Jesse Waugh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jesse Waugh
JESSE-WAUGH.jpg

Autoportrait

Naissance

Berkeley, Californie, USA
Nationalité
Activité
Formation
Mouvement
Pulchrism
Site web

Jesse Waugh (né en 1974) est un artiste américain qui travaille dans la peinture, le cinéma, l'écriture et la musique. Son court métrage El Angel a été exposé à la 5e édition du LA Freewaves Festival tenu au Musée d'art contemporain de Los Angeles, et son travail est apparu à la télévision et dans d'autres médias.

Biographie[modifier | modifier le code]

Waugh est né à Berkeley (Californie) le 6 mai 1974[1]. Commençant au début des années 1990, il a étudié au Los Angeles City College, au Pasadena City College, à l’East Los Angeles College et au City College of San Francisco. Au cours de cette période, Waugh a commencé à travailler avec divers médias et mélanges d'art. Son film El Angel, tourné sous la forme d'un vieux film muet, relate la naissance, l’apogée et la mort de Los Angeles, en commentant sur la façon dont la cupidité corrompt l’art et le commerce[2]; le film a été exposé à la cinquième édition du LA Freewaves Festival en 1997 (qui a eu lieu au musée d'art contemporain de Los Angeles)[2]. Après avoir été diplômé de l'université d'État de San Francisco en 2000, et ensuite passé quelque temps en Europe, Waugh est retourné aux États-Unis[3]. Waugh a participé à l’exhibition du Master of Fine Arts à l'Université de Brighton en 2015.

Les courts métrages et les ouvrages de Waugh ont été utilisés pour illustrer des projets éducatifs. Il a créé des prismes artistiques qui sont apparus en tant que matériel didactique sur le documentaire Rocket Science de la BBC en 2009[4]. En 2012, la vidéo qu’il a tourné sur la forêt amazonienne forêt amazonienne a été utilisée dans l'épisode 1 de l’émission Access 360° World Heritage[5]. sur la National Geographic Channel. Un de ses tableaux, un remaniement d'une peinture de Martin Johnson Heade, a été utilisé comme couverture pour le livre The Rise and Fall de Trevor Whitney Gallery par Lauren Rabb[6].

Style conceptuel[modifier | modifier le code]

Waugh emploie le terme latin "pulchrism" (qui date de l'Athenaeum[7] et revues de John Barton[8]) pour décrire ses ouvrages ; il définit le terme comme une théorie artistique qui idéalise la beauté en étant le but de l'art[9]. Le pulchrism, comme Waugh le décrit, contraste avec le mouvement stuckisme et la célébration de la laideur qu'il prétend avoir eu lieu dans le Modernisme[10].

Expositions[modifier | modifier le code]

Film[modifier | modifier le code]

  • 1997 – Exposition collective, El Angel – Fifth L.A. Freewaves Festival[2]
  • 2003 – Projection de film d'art, Nanay – Center for Environmental Studies, Brown University, Rhode Island[11]
  • 2008 – Projection de film d'art, El Angel and Hydrophobe, Pill Awards – New York City[12]

Art visuel[modifier | modifier le code]

  • 1997 – Exposition solo – Free Exhibition Not Prostitution Gallery, Los Angeles[13]
  • 2015 – Exposition collective, Posthumous – University of Brighton, Angleterre, Royaume Uni[14]
  • 2015 – Exposition, Butterflies – Ingeborg Verlad, Horn-Bad Meinberg, Allemagne[15]
  • 2015 – Exposition collective, Beauty Sublime, Grand Parade Gallery – Brighton, Angleterre, Royaume Uni[16],[17]

Œuvres écrites[modifier | modifier le code]

  • Jesse Waugh: Portrait of an Artist and His Strivings for Pulchrism (2011), (ISBN 978-1621545668)
  • Pulchrism: Championing Beauty as The Purpose of Art (2015), (ISBN 978-1943730049)
  • Peintures: 2013 (2013), (ISBN 9781630412272)
  • Peintures: 2014 (2015)
  • Peintures: 2015 (2016)

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Life and Career », jessewaugh.com (consulté le 30 avril 2016)
  2. a, b et c (en) David E. James, The Sons and Daughters of Los: Culture and Community in L. A., Temple University Press, , 181–82 p. (ISBN 9781592130122, lire en ligne)
  3. (en) Ben Kaplan, « Each of These Men Has a Secret », Marie Claire,‎
  4. (en) « Episode One », Rocket Science, BBC Two,‎
  5. (en) « The Amazon (Episode 1) », Access 360 World Heritage, National Geographic Channel,‎
  6. (en) Lauren Walden Rabb, The Rise and Fall of the Trevor Whitney Gallery, Rabb Art Consulting, , copyright page p. (ISBN 0990552012)
  7. (en) « Reviews: Lectures on Sculpture », British Periodicals Limited, no 585,‎ , p. 20 (lire en ligne)
  8. (en) John Barton, « Effect of Paper Currency on Population », John Barton Senior Journals, vol. 3,‎
  9. (en) Jesse Waugh, « Pulchrism: Discovery of a Lost Romantic Word », jessewaugh.com (consulté le 13 avril 2016)
  10. (en) Jesse Waugh, « The Pulchrist Manifesto », jessewaugh.com (consulté le 16 avril 2016)
  11. Modèle:Cite
  12. (en) « 2008 Pill Awards Broadcast », ADD-TV, New York,‎
  13. (en) Jesse Waugh, « Exhibition », Documentary Film, {{Article}} : paramètre « année » ou « date » manquant
  14. (en) « Posthumous Exhibition Poster », University Of Brighton, (consulté le 3 mai 2016)
  15. (de) « Unsere Künstler », Ingeborg Verlag (consulté le 3 mai 2016)
  16. (en) « Brighton MA Exhibition 2015 », Artelogical, (consulté le 21 avril 2016)
  17. (en) « Exhibition Flier », University Of Brighton,‎ (lire en ligne)