Jerome Barry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Barry.
Jerome Barry
Nom de naissance Jerome Benedict Barry
Alias
Jerry Benedict
Naissance
Brooklyn, New York, État de New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès (à 81 ans)
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

Jerome Barry, né le , dans le quartier de Brooklyn, à New York, et mort le sur l'île de Manhattan, à New York[1], est un poète, romancier et nouvelliste américain, auteur de nombreuses nouvelles policières (avec pour héros le serveur de sodas Chick Varney) et de science-fiction. Il a également écrit sous le pseudonyme de Jerry Benedict[2].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Sous le nom de Jerome Barry[modifier | modifier le code]

  • Murder with Your Malted (1941)
  • Leopard Cat's Cradle (1942)
  • Lady of Night (1944)
  • Extreme license (1958)
    Publié en français sous le titre Extrême licence, Paris, Presses de la Cité, coll. « Un mystère » no 504, 1959
  • Fall guy (1960)
  • Malignant stars (1960)
  • Strange relations (1962)
    Publié en français sous le titre Relations coupables, Paris, Presses de la Cité, coll. « Un mystère » no 687, 1963

Sous le pseudonyme de Jerry Benedict[modifier | modifier le code]

  • The Bronze Door (mai 1933)

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • Stinging Waters (octobre 1925)
  • The Reason Why (août 1930)
  • The Fourth Degree (avril 1932)
  • Underground (mai 1932)
  • Last Words (juin 1932)
  • Awaiting Orders (juillet 1932)
  • The Avenging Intruder (avril 1933)
  • Branded (juillet 1933)
  • One Bad Turn (novembre 1933)
  • Contrast (janvier 1934)
  • Let’s Have Less Imagination (janvier 1934)
  • Mr. Bowler’s Specialty (février 1934)
  • Heave the Capstan Here and There (avril 1934)
  • Bankers Always Say No (janvier 1935)
  • You Have to Get Tough! (mai 1936)
  • May I Borrow Your Piano? (juillet 1936)
  • Perfume (mars 1937)
  • Hard (mars 1937)
  • The Overnight Bag (avril 1937)
  • Hate Is a Bullet (juin 1937)
  • The Jeep (juillet 1938)
  • Soda Poppers Can Take It (septembre 1938)
  • Second Man (avril 1939)
  • Mutiny at the Soda Counter (avril 1940)
  • No. 1 Hero (juillet 1941)
  • Double Talk (mars 1943)
  • Absolute Pitch (septembre 1944)
  • The Sergeant and the Sandwich Cutter (décembre 1944)
  • Inventory (avril 1946)
  • Bless This House (janvier 1949)
  • Ice Storm (janvier 1953)
  • The Milk of Paradise (1953)
    Publié en français sous le titre Lait du Paradis, dans Fiction no 9, 1954
  • Keep Away from My Wife! (mars 1954)
  • Collector's Item (1955)

Poèmes[modifier | modifier le code]

  • Ladies and Men (1923)
  • The Tragical Tale of the Crinoline Dolly (février 1925)
  • If Ever (juin 1925)
  • The Saving Grace (mai 1926)
  • Work and Play (juin 1927)
  • To a Jovial Friend (juin 1930)
  • To My Biographers (septembre 1930)
  • Ex to the Nth (septembre 1930)
  • Compensation (octobre 1930)
  • And a Shampoo? (septembre 1935)
  • A Word of Warning (décembre 1935)
  • Swing Hey! Swing Ho! (novembre 1936)
  • Dealer’s choice (décembre 1936)
  • Dedication to a Bride (janvier 1937)
  • Confessions of a Back-Tracker (février 1937)
  • More Fun! (mars 1937)
  • I’m a Glutton for Sunishment (août 1937)
  • Football a la Radio (octobre 1937)
  • Confessions of a Cue-Misser (novembre 1937)
  • Fashion Note for Ski Enthusiasts (janvier 1938)
  • Retribution (janvier 1938)
  • Made One (février 1938)
  • Spring Philosophy (avril 1938)
  • Ask Me even One (juillet 1938)
  • Life Begins at— (août 1938)
  • Examination (décembre 1938)

Humour et autres histoires courtes[modifier | modifier le code]

  • Non-Start Record Smashed (octobre 1930)
  • A Christmas Book Review (décembre 1930)
  • Deciphered (décembre 1930)
  • Even Stephen (avril 1932)
  • A Mild Sensation (juillet 1935)
  • The Movie Magnate Orders Lunch (novembre 1937)
  • Isn’t It a Shade? (mars 1938)
  • A Problem in Discounting (mars 1938)
  • The Diamond Becomes a Gridiron (avril 1938)
  • The Ox Whip (décembre 1944)
  • The Earth Holds No Hiding Place (avec Thomas M. Johnson) (décembre 1953)

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://death-records.mooseroots.com/l/101333938/Jerome-Barry
  2. Everett Franklin Bleiler: Science-fiction: The Gernsback Years : a Complete Coverage of the Genre ...

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]