Jerzy Waldemar Jarocinski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jerzy Waldemar Jarocinski
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Jerzy Waldemar JarocinskiVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonyme
Waldemar-GeorgeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activités
Autres informations
Conflit

Jerzy Waldemar Jarocinski, dit Waldemar-George, est un critique d'art né à Łódź (Pologne alors russe) en 1893, décédé en 1970.

Biographie[modifier | modifier le code]

Naturalisé français pour son engagement volontaire dans l'armée française en 1914, Waldemar-George s'installe à Paris après la guerre où il épouse Claude Lavalley (1902-1989), fille du peintre Louis Lavalley. Il fréquente assidument les cercles artistiques parisiens et devient critique d'art, homme de lettres, journaliste. Il est l'auteur de nombreuses monographies, mais aussi d'essais d'art qui théorisèrent le mouvement du néo-humanisme (Jean-Francis Laglenne, Christian Bérard, Léon Zack) ou qui révélèrent notamment de jeunes artistes slaves comme Chagall ou Soutine et même européen comme François Baron-Renouard.

Il dirige deux revues, L'Amour de l'art (1920-1926), puis Formes (1929-1934), qui fusionne ensuite avec la première en 1935 ; en 1958, il est l'éditeur scientifique de l'Encyclopédie de l'art international contemporain.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Waldemar George, Epstein, Éditions Le Triangle, 1932.
  • Waldemar George et René Massat, Louis Latapie, Éditions Galerie J.C. de Chaudun, 1957.
  • Marcel Pagnol & Waldemar George, Ambrogiani (l'homme et le peintre), Presses artistiques, Paris, 1961
  • Waldemar George, Le monde imaginaire de Marcel Delmotte, Éditions Max Fourny, Paris, 1969.
  • Yves Chevrefils Desbiolles, Waldemar-George, critique d’art. Cinq portraits pour un siècle paradoxal. Essai et anthologie, Presses universitaires de Rennes, 2016, (ISBN 978-2-7535-5031-5)

Liens externes[modifier | modifier le code]