Jeremias Schröder

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jeremias Schröder, osb, né le 8 décembre[1] 1964 à Mindelheim, est un bénédictin allemand, archi-abbé de l'abbaye de Sainte-Odile (Sankt Ottilien), siège de la congrégation bénédictine missionnaire du même nom.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeremias Schröder entre en 1984 comme novice à l'abbaye de Sainte-Odile de la congrégation ottilienne, à quarante kilomètres de Munich, et y prononce ses premiers vœux l'année suivante. Il est envoyé ensuite à Rome étudier la philosophie et la théologie de 1985 à 1990, puis à l'université d'Oxford de 1990 à 1995 pour étudier l'histoire. Il est ordonné prêtre en 1992 à l'âge de vingt-sept ans et nommé directeur spirituel des bénédictines de l'abbaye de Stanbrook, près de Malvern en Angleterre.

Il devient le secrétaire de l'archi-abbé de Sainte-Odile, le P. Notker Wolf (célèbre pour son orchestre de rock), en 1994, et retourne en Allemagne à la maison-mère. Il est nommé zélateur, archiviste et directeur de la rédaction du périodique missionnaire de la congrégation, les Missionsblätter. Il prend part aux travaux missionnaires de la congrégation en Chine.

Le P. Schröder est élu archi-abbé de Sainte-Odile en l'an 2000, à l'âge de trente-cinq ans, après que le P. Wolf est élu à la tête de la confédération bénédictine comme abbé-primat. Le P. Schröder est donc responsable des 180 moines de la communauté et præses de la congrégation ottilienne à laquelle appartiennent 1 100 moines missionnaires, dans dix-huit maisons du monde entier.

Il reçoit la bénédiction épiscopale des mains de Mgr Dammertz, osb (lui-même ancien abbé de Sainte-Odile), le 28 octobre 2000. Sa devise est: « Respice stellam. »

La mission de Chine lui tient particulièrement à cœur.

Notes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]