Jeu du Double

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Jeu du Double est un casse-tête qui a été créé par James Abbott McNeill Whistler vers la fin du XIXe siècle. Il s’inscrit dans la lignée des jeux de réflexion américains du début du XXe siècle, comme Le Chasseur ou encore Parabol, qui ont connu un franc succès dans l’Europe de l’après-guerre.

Il est conseillé aux utilisateurs ayant déjà la connaissance de Futoshiki ou Indicium.

Principe général[modifier | modifier le code]

Le « Quémandeur » doit faire deviner le nom d’une personnalité ou d’un personnage au « demandeur » à l’aide d'une phrase complexe.

Règle du jeu[modifier | modifier le code]

Les règles restent floues et varient d’un joueur à l’autre. La phrase de base étant généralement composée d’un lieu, d’un moment et d’une activité.

Le Jeu du Double dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Le succès de ce jeu est attribué au fait qu’il parait incompréhensible alors qu’il répond à des règles bien précises et à une concentration parfaite du « quémandeur » et du « demandeur ».

De nombreux grands esprits du XXe siècle ont fait la réputation du Jeu du Double. On peut notamment citer Oscar Wilde, Ernest Hemingway ou encore John Steinbeck.

Le Jeu du Double a été popularisé en France par les philosophes du XXe siècle tels que Jean-Paul Sartre ou Albert Camus.