Jenny Lavigne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lavigne.
Jenny Lavigne
Description de l'image Jenny lavigne 20 novembre-2011.jpg.
Surnom(s) Jen
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Naissance ,
Lac-au-Saumon (Canada)
Joueuse
Position Gardien de but
Attrape de la gauche
Équipe LCHF Stars de Montréal
Carrière pro. Depuis
Jenny Lavigne devient la gardienne régulière des Stars lors de la saison 2011-2012

Jenny Lavigne (née le à Lac-au-Saumon dans la province du Québec au Canada) est une joueuse canadienne de hockey sur glace.

Biographie[modifier | modifier le code]

Début au hockey[modifier | modifier le code]

Elle commence le hockey à l'âge de neuf ans. Elle perfectionne ses habiletés de gardienne de but en jouant avec les garçons.

Carrière en club masculin[modifier | modifier le code]

Médaillée d'or aux Jeux du Québec de 2001 avec l'équipe masculine de l'Est-du-Québec. Elle est repêchée en 2002 par l'Océanic de Rimouski, au sein de la LHJMQ, et participe à leur camp d'entraînement en 2002 et en 2003. Elle joue également au niveau senior AA masculin en 2003-2004 avec les Prédateurs de Mont-Joli[1]

SIC[modifier | modifier le code]

Lavigne joue cinq saisons (de 2000 à 2005) pour les Stingers de Concordia dans le championnat universitaire canadien. Elle aide les Stingers à participer aux tournois nationaux de hockey féminin universitaire en 2000-2001, 2001-2002 et 2004-2005[2].

LNHF[modifier | modifier le code]

En 2004, elle rejoint l'Axion de Montréal dans la Ligue nationale féminine de hockey[3]. Comme gardienne substitut, elle apprend beaucoup en formant un duo avec la gardienne de but Charline Labonté. Lavigne participe une conquête du championnat de la ligue (saison 2005-06). En fin de saison 2006-2007, l'Axion de Montréal se rend en finale de championnat mais perd 4-0 aux mains du Thunder de Brampton[4]. En proie à des difficultés financières, la Ligue nationale féminine de hockey cesse ses activités en 2007.

LCHF[modifier | modifier le code]

Lavigne est élu la joueuse du match de finale lors de la Coupe Clarkson 2012

Lors de la création de la nouvelle Ligue canadienne de hockey féminin, Lavigne se joint aux Stars de Montréal. Elle est membre de l'équipe depuis 2007–08 et aide les Stars à remporter 5 championnats LCHL et trois Coupe Clarkson[5]. Lors de la saison 2010-2011, elle garde les buts pendant 9 matchs, en remportant 7 matchs pour les Stars avec une moyenne de 2.51[6]. Lors de la saison 2011-2012, vu l'absence de Kim St-Pierre enceinte d'un premier enfant, Lavigne devient la gardienne régulière de l'équipe[7]. Elle termine la saison avec une moyenne de 2.39 et une fiche de 19 victoires et 4 défaites[8]. Elle détient en plus le plus grand nombre de blanchissages dans la LCHF.

Lors du tournoi 2012 de la Coupe Clarkson. Lavigne repousse 73 des 75 tirs en 3 matchs et réalise plusieurs arrêts-clés[9]. Le tournoi débute le 22 mars avec une victoire de 7-0 sur les Furies de Toronto[10] , suivi le 23 mars d'un deuxième blanchissage de 2-0 contre le Thunder de Brampton, où Lavigne est élu la première étoile du match[11]. Pour le troisième match, le 24 mars, c'est une jeune gardienne, Ann-Renée Desbiens[12],[13],[14] , qui assure la victoire des Stars, par la marque de 5-4 en prolongation, contre les Blades de Boston[15]. La participation d'Ann-Renée Desbiens permet de donner une journée de repos à Jenny Lavigne. En finale de la Coupe Clarkson, dimanche le 25 mars, les Stars maintiennent une avance de 3-0 jusqu'au début de la troisième période. Au cours du match, Lavigne aide les Stars à tenir le Thunder de Brampton en échec lors de sept désavantages numériques[16]. Seules Courtney Birchard et Cherie Piper réussissent à la déjouée en troisième période[17]. Finalement avec une victoire de 4-2, les Stars remportent pour la troisième fois de leur histoire la coupe Clarkson. Jenny Lavigne est élue la joueuse du match de la finale mais même en ayant connu un tournoi sans défaite avec deux blanchissages, elle ne reçoit pas la distinction de la meilleure gardienne du tournoi. La gardienne de Brampton, Liz Knox qui a encaissé deux défaites dans le tournoi, reçoit l'honneur.

Sélection du Québec[modifier | modifier le code]

Lavigne est choisie comme gardienne no 1 pour l'équipe du Québec et remporte une médaille d’argent aux Jeux du Canada de 2002. Elle est médaillée de bronze au Championnat Canadien de 2005 (tenu à Sarnia en Ontario)[18]. et médaillée d'argent du Championnat national féminin Esso de 2006 à Sydney (en Nouvelle-Écosse).

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Hors de la glace, elle est policière pour la Ville de Châteauguay depuis 2008[19].

Honneurs et distinctions individuelles[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Fiches des joueurs de l’équipe de Québec, Jenny Lavigne
  2. SIC, Match de 5e Place: Première victoire de l'histoire pour l'Atlantique : StFX 2, Concordia 1
  3. Axion de Montréal, Profil de Jenny Lavigne
  4. Le Thunder de Brampton remporte le championnat de la LNHF, 24 avril 2007
  5. (en) The Link, Ex-Stingers Win Highest Honour,Former Players Hoist Clarkson Cup
  6. (en) CWHL Statistiques et fiche de Jenny Lavigne
  7. Jenny Lavigne, gardienne de la situation du Soleil de Chateauquay, 24 mars 2012
  8. Goalie Leaders
  9. (en) « Jenny Lavigne sort de l'ombre », sur 24hmontreal, (consulté le 29 mars 2012)
  10. (en) « Montreal Stars open Clarkson Cup defence with 7-0 win over Toronto Furies », sur montrealgazette.com, (consulté le 29 mars 2012)
  11. (en) « Montreal blanks Brampton in Clarkson Cup play », sur cba.ca, (consulté le 29 mars 2012)
  12. « Hockey féminin: Ann-Renée Desbiens s’illustre », sur lhebdodustmaurice.com, (consulté le 29 mars 2012)
  13. Steve Turcotte, « Ann-Renée Desbiens est invitée au camp des Cataractes », sur cyberpresse.ca, (consulté le 29 mars 2012)
  14. « Ann-Renée Desbiens sur les traces de Manon Rhéaume et Charline Labonté », sur lechodelatuque.com, (consulté le 29 mars 2012)
  15. (en) « Montreal, Brampton will meet for Clarkson Cup », sur cbc.ca, (consulté le 29 mars 2012).
  16. (en) « Montreal defends Clarkson Cup with win over Brampton », sur TSN, (consulté le 29 mars 2012) .
  17. (en) Erika Minkhorst, « Montreal Stars win the 2012 Clarkson Cup, beating Brampton HC by a score of 4-2 », sur cwhl.ca, (consulté le 29 mars 2012).
  18. Hockey Canada, 2005 Championnat national féminin Esso, Équipe Québec
  19. « Le Soleil, Une policière dans la Série Montréal-Québec »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  20. Journal de Québec, Les dames en mission