Jenny Joseph

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jenny Joseph
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 85 ans)
Période d'activité
Nom de naissance
Jenny Jenefer Ruth Joseph
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Membre de
Distinctions

Jenny Joseph, née le à Birmingham au Royaume-Uni et morte le [1],[2], est une journaliste, écrivain, poétesse et universitaire britannique, élue, en 1999, Fellow de la Royal Society of Literature (le pendant britannique de l'Académie française).

Biographie[modifier | modifier le code]

Jenny Joseph étudie la littérature anglaise au St Hilda's College à Oxford[3]. Ses premiers poèmes sont publiés alors qu'elle est encore étudiante, dans les années 1950[4]. Après ses études, elle devient journaliste, travaillant pour le Bedfordshire Times, l´Oxford Mail et le Drum (un magazine sud-africain).

Elle écrit l'un de ses poèmes les plus connus, Warning, en 1961. Il est repris en 1974 dans son recueil Rose In the Afternoon et dans The Oxford Book of Twentieth Century English Verse. Warning est plébiscité comme étant le « most popular post-war poem » (le poème britannique le plus populaire d'après-guerre), en 1996, lors d'un sondage lancé par la BBC[5]. Son premier recueil de poèmes, The Unlooked-for Season remporte, en 1960, un Gregory Award, puis un Cholmondeley Award vient couronner son Rose in the Afternoon en 1974.

Honneurs et récompenses[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Unlooked-for Season (1960),
  • Rose in the Afternoon (1974),
  • The Thinking Heart (1978),
  • Beyond Descartes (1983),
  • Persepone (1986),
  • Beached Boats (1992),
  • The Inland Sea (1992),
  • Selected Poems (1992),
  • Ghosts and Other Company (1996),
  • Extended Similes (1997),
  • Led by the Nose (2002),
  • Extreme of Things (2006),
  • Nothing Like Love (2009),

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. 'When I am an old woman I shall wear purple': Jenny Joseph dies aged 85
  2. The poet, and our alumna, Jenny Joseph has died.
  3. (en) Poetry Archive profile
  4. (en) Jeni Couzyn, Contemporary Women Poets. Bloodaxe. 1985 p. 166
  5. (en) Griff Rhys Jones, The nation's favourite poems, London BBC, 1998
  6. (en) « Royal Society of Literature All Fellows », Royal Society of Literature (consulté le 9 août 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]