Jeunes radicaux de gauche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
La typographie de cet article ou de cette section ne respecte pas les conventions de Wikipédia (décembre 2016).

Vous pouvez corriger, en discuter sur l’Atelier typographique ou créer la discussion.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
L'admissibilité de cet article est à vérifier (décembre 2016).
Motif : Déjà supprimé au terme d'un débat en 2013 et recréé sans DRP.
Vous êtes invité à le compléter pour expliciter son admissibilité, en y apportant des sources secondaires de qualité, ainsi qu'à discuter de son admissibilité. Si rien n'est fait, cet article sera proposé à la suppression un an au plus tard après la mise en place de ce bandeau.
Conseils utiles à la personne qui appose le bandeau
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
La mise en forme de cet article est à améliorer (décembre 2016).

La mise en forme du texte ne suit pas les recommandations de Wikipédia : il faut le « wikifier ». Découvrez comment faire.

La typographie, les liens internes ou externes, les conventions de style, la présentation des sourcesetc. sont autant de points qui peuvent ne pas convenir voire être absents. Les raisons de la pose de ce bandeau sont peut-être précisées sur la page de discussion. Si seules certaines sections de l'article sont à wikifier, pensez à les indiquer en utilisant {{section à wikifier}}.

Jeunes radicaux de gauche
Présentation
Président Yanis Mallion
Fondation 1973
Siège 13, rue Duroc
75007 Paris
Secrétaire général Clémentine-Audrey Simmonet
Trésorier Axel Bossy
Idéologie Radicalisme
Progressisme
Social-libéralisme
Affiliation européenne Lymec
Affiliation internationale IFLRY
Couleurs bleu, jaune,
Site web http://www.jeunesradicauxdegauche.fr

Les Jeunes radicaux de gauche (en abrégé JRG), sont l'organisation de jeunesse sociale-libérale du Parti radical de gauche. Les Jeunes radicaux de gauche est une organisation de centre gauche, républicaine, laïque, fédéraliste, solidariste, humaniste.

L'organisation regroupe les membres de moins de 31 ans révolus de toute la France.

Organisation[1][modifier | modifier le code]

Elle est dirigée par un Président élu pour 2 ans par l'ensemble des membres de l'organisation. Le Président nomme six membres du Bureau National. Le Président nomme également les membres du Conseil National. Depuis mai 2008, le mouvement s'organise de façon autonome au sein du Parti Radical de Gauche.

Bureau National[2][modifier | modifier le code]

  • Président: Yanis MALLION[3],[4]
  • Vice-Président: Benjamin SATGE
  • Vice-Président: Nicolas SAUZEAT
  • Vice-Présidente: Noémie VÉRAQUIN
  • Secrétaire Générale: Clémentine-Audrey SIMONNET
  • Secrétaire Générale déléguée aux campagnes militantes : Anaïs SALABERT
  • Trésorier: Axel BOSSY

Les délégués nationaux[modifier | modifier le code]

Les Jeunes Radicaux de Gauche ont 12 membres dans leur Conseil National.

Conseil National[modifier | modifier le code]

Le Conseil National est l'organe souverain des Jeunes Radicaux de Gauche. Il rassemble les 7 membres du Bureau National, les 12 membres de l'exécutif National, les Délégués Régionaux et les membres qui représentent les JRG dans diverses institutions.

Les anciens présidents[modifier | modifier le code]

Jean-François AUDUC (1973), Jean-Pierre MATTEI (1976-1977), Jean-Maurice DUVAL (1977-1978), Daniel SÉJOURNÉ (1980-1981), Bruno MARTIN (1981-1984), Daniel GUÉRIN (1984-1986), Jean-Marc AMBROSINI (1986-1987), Thierry BRAILLARD (1987-1991), Julien DUQUENNE (2002-2005), Olivier MAILLEBUAU (2005-2010), Sandra-Elise REVIRIEGO (2010-2012), Sélim-Alexandre ARRAD-BAUDEAN[5] (2012-2014), Géraldine GUILPAIN[6],[7] (2014-2016)

Les politiques[modifier | modifier le code]

Affiliations internationales[modifier | modifier le code]

Les JRG sont membres de la Fédération Internationale de la Jeunesse Libérale (IFLRY) et des membres associés du LYMEC depuis 2013[11]. Un membre des JRG a été élu Président du LYMEC en 1994.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jeunes Radicaux de Gauche, Les Statuts, 5 p. (lire en ligne)
  2. http://www.jeunesradicauxdegauche.fr/nouveau-bureau-national-jrg/
  3. (en) « Discours de Yanis Mallion Président des JRG au congrès du PRG 2016 - vidéo Dailymotion », sur Dailymotion,‎ (consulté le 7 février 2017)
  4. Yanis Mallion, « A prendre ou à débattre », Web 7 Radio,‎ (lire en ligne)
  5. Sélim-Alexandre Arrad, Jeunes Radicaux de Gauche, « Nous, Jeunes Radicaux de Gauche, faisons le pari de la confiance au Gouvernement », Le Huffington Post,‎ (lire en ligne)
  6. Géraldine Guilpain, Jeunes Radicaux de Gauche, « Un service civique obligatoire ? J'y suis favorable. La réponse répressive est une impasse. », L'obs, le plus,‎ (lire en ligne)
  7. Géraldine Guilpain, Jeunes Radicaux de Gauche, « Cannabis; le légaliser ? La sécurité serait renforcée en France, pour 3 raisons. », L'obs, le plus,‎ (lire en ligne)
  8. Jeunes Radicaux de Gauche, Droit à l'avortement, 1 p. (lire en ligne)
  9. (fr) « Pour une approche réaliste et raisonnée de la fin de vie - Les Jeunes Radicaux de Gauche », Les Jeunes Radicaux de Gauche,‎ (lire en ligne)
  10. (en) IFLRY, Manifesto of the International Federation of Liberal Youth, Istanbul, , 3 p. (lire en ligne), "with a clear separation of religion and state"
  11. Le moment est venu pour les jeunes libéraux comme LYMEC détient pré-électorale des Congrès à Bucarest, 19/11/2013.

Lien externe[modifier | modifier le code]