Jennifer Meadows

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jennifer Meadows Portail athlétisme
Jenny Meadows bronze medal berlin world championships.jpg
Jennifer Meadows arborant sa médaille de bronze obtenue lors des Championnats du monde 2009.
Informations
Disciplines 800 mètres
Période d'activité 2000 - 2016
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Britannique
Naissance (36 ans)
Lieu Wigan
Taille 1,56 m
Poids 47 kg
Palmarès
Championnats du monde - 1 -
Ligue de diamant 1 - -
Championnats d'Europe - - 1

Jennifer « Jenny » Meadows (née le à Wigan) est une athlète britannique spécialiste du 800 mètres.

Carrière[modifier | modifier le code]

Jennifer Meadows obtient son premier podium international en catégorie sénior lors des Championnats du monde de Berlin. Elle se classe troisième de la finale du 800 mètres à la fin d'une longue remontée, derrière la Sud-africaine Caster Semenya et la Kényane Janeth Jepkosgei, améliorant à cette occasion son record personnel en 1 min 57 s 93[1].

Elle améliore le record de Grande-Bretagne du 800 m en salle en début de saison 2010 en réalisant le temps de 1 min 59 s 11 à Birmingham, avant d'améliorer ce record quelques jours plus tard sur la piste de l'Aspire Dome de Doha à l'occasion des Championnats du monde indoor. La Britannique remporte la médaille d'argent en 1 min 58 s 43, s'inclinant face à la Russe Mariya Savinova[2]. Début août 2010, Jennifer Meadows monte sur la troisième marche du podium des Championnats d'Europe de Barcelone (1 min 59 s 39), derrière Mariya Savinova et Yvonne Hak[3]. Elle récupérera la médaille d'argent en 2017 suite à la disqualification de Savinova pour dopage[4].

Le 6 mars 2011, elle décroche initialement l'argent aux Championnats d'Europe en salle de Paris au Palais omnisports de Paris-Bercy (2 min 00 s 50). Après avoir mené toute la course elle est devancée par la Russe Yevgeniya Zinurova. Cette dernière est finalement disqualifiée pour dopage, et le titre réattribué à la Britannique[5].

Elle met un terme à sa carrière le 7 juillet 2016 suite à sa blessure contractée en série des Championnats d'Europe d'Amsterdam[6].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Date Compétition Lieu Résultat Épreuve
2000 Championnats du monde juniors Santiago du Chili 1re 4 × 400 m
2002 Jeux du Commonwealth Manchester 2e 4 x 400 m
2007 Championnats d'Europe en salle Birmingham 5e 800 m
2008 Championnats du monde en salle Valence 5e 800 m
Coupe d'Europe Annecy 1re 800 m
Finale mondiale Stuttgart 7e 800 m
2009 Championnats d'Europe en salle Turin 4e 800 m
Championnats du monde Berlin 3e 800 m
Finale mondiale Thessalonique 3e 800 m
2010 Championnats du monde en salle Doha 2e 800 m
Championnats d'Europe Barcelone 2e 800 m[7]
Coupe continentale Split 3e 800 m[7]
Ligue de diamant 4e 800 m
2011 Championnats d'Europe en salle Paris 1re 800 m
2e 4 × 400 m
Championnats d'Europe par équipes Stockholm 1re 800 m[7]
Ligue de diamant 1re 800 m
2013 Championnats d'Europe en salle Göteborg 4e 800 m
2015 Championnats d'Europe en salle Prague 6e 800 m

Records[modifier | modifier le code]

Records personnels
Épreuve Performance Lieu Date
800 m Plein air 1 min 57 s 93 Drapeau : Allemagne Berlin 19 août 2009
Salle 1 min 58 s 43 Drapeau : Qatar Doha 14 mars 2010

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Meadow's late charge gives Briton bronze in women's 800 m final », eaa.org, 20 août 2009
  2. (en) Résultats des Championnats du monde en salle 2010, iaaf.org, 14 mars 2010
  3. (en) Résultats du 800 m des Championnats d'Europe 2010, eaa.org, 30 juillet 2010
  4. Rédaction, « Suspendue quatre ans pour dopage, la Russe Mariya Savinova-Farnosova perd sa médaille d'or olympique (JO 2012) sur 800m », L'Equipe.fr,‎ (lire en ligne)
  5. (en) « Meadows handed Euro indoor gold after Russians banned for doping », BBC Sport,
  6. (en) « Rio 2016: Jenny Meadows retires after injury ends Olympic hopes », BBC Sport,‎ (lire en ligne)
  7. a, b et c Suite à la disqualification de la Russe Mariya Savinova