Jeu de gagne-terrain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jeu de gagne-terrain
Type Sport collectif
Image illustrative de l’article Jeu de gagne-terrain
Championnat de France de Ballon au poing
- 2009 -

parc de la Hotoie (Amiens)

Sous le vocable de gagne-terrain, on trouve des activités sportives de deux types :

1) des sports collectifs reconnus qui sont affiliés à des fédérations. Ce sont des sports de compétition.
2) des activités d' EPS (Éducation Physique et Sportive) pour développer le sens collectif et l'habilité des enfants.

Les jeux de gagne-terrain (sports collectifs de compétition)[modifier | modifier le code]

Les jeux de gagne-terrain sont des sports collectifs qui se jouent avec une petite balle ou un ballon. Ils se jouent souvent en extérieur sur un ballodrome mais peuvent aussi se pratiquer en salle.

Parmi ces jeux, le plus connu en France est la longue paume car il se joue avec une raquette. En Belgique, la balle pelote est la plus pratiquée. Les règles changent un peu suivant le sport concerné mais les principes de base restent les mêmes d'un jeu à l'autre.

Les jeux de gagne-terrain se caractérisent en particulier par l'utilisation des « chasses » qui indiquent la limite entre les deux équipes.

Les points se comptent par « quinze » : 15, 30, 40 et jeu, comme au tennis aujourd'hui.

Les différents jeux[modifier | modifier le code]

Le jeu de paume qui comporte deux disciplines:

Des sports pratiqués dans les Hauts-de-France et en Belgique :

mais aussi en Espagne :

ou en Languedoc

  • le « jeu de balle au brassard » qui est devenu ensuite la balle au tambourin et qui était un jeu de gagne-terrain avant le changement de règlement en 1955.

et dans le monde :

Le Gagne-terrain (activité d' EPS)[modifier | modifier le code]

Ce sont des activités pratiquées dans les Modules d’apprentissage en EPS pour des enfants d'environ 3 à 12 ans[1]. Ces jeux se font aussi dans les colonies de vacances ou les centres aérés.

Les activités de performance peuvent être abordées en particulier par des lancers. Pour les activités de lancer, après une exploration des gestes adaptés à chaque engin, les jeux de gagne-terrain apportent la motivation nécessaire aux répétitions d'actions. Ces jeux apprennent aux élèves à coopérer et à s'opposer individuellement ou collectivement.

  • exemples de modules d’apprentissage:
Lancer fort, lancer loin
Lancer avec précision

Le matériel[modifier | modifier le code]

  • On peut pratiquer le Gagne-terrain avec des engins comme: un ballon, une balle, un anneau, un sac de graine, un sac de sable... Dans cette activité, on préfère souvent utiliser des objets qui ne rebondissent pas trop.

Les différentes règles[modifier | modifier le code]

  • On peut faire jouer les élèves en binôme, 1 contre 1, face à face, L’élève A lance un sac de sable (ou un autre objet) sans élan de l’endroit où il se trouve. Le joueur B se saisit du sac et le relance de l’endroit où celui-ci est tombé. Il faut faire reculer l’adversaire jusqu’à la ligne de fond en lançant le sac le plus loin possible. Le joueur gagnant est celui qui lance le sac derrière la ligne de fond (gagne-terrain)[2].
  • Toujours en binôme, les 2 adversaires sont côte à côte et disposent chacun d’un objet à lancer. Ils lancent dans une même direction l'objet depuis l’endroit où l’engin est retombé. Le gagnant est celui qui atteint le premier la ligne de fond.
  • Deux équipes de 6 à 8 joueurs s'affrontent avec un ballon. En lançant loin le ballon, on repousse l'équipe adverse (gagne-terrain). Le joueur adverse va relancer le ballon depuis l'endroit où il l'a rattrapé de volée ou depuis l'endroit où il l'a ramassé si le ballon roulait. L'équipe gagnante est celle qui lance le ballon derrière la ligne de fond[3].

Notes et références sur les sports de compétition[modifier | modifier le code]

  • Luc Collard, Longue paume et ballon au poing, revue EPS, no 274, p. 72-75, novembre-
  • M. Lazure, Les jeux de balle et ballon picards, Sports de France, Amiens, p. 96., (1981)
  • Benoît Goffin, La balle pelote au cœur de notre région, éd. Aparté, Namur, 2006. (ISBN 978-2-9303-2715-0).
  • H. Civilio, Le jeu de balle en Belgique, Louvain, (Mémoire en Éducation physique, Université Catholique de Louvain), (1966)

Références sur l'activité EPS[modifier | modifier le code]

  1. LE GAGNE-TERRAIN - Une situation, une démarche - ATHLÉTISME, par Équipe EPS 1er degré, académie de Paris , Revue EP&S - Le cahier 3 à 12 ans no 341 - Mars 2010 http://www.revue-eps.com/fr/le-gagne-terrain_a-10951.html
  2. http://www.dsden93.ac-creteil.fr/spip/IMG/pdf/10Le_gagne-terrain_jlg.pdf
  3. http://unt.univ-reunion.fr/fileadmin/Fichiers/UNT/UV2S/EPSEcole/situation%20jeux%20co%20cycle%203/gagneterrain.pdf

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :