

Tous les sites sont situés dans des groupes de sites situés dans deux zones majeurs à Innsbruck et Seefeld qui sont Olympiaworld Innsbruck et Seefeld Arena. Tous les sites existeront par la suite à l'exception des sites de curling et de biathlon, qui sont temporaires.

Relais de la flamme olympique[modifier | modifier le code]

Le relais de la flamme olympique de ces Jeux a été annoncé le 9 octobre 2011 et concernera 65 sites pendant 18 jours avec 2 012 relayeurs, portant la torche olympique. La torche a été allumée le 17 décembre 2011 à Athènes en Grèce par le premier relayeur, l'espagnol Carlos Pecharromán et le relais a débuté à Innsbruck le 27 décembre 2011 et continuera jusqu'à la cérémonie d'ouverture à Bergiselschanze le 13 janvier 2012. C'est la première fois que la flamme olympique se trouve trois fois dans la même ville étant donné que Innsbruck avait accueilli les Jeux olympiques d'hiver en 1964 et en 1976[8],[9],[10].

Parcours de la flamme des Jeux olympiques de la jeunesse d'hiver de 2012

Ci-dessous, la liste des lieux visités[11]:

Diffusion[modifier | modifier le code]

Les Jeux[modifier | modifier le code]

Cérémonie d'ouverture[modifier | modifier le code]

La cérémonie d'ouverture des Jeux a lieu le 13 janvier 2012, à 18 h 30 HEC (17 h 30 UTC, 13 janvier) au Tremplin de Bergisel[13]. Environ 15 000 personnes remplissent le stade enneigé pour regarder la cérémonie, où pour la première fois, trois vasques sont allumées (au lieu d'une seule, habituellement) pour commémorer les deux précédents Jeux olympiques d'hiver aynt eu comme site Innsbruck (en 1964 et 1976). Heinz Fischer, le président de l'Autriche déclare les Jeux ouverts[14].

Cérémonie de clôture[modifier | modifier le code]

La cérémonie de clôture des Jeux a lieu le 22 janvier 2012. Le président du Comité international olympique Jacques Rogge déclare que ces Jeux ont été « dix jours de gloire » qui ont « dépassé toutes les espérances et jeté des fondations solides pour l'avenir de cette compétition »[15].

Nations participantes[modifier | modifier le code]

Conformément aux directives du CIO, seuls les jeunes âgés entre 14 et 19 ans peuvent participer aux Jeux olympiques de la jeunesse d'hiver de 2012. Contrairement aux Jeux olympiques, les jeunes athlètes prenant part aux JOJ sont appelés à rester dans la ville hôte durant les Jeux pour participer à un programme intégré de sport, de culture et d'éducation. Les critères de qualification pour participer aux Jeux diffèrent selon les sports et sont déterminés par les CNO et les fédérations sportives internationales[16].

1 058 athlètes de plus de 60 pays participent aux Jeux. Une liste de tous les CNO ayant qualifiés au moins un athlète apparaît ci-dessous. Le nombre de compétiteurs qualifiés par chaque délégation est indiqué entre parenthèses.

Sports[modifier | modifier le code]

Les JOJ ont 63 épreuves (avec médailles) dans 7 sports et 15 disciplines[18].

Calendrier[modifier | modifier le code]

Source [19]:

CO Cérémonie d'ouverture Compétitions 1 Finale GE Gala d'exhibition CC Cérémonie de clôture
Janvier 13
Ven
14
Sam
15
Dim
16
Lun
17
Mar
18
Mer
19
Jeu
20
Ven
21
Sam
22
Dim
Épreuves
Cérémonies CO CC
Biathlon 2 2 1 5
Bobsleigh 2 2
Combiné nordique 1 1
Curling 1 1 2
Hockey sur glace 2 2 4
Luge 1 2 1 4
Patinage artistique 2 2 1 GE 5
Patinage de vitesse 2 2 2 2 8
Patinage de vitesse sur piste courte 2 2 1 5
Saut à ski 2 1 3
Skeleton 2 2
Ski acrobatique 2 2 4
Ski alpin 2 2 1 1 1 1 1 9
Ski de fond 2 2 1 5
Snowboard 2 2 4
Total d'épreuves 6 10 8 6 6 10 3 9 5 63
Total cumulé 6 16 24 30 36 46 49 58 63
Janvier 13
Ven
14
Sam
15
Dim
16
Lun
17
Mar
18
Mer
19
Jeu
20
Ven
21
Sam
22
Dim
Épreuves

