Jeff Ward

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les sports mécaniques
Cet article est une ébauche concernant les sports mécaniques.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Jeff Ward
{{{alternative}}}

Ward en 2007

Date de naissance
Lieu de naissance Drapeau : Écosse Glasgow
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Qualité pilote de Supercross, motocross
Pilote automobile
Victoires 56 en AMA

Jeff Ward, né le à Glasgow en Écosse, est un pilote de Supercross et motocross américain et désormais un pilote automobile, pilotant en Indy Racing League.

Biographie[modifier | modifier le code]

Véritable "enfant star" du motocross, Jeff Ward commence la moto sur une machine fabriquée par son père et équipée d'un moteur de tondeuse à gazon. Son 1er fait de gloire est d'apparaître, en 1971, dans une longue séance de "wheeling" dans le film On Any Sunday (Challenge One en français), réalisé par Bruce Brown, et au générique du quel figure les stars que sont Mert Lawwill, Malcom Smith et particulièrement la star de cinéma, Ste McQueen. Plus tard, dans les années 70, Jeff Ward deviendra l'un des 1ers pilote professionnel, en catégorie "kids", au guidon d'une Honda XR cm³.

En 1984, il remporte son premier titre en championnat AMA en gagnant le championnat AMA 125 cm³. L'année suivante, il remporte le titre dans la catégorie supérieure, en 250 cm³. Cette même année le voit également remporter également le titre AMA en supercross après une lutte épique contre Broc Glover (Yamaha), de laquelle il sortira vainqueur sur "tapis vert". En 1987, il remporte son second titre supercross avant de remporter son second titre motocross la saison suivante. Sa victoire lors du championnat AMA de motocross 500 cm³ le voit devenir, le premier pilote à détenir les trois principaux titres du championnat AMA (en SX et en 250 et 500 cm³, en MX), ainsi que "Mr 875 cm³", car victorieux des 3 classes de cylindrées, 125, 250 et 500 cm³, en MX. La saison suivante, il remporte son second titre de motocross 500 cm³, son septième titre AMA.

Il remporte également à sept reprises le motocross des nations, événement annuel qui voit s'affronter les pilotes évoluant sur le circuit AMA et les pilotes évoluant sur le championnat du monde de motocross dans une compétition disputées par équipes nationales de trois pilotes. Il stoppe sa carrière de pilote professionnel, en tout-terrain, en 1992.

Après sa carrière en moto, il s'oriente vers le sport automobile. En 1997, sa troisième place aux 500 miles d'Indianapolis lui octroie le titre « rookie of the year », (débutant de l'année). Il termine cette saison à la trentième place du Indy Racing League. Dans la compétition mythique du sport automobile américain, les 500 miles d'Indianapolis, il obtient son meilleur résultat, deuxième, lors de l'édition de 1999. Il obtient également une quatrième place en 2000 et une neuvième en 2002. Sa meilleure saison en « Indy Racing League » se situe en 1998, année où il termine à la sixième place.

Jeffa Ward a réalisé toute sa carrière professionnelle, dans la catégorie Elite, en SX et MX, au sein d'une même marque, Kawasaki, fait particulièrement rare pour un pilote de très haut niveau, surtout aux vues de sa longévité sportive. De même il est resté fidèle à ses équipementiers casque (Shoei), habits (Sinisalo) et lunettes (Oakley), pendant plus de 10 ans.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès moto[modifier | modifier le code]

  • 1984 : Championnat de motocross AMA 125 cm³.
  • 1985 : Championnat de motocross AMA national 250 cm³, Championnat AMA de Supercross.
  • 1987 : Championnat AMA de Supercross.
  • 1988 : Championnat de motocross AMA national 250 cm³.
  • 1989 : Championnat de motocross AMA 500 cm³.
  • 1990 : Championnat de motocross AMA 500 cm³.
  • 2004 : Championnat de AMA Supermoto.
  • 2006 : Vainqueur du Supermoto des X Games.
  • 2006 : Championnat de AMA Supermoto.
  • 2008 : Vainqueur du Supermoto des X Games.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]