Jeune Afrique Media Group

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jeune Afrique Media Group
logo de Jeune Afrique Media Group

Création Janvier 1958[1]
Fondateurs Béchir Ben Yahmed
Personnages clés Amir Ben Yahmed (Directeur général), Marwane Ben Yahmed (Directeur de la publication)
Forme juridique Société en commandite par actions[1]
Siège social Paris
Drapeau de la France France
Direction Amir Ben Yahmed (Directeur général)
Activité Presse
Produits Jeune Afrique
Africa CEO Forum
The Africa Report
Jeune Afrique Business+
Editions du Jaguar
Site web www.jeuneafrique.com

Fondé à Tunis en 1960 par Béchir Ben Yahmed, Jeune Afrique Media Group est un groupe de médias panafricain basé à Paris.

À travers ses différentes publications (Jeune Afrique, The Africa Report et Jeune Afrique Business+), le groupe propose, en français et en anglais, une couverture de l’actualité africaine et internationale ainsi que des pistes de réflexion sur les enjeux politiques et économiques du continent.

Le titre Jeune Afrique est souvent considéré comme le magazine francophone de référence des élites africaines[2]. Il est diffusé sous format mensuel depuis 2020 et se présente comme un quotidien via son site jeuneafrique.com[3]. Ce dernier compte 20 000 abonnés à la fin 2020[4].

Premier éditeur de presse panafricain en termes de diffusion et de lectorat, Jeune Afrique Media Group s’est diversifié dans l’événementiel en 2012[2] avec la création de The Africa CEO Forum.

Activités du groupe[modifier | modifier le code]

Activités éditoriales[modifier | modifier le code]

Logo de l'hebdomadaire Jeune Afrique

Hebdomadaire depuis 1960, Jeune Afrique lance son édition digitale en 1997 avec le site jeuneafrique.com.

En 2005, pour couvrir l’actualité des pays d’Afrique anglophone, le groupe crée The Africa Report. Cette publication panafricaine anglophone est éditée par Patrick Smith, aussi éditeur d’Africa Confidential. D’abord mensuel, le titre passe en trimestriel en 2019. Il propose également une édition quotidienne sur son site theafricareport.com. The Africa Report a connu une forte progression du nombre de ses lecteurs[3].

Jeune Afrique Media Group est associé à Canal+ Afrique pour la production de l’émission Réussite[5], un magazine sur les entrepreneurs issus du continent africain.

En 2014, le groupe lance le site d’information professionnel Jeune Afrique Business+, édité en anglais et en français, consacré aux entreprises et à l’actualité économique du continent africain[6].

En 2020, le groupe accélère sa transition digitale en abandonnant le rythme hebdomadaire de l'édition papier. Cette dernière devient mensuelle et s'adosse désormais au site d’information jeuneafrique.com, qui propose quant à lui une édition quotidienne[3].

Le groupe media comprend également les éditions du Jaguar qui proposent notamment la confection de beaux livres et d'atlas des pays africains.

En 2019, le groupe affichait un chiffre d’affaires de 27,3 millions d’euros[3].

Activités événementielles[modifier | modifier le code]

Logo de l'Africa CEO Forum

En 2012, Jeune Afrique Media Group se diversifie dans l’événementiel avec la création de The Africa CEO Forum, société organisatrice du forum éponyme. Ce dernier devient rapidement un rendez-vous incontournable des milieux d’affaires africains[7] à travers ses éditions annuelles, qui ont eu lieu à Abidjan, à Genève ou encore à Kigali.

The Africa CEO Forum produit également des événements géographiques et sectoriels ainsi qu’une déclinaison virtuelle de ses concepts événementiels. Cette numérisation du pôle événementiel s’est accélérée en 2020 dans le contexte de la pandémie de Covid-19[8],[3].

Organisation[modifier | modifier le code]

En 2007, le fondateur du groupe, Béchir Ben Yahmed, à 80 ans, transmet les rênes à son bras droit, François Soudan (direction de la rédaction), et à ses fils Amir Ben Yahmed (gestion) et Marwane Ben Yahmed (rédaction)[2].

L'organigramme du groupe est le suivant :

  • Fondateur : Béchir Ben Yahmed (17 octobre 1960)
  • Directeur général : Amir Ben Yahmed
  • Vice-présidents : Danielle Ben Yahmed, François Soudan, Aldo de Silva
  • Directeur de la publication : Marwane Ben Yahmed
  • Directeur de la rédaction : François Soudan

D'après Vincent Hugeux la holding du groupe serait la Société internationale de financement et d'investissement (SIFIJA)[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Jeune Afrique Media Group, Fiche entreprise : chiffres d'affaires, bilan et résultat », sur verif.com, (consulté le ).
  2. a b et c « Jeune Afrique se diversifie dans l'édition et les conférences », sur les Echos, (consulté le ).
  3. a b c d et e « Jeune Afrique Veut être un média quotidien », sur Stratégies, (consulté le ).
  4. « Touché par la crise, «Jeune Afrique» mise sur le numérique », sur Le Figaro, (consulté le ).
  5. « Polyphonique Jeune Afrique », sur Stratégies, (consulté le ).
  6. « Jeune Afrique tente le BtoB », sur La Lettre A, (consulté le ).
  7. « En mars, 1 800 décideurs à l’Africa CEO forum à Abidjan pour repenser le rôle du secteur privé africain », sur Jeune Afrique, (consulté le ).
  8. « Les webinars de l’Africa CEO Forum : les dirigeants d’entreprise face au Covid-19 », sur Jeune Afrique, (consulté le ).
  9. Vincent Hugeux, Les sorciers blancs : Enquête sur les faux amis français de l'Afrique, Paris, Fayard, , 335 p. (ISBN 978-2-213-62698-7), p. 99-157.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]