Jeunesse (nouvelle)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jeunesse
Image illustrative de l’article Jeunesse (nouvelle)
Youth: A Narrative, 1902
Publication
Auteur Joseph Conrad
Titre d'origine
Youth
Langue Anglais britannique
Parution Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Septembre 1898
Blackwood's Magazine
Recueil
Traduction française
Traduction G. Jean-Aubry
Parution
française
1925
Éditions Gallimard à Paris
Intrigue
Genre Nouvelle
Nouvelle précédente/suivante

Jeunesse est une nouvelle de Joseph Conrad publiée en 1898.

Historique[modifier | modifier le code]

Jeunesse est une nouvelle de Joseph Conrad publiée en 1898 dans la revue Blackwood's Magazine, puis en 1902 dans le recueil de nouvelles Youth : A Narrative, and Two Other Stories (traduit en français par Jeunesse)[1].
En 1881, Conrad embarque comme premier lieutenant sur la Palestine, un vieux trois-mâts barque en partance pour Bangkok. Le feu s'étant déclaré dans la cargaison de charbon, le navire est abandonné au large de Sumatra. À propos de Jeunesse, Conrad écrit à André Gide, le  : « C'est un bout d'autobiographie, tout simplement ».

Résumé[modifier | modifier le code]

Cinq anciens amis se retrouvent attablés autour d'une bouteille. Ils sont d'âge mûr, avec de bonnes situations: un administrateur de sociétés, un comptable, un avocat d'affaires, Marlow et le narrateur. Ils ont tous en commun d'avoir été marins dans leur jeunesse. Marlow évoque son premier embarquement comme premier lieutenant quand il avait vingt ans, embarquement qui, à la suite d'un naufrage, sera aussi son premier commandement, d'une embarcation de sauvetage avec deux hommes d'équipage. Il avait embarqué sur un voilier très vétuste, "La Judée" dont la devise était "Marche ou crève", ce qui l'avait séduit. Le commandant de ce navire avait soixante ans et c'était son premier commandement à la mer. Le second capitaine était aussi âgé. Marlow était de loin le plus jeune officier, entre ses deux grands-pères, expérimentés au demeurant. "La Judée" doit prendre en Angleterre un chargement de charbon à destination de Bangkok.

Pour Marlow, rien ne lui importe plus que cette destination qui lui révèlera l'Orient, inconnu de lui. Il se moque bien de la cargaison, de l'équipage, de l'âge du capitaine, de l'état du navire et des fureurs de la mer. Après bien des vicissitudes scabreuses préalables, "La Judée" parvient enfin à prendre la haute mer pour Bangkok, Cinq mois de traversée en passant par le cap de Bonne-Espérance. Détail: les rats ont quitté le navire avant le grand départ. Passé ce cap, le charbon est entré en combustion spontanée dans les cales, combustion que rien ne peut étouffer. Une explosion se produira qui détruira tout le pont. "La Judée" sera secourue dans un premier temps et remorquée par un navire à vapeur allant à Singapour mais la vitesse de ce convoi attise la combustion qui se transforme vite en incendie général de "La Judée" qui dès lors sera abandonnée. Son équipage se répartit dans les trois embarcations de sauvetage. À Marlow revient le commandement de la plus petite mais aussi la plus rapide. Elle arrivera avant les deux autres dans un port d'Indonésie. Au final, tout le monde s'y retrouvera sain et sauf.

Cette nouvelle exprime la nostalgie de la mer, des voyages, de la découverte et de la jeunesse:

"je me rappelle ma jeunesse dit Marlow, ce sentiment dont l'attrait décevant nous porte vers des joies, vers des dangers, vers l'amour, vers l'effort illusoire, vers la mort: conviction triomphante de notre force, ardeur de vie brûlant dans une poignée de poussière, flamme au coeur qui chaque année s'affaiblit, se refroidit et s'éteint trop tôt, trop tôt, avant la vie elle-même".

Éditions en anglais[modifier | modifier le code]

Traduction en français[modifier | modifier le code]

Adaptation[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Claude Noël Thomas, Jeunesse - Notice, in Conrad, Œuvres – II, Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade (1985), pp. 1297-1298 (ISBN 2-07-011085-0).