Jeu de quilles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le jeu de quilles des treis soeus *
Les jeux de quilles bressanes *
Image illustrative de l’article Jeu de quilles
Jeu de quilles
Domaine Jeux
Lieu d'inventaire Cotentin
Ain
* Descriptif officiel Ministère de la Culture (France)


Le jeu de quilles est une activité sportive dans laquelle le joueur fait rouler ou jette un projectile (souvent une boule afin de les faire tomber. Il existe diverses variantes de jeux de quilles, que ce soit dans le nombre de quilles, la grosseur de la boule, les règles du jeu, la surface de jeu, etc.

Historique[modifier | modifier le code]

Jeu de quilles en Allemagne, Die Gartenlaube, 1864.

Variantes[modifier | modifier le code]

Dans le monde[modifier | modifier le code]

(Finlande)

En France[modifier | modifier le code]

Les jeux de quilles bressanes[modifier | modifier le code]

Le jeu de 7 quilles bressan dispose de multiples façon de se jouer en fonction des localités. Le but du joueur est de faire tomber le plus de quilles possibles en un lancé. Néanmoins, la condition première est de faire tomber la quille appelée « première » disposée face à l'axe de la piste. Cette pratique est inscrite à l'Inventaire du patrimoine culturel immatériel français[1] depuis 2012.

Le jeu de quilles des treis soeus du Cotentin[modifier | modifier le code]

Ce jeu de quilles dispose de deux règles, l'une appelée « deux lancers » et l'autre « au pari ». Le but de la règle "deux lancers" est de renverser les 3 quilles en forme de cônes en un à deux coups. Une des conditions est que la boule ne doit pas rouler sur le sol, seulement éventuellement rebondir. Pour la règle « au pari », le joueur pari par exemple, qu'il fait tomber trois quilles en forme de cône pour 3 points et ainsi de suite jusqu'à arriver au nombre de point maximum décidé en début de partie par les participants. Cette pratique est inscrite à l'Inventaire du patrimoine culturel immatériel français[2] depuis 2012.

En Suisse[modifier | modifier le code]

En Valais[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche d'inventaire du [1] au patrimoine culturel immatériel français, sur culturecommunication.gouv.fr
  2. Fiche d'inventaire du [2] au patrimoine culturel immatériel français, sur culturecommunication.gouv.fr

Voir aussi[modifier | modifier le code]