Jess Wade

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jess Wade
Jess Wade in Chicago (cropped).jpg
Biographie
Naissance
Nom dans la langue maternelle
Jessica Alice Feinmann WadeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Imperial College London (Philosophiæ doctor) (jusqu'en )
South Hampstead High School (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Mère
Charlotte Feinmann (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Dir. de thèse
Influencée par
Site web
Distinctions

Jessica Alice Feinmann Wade, dite Jess Wade, née à Londres en 1988, est une physicienne britannique à l'Imperial College London. Ses recherches portent sur les diodes électroluminescentes à base de polymères et à polarisation circulaire. Elle mène également un travail de sensibilisation du public dans les STEM, en particulier dans la promotion de la physique pour les filles.

Elle est lauréate de plusieurs prix pour sa contribution à la science et à l'égalité des sexes.

Enfance et études[modifier | modifier le code]

Jess Wade, de son nom complet Jessica Alice Feinmann Wade, naît à Londres en 1988.[réf. souhaitée]

Elle étudie à la South Hampstead High School (en) jusqu'en 2007[1]. Elle suit ensuite un cours de base (en) en art et design au Chelsea College of Art and Design et obtient en 2012 un diplôme de maîtrise en science (MSci) de physique à l'Imperial College London. Elle poursuite ses études à l'Imperial College et obtient un doctorat (Ph.D.) en physique en 2016[2],[3]. Sa thèse porte sur la nanométrologie dans les semi-conducteurs organiques et les appareils, sous la direction de Ji-Seon Kim au sein du Centre d'électronique plastique de l'Imperial College.

Recherches et parcours universitaire[modifier | modifier le code]

À partir de 2018, Jess Wade est chercheuse postdoctorale, associée de recherche en électronique plastique (en) dans le groupe de physique du solide à l'Imperial College London, spécialisée dans le développement et la caractérisation de couches minces de polymères émettant de la lumière[4].

Engagement pour la diversité[modifier | modifier le code]

Jess Wade est engagée pour la diversité, en particulier l'égalité des sexes, dans les domaines scientifiques. Elle a représenté[Quand ?] le Royaume-Uni à l'International Visitor Leadership Programme du Département d'État des États-Unis Hidden No More[5] et collaboré[Quand ?] au WISE Young Women’s Board et au WES Council par l'intermédiaire du Stimulating Physics Network. Elle a critiqué les coûteuses campagnes de promotion des sciences pour les filles, qui n'intéresseraient qu'une petite minorité, et les établissements où les filles peuvent étudier la « composition chimique du rouge à lèvres et du vernis à ongles »[6]. Elle estime que 5 ou 6 millions de livres sterling sont investis au Royaume-Uni pour promouvoir la carrière scientifique des femmes mais avec peu de mesure des résultats[6]. Elle a grandement contribué à une campagne de Wikipédia qui encourage la création d'articles sur les femmes universitaires notables[7],[8],[9],[10].

Jess Wade a coordonné une équipe britannique de 55 personnes pour la 6e conférence internationale sur les femmes en physique, ce qui lui a valu une invitation à discuter en Allemagne de l'équilibre entre les sexes à l'Institute of Physics[réf. souhaitée]. Elle consacre aussi une fraction importante de son temps à soutenir la participation des élèves, à travers des activités scolaires, des festivals et l'organisation d'une série d'événements pour les filles à l'Imperial College London, financés par des subventions publiques de la Royal Academy of Engineering, de la Royal Society of Chemistry et de la Société de biochimie (en)[réf. souhaitée].

Jess Wade est membre du comité de Londres et du Sud-Est de l'IOP[11], du comité des femmes en science de l'IOP[12] et du Juno Transparency and Opportunity Committee du département de physique de l'Imperial College de Londres[13].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Jess Wade a reçu des prix reflétant sa contribution à la science, à la communication scientifique et à la diversité et l'inclusion.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « SHHS Motivational Monday: Scientist Dr Jess Wade | News | South Hampstead High School », sur Shhs.gdst.net
  2. (en) Jessica Alice Feinmann Wade, « Nanometrology for controlling and probing organic semiconductors and devices »,
  3. (en) Institute of Physics, « Early career researcher wins the Jocelyn Bell Burnell Medal and Prize », sur iop.org
  4. (en) « Experimental Solid State Physics - Research groups - Imperial College London », sur imperial.ac.uk
  5. (en) « Fox’s ‘Hidden Figures’ inspires historic State Department program to support women in STEM around the world »,
  6. a et b (en) Hannah Devlin, « Academic writes 270 Wikipedia pages in a year to get female scientists noticed », London, The Guardian,
  7. « Pourquoi les biographies de femmes sont-elles plus souvent remises en question sur Wikipédia ? », sur Numerama, (consulté le ).
  8. (en) Cold Spring Harbour Physics, « Committee », sur cshlwise.org
  9. (es) Bruno Martín, « La mujer que añade una científica cada día a la Wikipedia », El País,‎ (lire en ligne)
  10. (en) Christina Zdanowicz, « A physicist has written more than 280 Wikipedia entries to elevate women in science », sur cnn.com, CNN,
  11. (en) Institute of Physics, « Committee », sur Iop.org
  12. (en) Institute of Physics, « Committee », sur Iop.org
  13. (en) « Juno Committee », sur Imperial College London
  14. (en) « Julia Higgins Medal and Awards », sur Imperial College London
  15. (en) « Imperial College »,
  16. (en) « Imperial College »,
  17. (en) « IOM3 Awards 2017 | IOM3 », sur iom3.org
  18. (en) Institute of Physics, « PhD student wins Early Career Physics Communicator Award », sur Iop.org
  19. (en) Kunal M. L. Wagle, « Felix is shortlisted for Club of the Year at Imperial College Union Awards 2015 »,
  20. (en) Anon, « What Jess Wade did with her prize money... - About I'm a Scientist, Get me out of here », sur imascientist.org.uk,
  21. (en) « 2018 Daphne Jackson Medal and Prize », sur Institute of Physics
  22. (en) « Farkhad Fatkullin named Wikimedian of the Year for 2018 – Wikimedia Blog », sur blog.wikimedia.org
  23. « https://assets.publishing.service.gov.uk/government/uploads/system/uploads/attachment_data/file/812602/BD19_Queens_List__1_.pdf »

Liens externes[modifier | modifier le code]