Jeremy Meeks

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jeremy Meeks
Jeremy Meeks Mug Shot.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (38 ans)
TacomaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Jeremy Meeks, né le à Tacoma, est un ex-détenu américain, ancien membre des Crips, et aujourd'hui mannequin.

Meeks arrive sur le devant de la scène après son arrestation en 2014 lors d'une opération anti-gang nommée Opération Cessez-le-Feu à Stockton (Californie), après laquelle la police poste sa photo signalétique sur Facebook, photo qui suscite un engouement autour de lui, du fait du charme que de nombreux internautes lui reconnaissent. Meeks est reconnu coupable de possession d'arme et de vol aggravé en vertu de lois fédérales. Après sa sortie de la prison fédérale de Mendota en , Meeks commence une carrière de mannequin grâce à sa nouvelle notoriété.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et adolescence[modifier | modifier le code]

Meeks est né à Tacoma le . Il est le fils de Katherine Angier[1] et le frère d'Emery Meeks[2].

En 2002, il est condamné pour vol et violence sur mineur. Meeks avait alors violemment attaqué un adolescent de 16 ans, alors qu'il était âgé de 18 ans. Il plaide coupable et est condamné à deux ans d'emprisonnement dans une prison californienne. Il reconnait aussi avoir été membre des Crips lors de sa période de détention.

Carrière de mannequin[modifier | modifier le code]

Alors qu'il continue de purger une peine de 27 mois d'emprisonnement, Meeks, appelé « criminel sexy » par les médias, signe un contrat de mannequinat avec White Cross Management. Également lors de sa détention, il signe un contrat avec l'agent artistique Gina Rodriguez.

Pendant la Fashion Week de New York en , Meeks fait ses débuts sur les podiums[3]. Après son apparition, le magazine Vogue l'a décrit comme « bad boy sexy »[4].

En , il a défilé lors de la Fashion Week de Milan pour le créateur de mode allemand Philipp Plein[5].

En , Meeks est apparu dans une campagne pour la marque israélienne de lunettes de soleil Carolina Lemke, partiellement détenue par Bar Refaeli[6]. La campagne qualifie le parcours de Meeks de « différent » de celui de Refaeli, aux côtés de Meeks dans la campagne, en ajoutant « Un tel mélange est inédit ».

Clips musicaux[modifier | modifier le code]

En 2018, il est apparu dans le vidéoclip du titre WiFi de la chanteuse de pop russe Olga Bouzova[7].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il vit durant 10 ans, de 2008 à 2018, avec Melissa Meeks, avec qui il a un garçon.

En , il est rapporté que Meeks partage la vie de Chloe Green, fille de l'homme d'affaires britannique Philip Green. Le , Chloe Green accouche d'un garçon, Jayden Meeks-Green[8],[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Josie Griffiths et Olivia Waring, « Who is Jeremy Meeks? ‘World’s hottest felon’ who is dating Chloe Green and was in prison for gang-related crime », The Sun, (consulté le )
  2. Tierney McAfee, « Jeremy Meeks: Sexy Felon Is A Crips Member, Police Say », Hollywood Life, (consulté le )
  3. (en) Cady Lang, « 'Hot Felon' Jeremy Meeks Makes His Fashion Week Debut », sur Time.
  4. (en) « Hot Felon Jeremy Meeks Makes His Runway Debut at Philipp Plein », sur vogue.com
  5. (en) « Hot Felon Jeremy Meeks and His Shirtless Bod Are on the Runway Again », Cosmopolitan,
  6. (en-US) « Bar Refaeli to star in ad with world’s hottest felon », The Times of Israel,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  7. « ‘World’s hottest felon’ arrives in Moscow to star in Russian music video », Russia Beyond the Headlines, sur Russia Beyond the Headlines
  8. https://people.com/babies/jeremy-meeks-chloe-green-welcome-son-jayden/
  9. « Topshop heiress Chloe Green has had a baby with 'hot felon' Jeremy Meeks - Business Insider », sur Businessinsider.com, (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]