Jeremy Gray

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jeremy Gray
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (72 ans)
Nom de naissance
Jeremy J. GrayVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Directeurs de thèse
Distinctions
Fellow of the American Mathematical Society
Prix Whiteman ()
EMS Otto Neugebauer Prize (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Jeremy John Gray (né le 25 avril 1947) est un mathématicien et historien anglais. Il est spécialisé en histoire des mathématiques.

Il reçoit en 2009 le Prix Whiteman remis par l'American Mathematical Society[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeremy Gray étudie à l'université d'Oxford de 1966 à 1969, puis à l'université de Warwick, où il obtient un Ph.D. en 1980 sous la direction de Ian Stewart et David Fowler.

Il travaille à l'Open University depuis 1974. Il enseigne également à l'université de Warwick depuis 2000.

Gray a été consultant pour l'émission The Story of Maths[2], une co-production de l'Open University et de la British Broadcasting Corporation[3]. Il est également rédacteur en chef de Archive for History of Exact Sciences.

En 2012, il est élu Fellow de l'American Mathematical Society[4].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • (en) Ideas of space: Euclidean, non-Euclidean, and relativistic. Oxford University Press 1979, 2e édition 1989.
  • (en) Linear differential equations and group theory from Riemann to Poincaré Birkhäuser, 1986.
  • (en) The Geometrical Work of Girard Desargues (avec J. V. Field). Springer 1986.
  • (en) Geometry (avec D. A. Brannan et M. Esplen). Cambridge University Press 1999.
  • (en) The Hilbert Challenge. Oxford University Press 2000, en français : Le défi de Hilbert Dunod, 2003.
  • (en) Janos Bolyai, non-Euclidean Geometry and the Nature of Space. Burndy Library, MIT, 2004.
  • (en) Worlds out of Nothing; a course on the history of geometry in the 19th century. Springer 2006.
  • (en) Plato’s Ghost: The Modernist Transformation of Mathematics. Princeton University Press 2008[5].
  • (en) Henri Poincaré: a scientific biography. Princeton University Press 2012.
  • (en) Hidden Harmony - Geometric Fantasies. The Rise of Complex Function Theory (avec Umberto Bottazzini). Springer 2013.

Comme éditeur ou co-éditeur[modifier | modifier le code]

  • (en) The History of Mathematics; a Reader (avec John Fauvel), Macmillan, 1987.
  • (en) L'Europe mathématique, Mathematical Europe (avec Catherine Goldstein et Jim Ritter), MSH, 1996.
  • (en) Henri Poincaré: Three Supplementary Essays on the Discovery of Fuchsian Functions (avec Scott Walter), 1997.
  • (en) The symbolic universe: geometry and physics, 1890-1930, 1999.
  • (en) Jacques Hadamard: Non-Euclidean Geometry in the Theory of Automorphic Functions (avec Abe Shenitzer), 1999.
  • (en) Mathematical Conversations; Selections from the Mathematical Intelligencer (avec Robin Wilson), Springer, 2000.
  • (en) Gauss − Titan of Science, 2003.
  • (en) The Architecture of Modern Mathematics, 2006.
  • (en) Episodes in the History of Modern Algebra 1800—1950 (avec Karen Parshall), 2007.

Contributions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)http://www2.warwick.ac.uk/fac/sci/maths/general/news/2009/#jgray
  2. (en)To Infinity and Beyond 27 October 2008 21:00 BBC Four
  3. (en)Guardian interview
  4. (en)List of Fellows of the American Mathematical Society, retrieved 2013-01-19.
  5. (en) Rowe, David E., « Review: Plato's ghost: the modernist transformation of mathematics by Jeremy Gray », Bull. Amer. Math. Soc. (N.S.),‎ (DOI 10.1090/S0273-0979-2012-01403-9)

Liens externes[modifier | modifier le code]