Jens Weißflog

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Jens Weissflog)
Aller à : navigation, rechercher
Jens Weißflog
Description de cette image, également commentée ci-après

Jens Weißflog

Alias
Floh
Naissance
Steinheidel-Erlabrunn
Nationalité Drapeau de l'Allemagne de l'Est Allemagne de l'Est
Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Profession
Jens Weißflog en 1989

Jens Weißflog, né le 21 juillet 1964 à Steinheidel-Erlabrunn, aujourd'hui partie de la commune de Breitenbrunn/Erzgeb., est un sauteur à ski allemand.

Un des plus grands sauteurs à ski allemands de l'histoire, et l'un des plus grands de l'histoire de la discipline, débute en coupe du monde en 1980. Après une première victoire en coupe du monde en 1983, il remporte ses premiers grands succès à l'âge de 19 ans — dont la Tournée des quatre tremplins 1984. Plus tard dans l'hiver, il remporte le titre olympique au petit tremplin. Il remporte également une médaille d'argent au grand tremplin. Il termine l'année en remportant la coupe du monde de la discipline.

L'année suivante, il remporte une deuxième fois la Tournée des quatre tremplins. Puis apparaît la nouvelle technique du saut en V qui révolutionne la discipline. Il connaît des difficultés à s'adapter à celle-ci et connaît de nombreuses blessures.

Il réapparaît au sommet de la discipline en 1989 en remportant le titre mondial du petit tremplin. En 1991, il remporte sa troisième tournée des quatre tremplins ainsi que deux médailles de bronze aux mondiaux.

Lors des Jeux olympiques de Lillehammer, douze ans après son premier titre olympique, il remporte le titre au grand tremplin avant de remporter sa troisième médaille d'or lors du concours par équipe.

Enfin, lors de la Tournée des quatre tremplins 1996, il devient le premier compétiteur à remporter cette épreuve pour la quatrième fois. Le record a, depuis, été battu par le finlandais Janne Ahonen. Il prend sa retraite sportive après la saison 1995-1996.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Sarajevo 1984 Drapeau : Canada Calgary 1988 Drapeau : France Albertville 1992 Drapeau : Norvège Lillehammer 1994
Petit tremplin Médaille d'or, Jeux olympiques Or 9e 9e 4e
Grand tremplin Médaille d'argent, Jeux olympiques Argent 31e 33e Médaille d'or, Jeux olympiques Or
Par équipes 5e Médaille d'or, Jeux olympiques Or

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Drapeau : Suisse Engelberg 1984 Drapeau : Autriche Seefeld 1985 Drapeau : Allemagne Oberstdorf 1987 Drapeau : Finlande Lahti 1989 Drapeau : Italie Val di Fiemme 1991 Drapeau : Suède Falun 1993 Drapeau : Canada Thunder Bay 1995
Petit tremplin Médaille d'or, Coupe du Monde Or 5e Médaille d'or, Coupe du Monde Or 7e 40e 5e
Grand tremplin 9e 15e Médaille d'argent, Coupe du Monde Argent Médaille de bronze, Coupe du Monde Bronze 20e Médaille de bronze, Coupe du Monde Bronze
Par équipes Médaille d'argent, Coupe du Monde Argent Médaille de bronze, Coupe du Monde Bronze 5e Médaille de bronze, Coupe du Monde Bronze Médaille d'argent, Coupe du Monde Argent

Championnats du monde de vol à ski[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Planica 1985 Drapeau : Autriche Kulm 1986 Drapeau : Norvège Vikersund 1990 Drapeau : Autriche Kulm 1996
Individuel Médaille d'argent, Coupe du Monde Argent 9e Médaille de bronze, Coupe du Monde Bronze 4e

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • Vainqueur de la Coupe du monde en 1983-1984.
  • 2e de la Coupe du monde en 1988-1989 et 1993-1994.
  • Vainqueur de la Tournée des quatre tremplins en 1984, 1985, 1991, 1996.
  • 73 podiums individuels dont 33 victoires.
  • 6 podiums par équipes dont 1 victoire.

Victoires saison par saison[modifier | modifier le code]

Année Lieu
1983 Innsbruck (Autriche)
1984 Garmisch-Partenkirchen (Allemagne), Innsbruck (Autriche), Bischofshofen (Autriche), Cortina d'Ampezzo (Italie), Liberec (Tchécoslovaquie), Sarajevo (Yougoslavie), Planica (Yougoslavie)
1985 Garmisch-Partenkirchen (Allemagne), Engelberg (Suisse)
1987 Thunder Bay (Canada)
1988 Engelberg (Suisse)
1989 Oberhof (Allemagne), Oslo (Norvège), Oernskoeldsvik (Suède), Planica x2 (Yougoslavie)
1990 Sapporo (Japon), Garmisch-Partenkirchen (Allemagne), Zakopane (Pologne)
1991 Oberstdorf (Allemagne), Garmisch-Partenkirchen (Allemagne)
1994 Planica (Slovénie), Predazzo (Italie), Oberstdorf (Allemagne), Sapporo x2 (Japon), Lahti (Finlande), Thunder Bay (Canada)
1995 Lahti (Finlande)
1996 Bischofshofen (Autriche), Sapporo (Japon), Iron Mountain (États-Unis)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :