Jerrold Marsden

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jerrold Eldon Marsden (1942-2010) est un mathématicien canadien qui travaille en géométrie différentielle, mécanique géométrique et géométrie symplectique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marsden fait des études de mathématiques à l'université de Toronto et à l'université de Princeton, où il obtient un Ph. D. en 1968 sous la direction d'Arthur Wightman[1](Hamiltonian One Parameter Groups and Generalized Hamiltonian Mechanics). Il est ensuite professeur à Berkeley. À partir de 1995 il est au California Institute of Technology (Caltech), en tant que Carl F. Braun Professor of Engineering and Control & Dynamical Systems. Il était professeur invité entre autres à Édimbourg, Hambourg, Munich, Paris, Toronto et à l'Université Cornell. Il est l'un des fondateurs de l'Institut Fields à Toronto en 1991, institut qui porte le nom de John Charles Fields.

Travaux de recherche[modifier | modifier le code]

Marsden fonde, avec Alan Weinstein la théorie de réduction symplectique de systèmes mécaniques avec symétrie[2]. Il travaille dans des domaines d'applications les plus divers de la mécanique : (mécanique des corps rigides, physique des plasmas, hydrodynamique, théorie de l'élasticité, mécanique céleste et voyages spatiaux), et notamment théorie du contrôle.

Distinctions[modifier | modifier le code]

En 1970 il est conférencier invité au Congrès international des mathématiciens de Nice (On the motion of incompressible fluids, avec D. G. Ebin). En 1981, Marsden est lauréat du prix Jeffery-Williams. En 1990 Marsden reçoit le prix Norbert Wiener pour les mathématiques appliquées « for his outstanding contributions to the study of differential equations in mechanics: he proved the existence of chaos in specific classical differential equations; his work on the momentum map, from abstract foundations to detailed applications, has had great impact. »[3]. En 1997 il est élu membre de l'Académie américaine des arts et des sciences. En 2000 il reçoit le Max-Planck-Forschungspreis. En 2005 il est lauréat de la John von Neumann Lecture de la SIAM[4]. En 2006 il est élu Fellow of the Royal Society[5] En 2006 toujours, il est fait docteur honoris causa de l'Université de Surrey.

Publications[modifier | modifier le code]

  • avec Arthur Wightman, Lectures on Statistical Mechanics, Princeton 1967.
  • Lectures on Mechanics, Cambridge University Press 1992.
  • avec Ralph Abraham, Foundations of Mechanics, 2e édition, AMS 2008.
  • avec Thomas J. R. Hughes (de), Foundations of Elasticity, Prentice-Hall 1983, Dover 1994.
  • avec Ralph Abraham et Tudor Ratiu, Manifolds, Tensor Analysis and Applications, Springer 1988.
  • avec Tudor Ratiu, Mechanics and Symmetry, Springer 1994, 2e édition 2000.
  • avec Tudor Ratiu et Cendrea, « Geometric Mechanics, Lagrangian Reduction and Nonholonomic Systems », dans : Engquist, W.Schmid (éd.), Mathematics Unlimited – 2001 and Beyond, Springer 2000.
  • avec Alexandre Chorin, A mathematical introduction to fluid mechanics, Springer 1993.
  • avec Wang Sang Koon, Martin W. Loo, Shane D. Ross, Dynamical systems, the three body problem and space mission design,
  • Lectures on geometric methods in mathematical physics, SIAM 1981.
  • Applications of global analysis to mathematical physics, Publish or Perish 1974.
  • avec Paul Chernoff (de), Properties of infinite dimensional Hamiltonian systems, Springer 1974
  • avec Marjorie McCracken: The Hopf Bifurcation and its applications, Springer 1976.
  • avec Misiolek, Ortega, Matthew Perlmutter, Ratiu: Hamiltonian Reduction by Stages, Springer 2007.
  • avec Alan Weinstein, Anthony Tromba (en), Basic multivariable Calculus, Freeman, 1983, 1993, Springer 1992.
  • avec Alan Weinstein, Calculus 1,2,3. 2e édition, Springer 1985.
  • avec Alan Weinstein, Calculus Unlimited, Benjamin-Cummings 1981.
  • avec Anthony Tromba, Vector Calculus, Freeman 1976, 5e édition 2003.
  • avec Michael Hoffman, Elementary classical analysis, Freeman 1974, 1993.
  • avec Michael Hoffman, Basic complex analysis, Freeman 1998.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Jerrold Eldon Marsden », sur le site du Mathematics Genealogy Project
  2. Jerrold E. Marsden et Alan D. Weinstein, « Reduction of symplectic manifolds with symmetry », Reports Math.Phys., vol. 5,‎ , p. 121-130.
  3. « Norbert Wiener Prize in Applied Mathematics », American Mathematical Society.
  4. The John von Neumann Lecture, Society for Industrial and Applied Mathematics http://www.siam.org/prizes/sponsored/vonneumann.php
  5. Royal Society fellows.

Liens externes[modifier | modifier le code]