Jeune Bosnie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jeune Bosnie (en serbo-croate: Млада Босна / Mlada Bosna) est une organisation révolutionnaire formée de jeunes nationalistes « yougoslaves[1] », composé de Croates, de Musulmans et de Serbes[2]. Le 28 juin 1914, l'un de ses membres, Gavrilo Princip, assassine l'archiduc François-Ferdinand d'Autriche à Sarajevo, déclenchant une crise diplomatique qui, dans le contexte des tensions entre puissances européennes, servira de prétexte au déclenchement de la Première Guerre mondiale.

Objectif[modifier | modifier le code]

L'organisation secrète « Jeune Bosnie » était un petit groupe révolutionnaire proche du Parti social-démocrate serbe qui avait pour objectif premier la création d'une fédération ou d'une confédération rassemblant tous les Slaves de Serbie, du Monténégro et d'Autriche-Hongrie bien au delà des projets austroslaves ou trialistes qui se bornaient à vouloir fédérer les slaves de l'Empire des Habsbourg sans remettre celui-ci en question[1].

Membres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Catherine Lutard, Géopolitique de la Serbie-Monténégro, Paris, éditions Complexe, coll. « Géopolitique des États du monde », , 143 p. [détail de l’édition] (ISBN 2-87027-647-8), p. 36 (notice BnF no FRBNF36997797).
  2. Frédéric Le Moal, La Serbie, du martyre à la victoire 1914-1918, éditions 14-18 (ISBN 9782916385181) page 33
  3. Alexis Troude, Géopolitique de la Serbie, éditions Ellipses (ISBN 2729827498) page 253

Voir aussi[modifier | modifier le code]