Tableau des médailles[modifier | modifier le code]

Les dix CNO ayant le plus de médailles d'or sont classés ci-dessous avec la nation hôte, l'Autriche, mise en couleur. Une compétition est annoncée lors du début de l'année 2011 pour concevoir les médailles décernées aux Jeux[20].

  •      Pays organisateur (Autriche)
Rang Nation Or Argent Bronze Total
1 Drapeau d'Allemagne Allemagne 8 7 2 17
2 Drapeau de Chine Chine 7 4 4 15
3 Drapeau d'Autriche Autriche 6 4 3 13
4 Drapeau de Corée du Sud Corée du Sud 6 3 2 11
5 Drapeau de Russie Russie 5 4 7 16
6 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 4 1 2 7
Olympic flag.svg Équipes mixtes 3 3 3 9
7 Drapeau de Suisse Suisse 3 0 5 8
8 Drapeau du Japon Japon 2 5 9 16
9 Drapeau de Norvège Norvège 2 5 2 9
10 Drapeau des États-Unis États-Unis 2 3 3 8

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « IOC Appoints 2012 Youth Games Evaluation Chair », GamesBids,‎ 2 septembre 2008
  2. (en) « Innsbruck and Kuopio Make Final Shortlist For 2012 Youth Olympic Winter Games », GamesBids,‎ 3 novembre 2008
  3. (en) « Innsbruck to host 1st Winter Youth Olympic Games »,‎ 12 décembre 2008
  4. a et b « 1ers Jeux Olympiques de la Jeunesse d'hiver en 2012 Rapport de la commission d'évaluation du CIO », Comité international olympique,‎ novembre 2008
  5. (en) « Tight Deadline for Innsbruck 2012 YOG Project », Around the Rings,‎ 4 avril 2009
  6. (en) « Partenaires olympiques internationaux »
  7. (en) « Sponsors et fournisseurs nationaux »
  8. (en) David Gold, « Innsbruck 2012 announce Youth Olympic Torch relay route », inside the games,‎ 9 octobre 2011 (lire en ligne)
  9. (en) David Gold, « History made in Athens as Innsbruck 2012 flame is lit », inside the games,‎ 17 décembre 2011 (lire en ligne)
  10. (en) David Gold, « Youth Olympic Torch passes through Innsbruck », inside the games,‎ 27 décembre 2011 (lire en ligne)
  11. « Details on the Youth Olympic Torch Relay », Innsbruck2012.com
  12. « TV8 Mont-Blanc : les premiers Jeux Olympiques d'hiver de la Jeunesse diffusés du 13 au 22 janvier », sur tele.premiere.fr,‎ 25 décembre 2011 (consulté le 26 décembre 2011)
  13. (en) « INFORMATIONS SUR LA CÉRÉMONIE D'OUVERTURE DES 1 ERS JEUX OLYMPIQUES DE LA JEUNESSE D'HIVER », sur Innsbruck2012.com,‎ 13 janvier 2011
  14. (en) « Snow covered Innsbruck welcomes inaugural Winter Youth Olympic Games with charming Opening Ceremony »
  15. « Jacques Rogge clôt les premiers JOJ », sur www.sport.fr,‎ 22 janvier 2012 (consulté le 23 janvier 2012)
  16. « EPREUVES SPORTIVES ET CONDITIONS DE PARTICIPATION »
  17. (en) « Great Britain squad named for Winter Youth Games », BBC Sport,‎ 13 décembre 2011
  18. (en) « Disciplines », Innsbruck 2012
  19. « YOG 2012 Competition Schedule », sur innsbruck2012.com (consulté le 17 décembre 2011)
  20. (en) « Competition Announced For Innsbruck 2012 Design Medals »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Autres articles[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]