Jennifer Lescouët

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.


Jennifer Lescouët
Image dans Infobox.
Jennifer Lescouët en 2019 (autoportrait)
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Œuvres principales
Les Mots du silence
Inouïes, portraits de femmes sourdes

Jennifer Lescouët, née le 22 août 1987 à Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne), est une photographe française. Sourde depuis l'âge de huit ans, elle a orienté une partie de son œuvre autour de la surdité. Sa série photographique Les Mots du silence, entamée en 2015, a fait l'objet de nombreuses expositions et publications.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jennifer Lescouët nait entendante dans une famille entendante. En 1995, à l'âge de huit ans, elle est victime d'un accident domestique : alors qu'elle joue sur un canapé-lit, celui-ci se referme violemment sur son dos puis sur sa nuque, la rendant sourde[1]. À treize ans, elle reçoit un appareil photo, qui devient pour elle un moyen de communication : « la photographie m’a permis de ne plus m’ennuyer lors des réunions familiales. Je n’arrivais pas à suivre les conversations, alors je prenais des photographies. J’essayais de deviner de quoi on parlait en observant les mimiques des visages[2]. »

Les Mots du silence[modifier | modifier le code]

En 2015, Jennifer Lescouët est en 3e année à l'école de photographie EFET[3]. Pour son projet de fin d'études, elle doit réaliser une série photographique. Elle souhaite mettre en valeur la beauté gestuelle de la langue des signes française (LSF) et imagine une série de portraits, où chaque sujet "signe" un mot. Sa crainte est d'obtenir des photographies trop figées, à l'image de celles qui existent déjà. Son professeur lui propose alors une technique photographique jouant à la fois sur le temps de pose et sur le flash, afin d'obtenir un effet similaire à celui de l'action painting : sur les portraits, le visage est net mais les mains sont en mouvement, réalisant le geste dans sa totalité[4].

Une première série de douze images en noir et blanc est produite. Les sujets sont des personnes entendantes ou sourdes, comme Levent Beskardes, Arnaud Balard et Patrick Belissen, hommes ou femmes, jeunes ou âgées. Elles sont photographiées habillées en noir sur fond noir, pour que les mains ressortent mieux. Le mot qu'elles signent est choisi essentiellement pour sa beauté gestuelle[5].

L'acteur sourd Levent Beskardes signe le mot "poème" pour la série photographique Les Mots du silence, de Jennifer Lescouët.

Depuis, la série s'est enrichie et compte désormais une trentaine de clichés. Utilisée comme moyen de faire changer le regard des spectateurs sur le handicap, elle a fait l'objet de multiples expositions en France, d'un ouvrage rédigé par Eve Allem intitulé Signence[6],[7], et a été primée à de multiples reprises.

En 2018, Jennifer Lescouët réalise les photographies du livre Inouïes, portraits de femmes sourdes. Les clichés, en couleur cette fois, sont les portraits des trente-huit femmes sourdes, parmi lesquelles Emmanuelle Laborit et Marie-Thérèse L'Huillier, qui racontent leur parcours[8].

Expositions[modifier | modifier le code]

  • ZBELL, festival pluridisciplinaire adapté aux sourds et malentendants, Paris, mai 2016[9]
  • Château Lamazière, Cormeilles-en-Parisis, septembre 2016[10]
  • Festival des déglingués, Bourges, octobre 2016[11]
  • Bibliothèque Fessart, Paris, novembre 2016[12]
  • Café Signes, Paris, mars 2017
  • Festival Week-end en Sourd'IN, Espace Magnan, Nice, mai 2017[4]
  • Bibliothèque André Malraux, Paris, novembre 2017
  • Bibliothèque de Douai, mai-juin 2018
  • Projet « Vivre ensemble nos différences », Centre Paris Anim’ Mercœur, juin 2018
  • Festival Imago, Art et Handicap, octobre 2018[13]
  • Salle Van Dongen, Chanteloup-en-Brie, octobre 2018
  • Médiathèque de Cosne-sur-Loire, mars 2019
  • Inouïes, à la bibliothèque Louise Walser-Gaillard, Paris, septembre 2020[8]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Inouïes, portraits de femmes sourdes, éditions Inclood, 2019, (ISBN 978-2956099215)
  • Eve Allem, Jennifer Lescouët, Signence, la langue des signes, éditions Renaissens, 2020 (ISBN 978-2491157081)

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 2015 : Grand Prix Photographique, finaliste féminin[14]
  • 2016 : Concours de photos de l'IFIC, lauréate[15]
  • 2016 : Canson Art School Awards, finaliste [16]
  • 2016 : Concours Réponses Photo, thème libre noir et blanc, lauréate, avril 2016[17]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Alexandre Métivier, « Sourde à 8 ans, Jennifer Lescouët a trouvé refuge dans la photo », sur Le Parisien, (consulté le )
  2. Louis Gohin, « Jennifer Lescouët, photographe de Champs : « Un livre hommage aux sourds » », sur La Marne, (consulté le )
  3. « Œuvres de Jennifer Lescouët sur le site de l'EFET » (consulté le )
  4. a et b EspaceMagnan, « Exposition "Les Mots du Silence" de Jennifer Lescouët », (consulté le )
  5. « Site personnel de la photographe » (consulté le )
  6. « Signence, l'art photo-poétique de Jennifer Lescouët et de Eve Allem », Echo Magazine,‎ , p. 4-7 (ISSN 1275-8485, lire en ligne)
  7. « Interview des autrices dans l'émission Jacky lave plus propre », sur la Chaîne IDF1, (consulté le )
  8. a et b « Femmes Inouies : exposition Bibliothèque Louise Walser-Gaillard », sur Unidivers.fr, le webzine qui déconfine la culture, (consulté le )
  9. Claire Darfeuille, « Soirée de lancement de ZBell, festival adapté aux sourds et malentendants », sur ActuaLitté, les univers du livre, (consulté le )
  10. « Changez de regard sur le handicap à Cormeilles-en-Parisis », sur Le Parisien, (consulté le )
  11. « Culture, humour et handicap réunis pour la dixième édition », sur Le Berry Républicain, (consulté le )
  12. « Ouvrez vos yeux ! Venez découvrir l’exposition « Les mots du silence » ! », sur bibliopi, la culture à pleine mains !, (consulté le )
  13. « Jennifer Lescouët, les Mots du Silence », sur Festival Imago, Art et Handicap, (consulté le )
  14. « Les finalistes du Grand Prix photographique catégorie Féminin », sur competencephoto.com, (consulté le )
  15. « Résultat du concours de photos », sur implant-ific.org, (consulté le )
  16. Caroline Berlolino, « Les sept finalistes des Canson Art School Awards », sur actuphoto.com, (consulté le )
  17. Françoise Bensaid, « Les gagnants des thèmes libres », sur Réponses Photo, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :