Jerry Hairston, Jr.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jerry Hairston, Jr.
image illustrative de l’article Jerry Hairston, Jr.
Joueur d'utilité
Frappeur droitier  Lanceur droitier
Premier match
7 mai 2004
Dernier match
25 septembre 2013
Statistiques de joueur (2004-2013)
Moyenne au bâton ,257
Circuits 70
Points produits 420
Équipes

Jerry Wayne Hairston, Jr. (né le 29 mai 1976 à Naperville, Illinois, États-Unis) est un joueur de champ intérieur et de champ extérieur au baseball. Il a évolué dans les Ligues majeures de 1998 à 2013.

Hairston a joué pour 9 clubs du baseball majeur en 16 saisons et a notamment fait partie de l'équipe des Yankees de New York championne de la Série mondiale 2009.

Famille[modifier | modifier le code]

Jerry Hairston, Jr. est issu d'une famille qui a produit nombre de joueurs de baseball ayant atteint les Ligues majeures. Son grand-père, Sam Hairston (1920-1997), évoluait dans les Ligues des Noirs et fut le premier Afro-Américain[1] mis sous contrat par les White Sox de Chicago[2],[3]. Son oncle, John Hairston, a joué quelques parties avec les Cubs de Chicago en 1969. Son père, Jerry Hairston, a connu une longue carrière dans les majeures, dans les années 1970 et 1980. Enfin, son frère Scott Hairston évolue en MLB de 2004 à 2014.

Ligue majeure[modifier | modifier le code]

En janvier 2011, Hairston signe un contrat d'un an avec les Nationals de Washington[4].

Le 30 juillet 2011, les Nationals échangent Hairston aux Brewers de Milwaukee en retour du voltigeur des ligues mineures Erik Komatsu[5]. Hairston frappe 15 coups sûrs, dont six doubles, et produit quatre points en 11 matchs dans les séries éliminatoires de 2011 pour les Brewers.

Le 5 décembre 2011, il signe un contrat de deux ans avec les Dodgers de Los Angeles[6].

International[modifier | modifier le code]

En compagnie de son frère Scott, Jerry Hairston, Jr. a représenté le Mexique à la Classique mondiale de baseball en 2009. Bien que Jerry et Scott soient tous deux nés aux États-Unis, leur mère a vu le jour au Mexique, ce qui rend le duo éligible à porter les couleurs mexicaines dans cette compétition.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sam Hairston est parfois nommé à tort comme premier Afro-Américain à jouer pour les White Sox ; il fut en fait le premier mis sous contrat, mais le deuxième à jouer pour le club après Minnie Miñoso.
  2. (en) Leslie A. Heaphy, Black Baseball and Chicago: Essays on the Players, Teams and Games of the Negro Leagues' Most Important City, McFarland, 2006, p. 200. (ISBN 9780786426744).
  3. (en) Sam Hairston Dies, Jack Thompson, Chicago Tribune, 4 novembre 1997.
  4. Utility player Hairston, Nats agree to deal, Bill Ladson / MLB.com, 19 janvier 2011.
  5. (en) Crew fills need with deal for Nats' Hairston, Evan Drellich / MLB.com, 30 juillet 2011.
  6. (en) Dodgers sign Jerry Hairston Jr., Tony Jackson, ESPN, 6 décembre 2011.

Liens externes[modifier | modifier le code]