Jess Kaan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jess Kaan
Naissance (47 ans)
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Œuvres principales

  • Créature du Miroir

Jess Kaan, né le [1], est un auteur français originaire du Nord de la France. S'il a d'abord commencé sa carrière en écrivant dans les registres du fantastique, science fantasy, et de la science-fiction, il a opéré un basculement vers le genre policier dès 2013

Anthologiste, auteur d'articles au début de sa carrière dans les années 2000, il a publié de nombreuses nouvelles dans divers supports en France, en Belgique, au Québec ainsi qu'en Pologne, en Espagne et aux États-Unis.

Ses écrits se caractérisent par une imprégnation du quotidien et un souci de réalisme.Que ce soit dans le fantastique où on peut le rapprocher de l'école classique du fantastique avec ce basculement des personnages ou dans le policier, on trouve chez Kaan un réalisme social[2]. il dépeint souvent des gens ordinaires, issus des milieux populaires, Ses oeuvres deviennent alors l'occasion de s'immiscer dans la vie de ces personnes[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2003, il reçoit le prix Merlin pour sa nouvelle L'affaire des elfes vérolés, première aventure du détective privé triton Eidonius, dans l'anthologie Sciences et Sortilèges aux Éditions Nestiveqnen.

En 2004, il publie son premier recueil aux Éditions de l'Oxymore Dérobade. Il a aussi codirigé avec Grégory Silhol pour cette maison d'éditions une anthologie intitulée La Route en 2003 avec au sommaire des auteurs comme Jérôme Noirez, Sire Cédric, Esther Friesner, Léa Silhol.

Ce volume de la série Emblèmes reçut un très bon accueil critique[4], mais laissa mitigé le public, peu attiré par le thème.[Interprétation personnelle ?] Cette collaboration s'arrête à la suite du dépôt de bilan de l'éditeur début 2006.

Dès 2006, l'auteur évoque son envie de publier à l'étranger. Il le sera en Pologne, au Canada, en Argentine, en Grèce, aux États-Unis, en Espagne et plus récemment en Russie. Il signera aussi avec Christophe Duchet un dossier consacré à la sf française dans une revue tchèque nommée Ikarie ; ce dossier était accompagné de textes de Sylvie Denis, Roland C. Wagner, Claude Ecken, Christophe Lambert, Sylvie Lainé.[5]

En 2007, Jess Kaan publie un premier roman de science-fiction, Réfractaires, aux éditions Eons. La même année il commence à publier des textes sur internet. Le premier (Indelible Ink, traduction de Encré en Moi) le sera aux Usa, le second (Ils ont tué Noël) l'a été sur le site de l'association Reims Destination Noël. L'originalité de cette publication est son découpage en 5 parties dans le cadre d'un calendrier de l'avent.[Interprétation personnelle ?]

En 2008, il coécrit pour la première fois avec Antoine Lencou, auteur de sf et anthologiste de l'Emblemes Les Portes, aux défuntes éditions Oxymore. Leur nouvelle intitulée Hors Garantie paraît dans le magazine Lanfeust Mag, elle sera rééditée en Pologne en 2010, au Canada (éditions asteroide)et en Russie dans la revue Esli.

En 2010 paraît le second roman de Jess Kaan, Investigations avec un Triton aux Éditions Mille Saisons. Il s'agit de fantasy humoristique. Ce roman met en scène le détective privé Eidonius dans un monde de fantasy ressemblant par certains aspects à notre univers contemporain (importance des sondages, places respectives de l'économie et de l'écologie).[6]

En 2012 paraît son second recueil de nouvelles, Fissures (éditions Lokomodo). Cet ouvrage comporte 15 nouvelles dont une majorité d'inédits (9 textes).

En 2013, il ajoute 3 domaines d'écriture[style à revoir] puisqu'il publie un roman jeunesse (à partir de 12 ans), intitulé Créature du miroir (éditions Les Lucioles) qui obtient le prix Masterton du meilleur roman francophone, un roman policier, Le Label N, (atelier Mosesu) et un album en coécriture avec Isabelle Chatel-Merlier, Chatoyants portraits d'autrefois qui met en exergue les inventions du XIXe siècle en les accompagnant de dessins de chats en costume d'époque.

En 2015, il sort un recueil de nouvelles intitulé Fissures noires, qui reprend quelques textes de Fissures,[7] mais il est surtout l'occasion donnée à l'auteur d'opérer un basculement vers le genre noir. Preuve en sont les textes Un habitant, Une balle, / Paupérisation / Machine à Broyer la jeunesse. Ces textes sont éloignés du fantastique et lorgnent davantage du côté du thriller.

En 2016, l'auteur écrit dans un autre genre[style à revoir] puisqu'il publie Le Secret de la petite demoiselle, chez Pôle Nord éditions. Le Secret de la petite demoiselle est un policier historique qui se déroule en 1903 dans la station balnéaire de Malo-les-Bains, sur la côte d'Opale.

2017, l'auteur publie Punk Friction aux Editions Lajouanie. Ce polar se déroule à Auchel.

En 2019, Jess Kaan publie Traits de génie, un ouvrage se déroulant au Musée Matisse du Cateau Cambresis.

En 2019 paraît En Chasse, un roman qui remet en scène le trio d'enquêteur Fazuras Lisziak Demeye rencontré dans Punk Friction. Il y est question de la traque de violeurs en série par une femme policier[8]. Ce roman aborde les questions de la place des victimes, mais aussi du devenir des violeurs remis en liberté après l'expiration de leur peine.[9]

Œuvres[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Traits de Génie, Editions Page à Page, 2019
  • En Chasse,Editions Lajouanie, 2019
  • Punk Friction, Editions Lajouanie, 2017
  • Le Secret de la Petite Demoiselle, Pôle Nord Editions, 2016
  • Le Label N, Atelier Mosesu, 2013
  • Créature du Miroir, éditions les Lucioles, 2013
  • Réfractaires, éditions Eons, 2007
  • Investigations avec un Triton, Éditions Mille saisons, 2010

Albums[modifier | modifier le code]

  • Chatoyants portraits d'autrefois, editions du bout de la rue

Recueils de nouvelles[modifier | modifier le code]

Prix littéraire[modifier | modifier le code]

  • Prix Masterton[11] 2013 du meilleur roman pour Créature du Miroir
  • Prix Merlin 2002 de la meilleure nouvelles[12] pour L'Affaire des elfes vérolés
  • Prix de l'armée des douze singes[13], catégorie public et jury, pour Dérobade

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « BnF - Notice d'autorité personne », Bibliothèque nationale de France (consulté le )
  2. « interview »
  3. « interview de l'auteur »
  4. « La Route » sur le site NooSFere (consulté le ).
  5. « Flash-Infos 144 », sur jplanque.pagesperso-orange.fr (consulté le )
  6. « Investigations avec un Triton – Jess Kaan – Un K à part » (consulté le )
  7. « chronique de Fissures noires avec analyse »
  8. WEO, « interview Jess Kaan », sur youtube,
  9. Anaïs Serial Lectrice, « En chasse ! Jess Kaan », sur Blog littéraire - Chroniques de thrillers et polars, (consulté le )
  10. Fissures Noires sur le site de l'éditeur
  11. « Site du prix Masterton »
  12. « Dérobade » sur le site NooSFere.
  13. « site du prix »

Liens externes[modifier | modifier le code]