Jeu de l'Oie (revue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Jeu de l'Oie est une revue francophone de relations internationales.

Créée en novembre 2009 par des étudiants de l'Institut d'Etudes Politiques de Lille réunis en association loi de 1901, elle était alors dirigée par Antoine Lury, son fondateur[1]. Première revue étudiante française en matière de relations internationales, Le Jeu de l'Oie est aussi la première publication papier où se croisent les réflexions d'étudiants en sciences politiques avec celles de leurs professeurs et de spécialistes de renom, issus du monde de la recherche (Pierre Hassner, Olivier Roy, Frank Tétart, Stefan Halper...) ou de la diplomatie (Jean-Christophe Rufin, Pierre Morel...)[2]. Le Jeu de l'Oie a pour ambition de fournir les clés d'analyse nécessaires à la compréhension des grands enjeux politiques et géostratégiques mondiaux, à contre-courant de l'actualité internationale, tout en utilisant au besoin quelques notes d'humour afin de décomplexer la discipline et de rappeler son ancrage étudiant. Le Jeu de l'Oie dispose également de plusieurs pages consacrées à la culture, avec des intervenants tels que Guy Delisle, Amos Gitaï ou encore Elias Sanbar.

L'originalité du concept avait attiré l'attention du journal Le Monde[3], qui s'était associé à la parution d'un numéro spécial "Europe" au mois de décembre 2011 (L'Europe à la marge, Numéro 4, Hiver 2011)[4]. Le départ de ses membres fondateurs, une fois diplômés de l'IEP de Lille, a toutefois entrainé la mise en sommeil de l'association.

C'est en 2013 qu'une nouvelle équipe redonne vie au projet. Un cinquième numéro est paru en avril 2014, sur le thème de la géopolitique des cercles polaires, et comprend un dossier au sujet de la diplomatie du football.

Numéros parus[modifier | modifier le code]

  1. Russie-Géorgie : La diplomatie des chars (Numéro 1, Printemps 2010)
  2. La Turquie scrute l'Orient (Numéro 2, Automne 2010)
  3. Les religions sur l'autel du pouvoir (Numéro 3, Printemps 2011)
  4. L'Europe à la marge (Numéro 4, Hiver 2011)
  5. Les pôles : nouveaux points chauds du globe ? (Numéro 5, Printemps 2014)

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Place des revues, Annuaires des revues en ligne.
  2. Scopalto, Annuaire des revues en ligne.
  3. Le Monde.fr. Publication de plusieurs articles de la revue dans le cadre de ce partenariat. Voir notamment : SEAE, un numéro de téléphone contre un forfait bloqué (15.12.2011) ; La défense des libertés sur Internet : l'Epic #Fail de l'Europe (15.12.2011) ; et L'UE, la Russie et la carte énergétique (15.11.2011).
  4. L'Europe à la marge (N°4, Hiver 2011). Visionneuse en ligne disponible depuis le site Calaméo.

Liens externes[modifier | modifier le code]