Jenő Fock

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jenő Fock
Jenő Fock en 1972
Jenő Fock en 1972
Fonctions
Président du Conseil des ministres de Hongrie

(8 ans, 1 mois et 1 jour)
Président Pál Losonczi
Prédécesseur Gyula Kállai
Successeur György Lázár
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Szilsárkány, Autriche-Hongrie
Date de décès (à 85 ans)
Lieu de décès Budapest, Hongrie
Nationalité hongroise

Jenő Fock (né le à Budapest, mort le ) est un homme d'État hongrois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il exerce le métier de mécanicien puis entre au Parti communiste hongrois en 1937. Il est nommé ministre délégué à la métallurgie et l'énergie de 1951 à 1954. Il est secrétaire du conseil national du mouvement syndical jusqu'en 1957. Il est nommé secrétaire au comité central du Parti socialiste ouvrier hongrois jusqu'en 1961. Il est vice-président du conseil des ministres en 1961.

Il est nommé premier ministre le 14 avril 1967 par Pál Losonczi. Son mandat se caractérise par un programme libéral de réformes économiques avec une révision de la planification centralisée et une autonomie accrue des entreprises. Le niveau de vie s'améliore. Une coopération économique plus étroite avec l'Occident s'instaure, un accord en janvier 1969 est conclu avec le Vatican qui rétablit la hiérarchie catholique. Les conseils locaux sont transformés en « organes autonomes socialistes » . L'influence des syndicats se développe, et leur secrétaire général participe au Conseil des ministres. Il démissionne de son poste pour raisons de santé en mai 1975 puis il abandonne la politique en 1980.

Source[modifier | modifier le code]

  • Harris Lentz Heads of states and governments since 1945 éd.Routledge 2013 p. 370 (ISBN 1-884964-44-3)

Liens externes[modifier | modifier le code]