Jerome Odlum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jerome Odlum
Naissance
Minneapolis, Minnesota, Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès (à 48 ans)
Los Angeles, Californie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

Jerome Odlum, né le à Minneapolis, dans le Minnesota, aux États-Unis, et mort le à Los Angeles, en Californie, est un écrivain et scénariste américain, auteur de roman noir.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tout d'abord journaliste, il est rédacteur en chef du Minneapolis News de 1934 à 1937.

En 1938, il publie son premier roman, À chaque aube je meurs (Each Dawn I Die) dans lequel il décrit l'univers carcéral : un « classique du roman noir »[1], selon Claude Mesplède. Ce roman est adapté en 1939 dans un film américain, À chaque aube je meurs, réalisé par William Keighley.

En 1941, il crée le personnage de John Steele, un détective privé à Hollywood que l'on retrouve dans trois romans, dont un seul est traduit en français, Où planent les vautours (The Mirabilis Diamond, 1945), dans lequel « fausses identités, meurtres, manipulations et fausses pistes constituent les ingrédients de ce récit classique mais captivant dont le thème rappelle celui du Faucon de Malte »[1].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Série John Steele[modifier | modifier le code]

  • Nine Lives Are Not Enough (1941)
  • Night and No Moon (1942)
  • The Mirabilis Diamond (1945)
    Publié en français sous le titre Où planent les vautours, André Martel, coll. « Les Maîtres du policier » (1948)

Autres romans[modifier | modifier le code]

  • Each Dawn I Die (1938)
    Publié en français sous le titre À chaque aube je meurs, André Martel (1947) ; réédition Marabout no 240 (1959) ; réédition Éditions Encre, coll. « Étiquette noire » (1985) (ISBN 2-86418-252-1)
  • A Scream in the Dark (1943)
  • The Morgue Is Always Open (1944)
  • Dust Be My Destiny

Filmographie[modifier | modifier le code]

Adaptations[modifier | modifier le code]

Scénarios[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Dictionnaire des littératures policières, volume 2, p. 447.

Sources[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Liens externes[modifier | modifier le code]