Jeroen Paul Thesseling

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jeroen Paul Thesseling

Jeroen Paul Thesseling est un bassiste néerlandais, né le 13 avril 1972.

Biographie[modifier | modifier le code]

Les débuts[modifier | modifier le code]

Il a commencé à jouer du violon à l'âge de six ans. Il a abandonné le violon en 1985 pour passer à la basse électrique, avant d'entrer en 1988 au Conservatoire d'Enschede, aux Pays-Bas.

Carrière musicale[modifier | modifier le code]

Il a fait partie, de 1992 et 1994, du groupe de death metal néerlandais Pestilence avec lequel il a enregistré l'album Spheres, aux influences jazz-fusion, et fait une tournée en Europe.

En 1994, Jeroen commence à jouer de la basse fretless à six cordes en autodidacte. Il a commencé dès 1995 à s'intéresser aux micro-intervalles et en a enrichi ses possibilités sonores.

Entre 2003 et 2005, il fait une tournée avec l'ensemble du guitariste flamenco El Periquin.

Il a enregistré depuis 2005 des morceaux avec l'Ensemble Salazhar, un projet de musique moderne, quelque part entre le jazz-fusion et la world music.

Jeroen a ensuite rejoint le groupe de death metal progressif allemand Obscura, fin 2007, avec lequel il a enregistré leur second album : Cosmogenesis, produit par Relapse Records et sorti en février 2009.

Après avoir enregistré Omnivium avec Obscura en 2011, il quitte le groupe pour se consacrer entièrement à Pestilence[1], qu'il a rejoint en Octobre 2009.

Influences[modifier | modifier le code]

Thesseling est l'un des très rares bassistes de death metal à jouer de la basse fretless. Il dit avoir été très influencé par les bassistes Carles Benavent et Nicolas Fiszman[2].

Équipement[modifier | modifier le code]

Il est endorsé par Warwick et possède cinq Thumb NT 6 cordes[3]. Il joue sur des amplificateurs Warwick Hellborg[4] et utilise des cordes Warwick Black Label[5].

Discographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]