Jessica Varnish

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jessica Varnish
2015 UEC Track Elite European Championships 45.JPG

Jessica Varnish (2015)

Informations
Naissance
Nationalité

Jessica Varnish (née le à Bromsgrove) est une coureuse cycliste britannique, spécialiste des épreuves de vitesse sur piste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jessica Varnish est née à Bromsgrove, Worcestershire le 19 novembre 1990, fille de James "Jim" Varnish, un passionné de cyclisme. Elle étudie à la South Bromsgrove High School (en).

À 15 ans, Varnish participe officieusement aux championnats du monde juniors 2006 en Belgique. Elle se spécialise dans les disciplines du sprint sur piste.

Elle fait sa première apparition avec la sélection britannique lors du Grand Prix international d'Autriche junior en Janvier 2006. Elle devient membre du Programme de développement olympique de British Cycling en junior[1]. Âgée de seulement 17 ans, elle est sélectionnée pour le programme avec un an en avance sur le reste de son groupe d'âge, ce qui démontre la conviction de British Cycling en son potentiel. Entre 2007 et 2008, elle est triple championne d'Europe juniors (deux titres en keirin et un sur 500 mètres).

Elle obtient sa première sélection avec les élites lors des mondiaux sur piste 2008 à Manchester[2], où elle termine 25e du tournoi de qualification de la vitesse et ne se qualifie pas pour les 1/16e de finales.

En mars 2009, elle est nommée « personnalité sportive féminine junior de l'année » lors du Sports Partnership Herefordshire and Worcestershire Sports Awards[3]. Le Virgin Trains Pendolino 390027 est nommé en son honneur le 29 juin 2011[4].

Aux mondiaux sur piste 2011, elle devient vice-championne du monde de vitesse par équipes avec sa coéquipière Victoria Pendleton. Il s'agit de sa première médaille mondiale. En octobre, elles devient championne d'Europe de la discipline.

Le 18 février 2012, elle participe à la manche de coupe du monde dans le nouveau vélodrome olympique. Avec Pendleton, elle bat en 32,828 secondes le record du monde de la vitesse par équipes et remporte la manche. Sélectionnée pour les Jeux olympiques d'été de 2012, elle participe à l'épreuve de vitesse par équipes avec Pendleton. Annoncées comme favorites, elles battent le record du monde lors des qualifications avant d'être déclassées en demi-finales, pour un relais irrégulier[5].

En 2014, elle s'adjuge deux médailles de bronze aux mondiaux (vitesse individuelle et par équipes) et deux autres aux Jeux du Commonwealth (vitesse individuelle et 500 mètres).

En avril 2016, le Daily Telegraph rapporte que son contrat avec le programme olympique de British Cycling n'est pas renouvelé. Le directeur de la performance Shane Sutton indique que la décision est due aux performances de Varnish au cours des trois années précédentes, mais que cela n'a aucun lien avec les commentaires qu'elle avait fait lors d'interviews aux mondiaux 2015. Elle avait critiqué les sélections faites pour l'équipe de vitesse par équipes féminine en vue de se qualifier pour les Jeux olympiques d'été de 2016, une équipe qui ne s'est finalement pas qualifiée[6],[7]. Dans un entretien ultérieur au Daily Mail, Varnish raconte que Sutton avait fait des commentaires sexistes lors de l'examen du non-renouvellement de son contrat, y compris en lui disant qu'elle était « trop vieille », qu'elle devrait mieux « avoir un bébé », et une « longue liste » de remarques sur la forme de son corps. En réponse British Cycling publie une déclaration indiquant qu'ils contacteront Varnish pour lui donner l'occasion de discuter de ces allégations dans son intégralité[8]. The Daily Telegraph considère que cela pourrait signifier la fin de sa carrière sportive[9]. Le 27 avril, Shane Sutton est suspendu et une enquête interne est ouverte, à trois mois des Jeux olympiques de Rio[10]. Il démissionne plus tard dans la journée[11],[12].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Jeux du Commonwealth[modifier | modifier le code]

  • New Delhi 2014
    • Médaille de bronze Médaillée de bronze de la vitesse
    • Médaille de bronze Médaillée de bronze du 500 mètres

Championnats d'Europe[modifier | modifier le code]

Juniors et espoirs
Élites

Championnats de Grande-Bretagne[modifier | modifier le code]

  • Juniors
    • Championne de Grande-Bretagne de vitesse juniors : 2007 et 2008
    • Championne de Grande-Bretagne du 500 mètres juniors : 2008

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Jessica Varnish Bio »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), British Cycling (consulté le 10 septembre 2008)
  2. (en) Andrew Canning, « Jessica Varnish: Rider Profile », Cycling Weekly, (consulté le 4 juin 2009)
  3. (en) « Jess shines once more at awards », Droitwich Spa Advertiser, (consulté le 4 juin 2009)
  4. (en) Athletes given helping hand by Virgin Trains: Cyclist Jessica Varnish gets a Virgin Pendolino train named after her
  5. Jessica Varnish: I will never watch nightmare moment when my London Olympic dream was shattered. www.telegraph.co.uk. 3 August 2012. Retrieved 3 August 2012.
  6. Vitesse par équipes : Les Bleues aux JO
  7. (en) Tom Cary, « British Cycling drops Jess Varnish from Olympic programme on 'performance grounds' and denies it is payback for criticism », sur telegraph.co.uk,
  8. (en) « Jess Varnish: British Cycling to contact sprinter over 'go have a baby' claim. », sur bbc.co.uk,
  9. (en) British Cycling drops Jess Varnish from Olympic programme on 'performance grounds' and denies it is payback for criticism
  10. Shane Sutton, le patron du cyclisme anglais, suspendu après des accusations de discrimination
  11. Accusé de sexisme, Shane Sutton, le patron du cyclisme anglais, a démissionné
  12. (en) « British Cycling chief resigns », www.bbc.co.uk (consulté le 27 avril 2016)
  13. « Vitesse femmes-Résultats et classement final », sur tissottiming.com

Lien externe[modifier | modifier le code]