Jeff Segal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jeff Segal

Pas d'image ? Cliquez ici

Biographie
Date de naissance (34 ans)
Lieu de naissance Philadelphie (États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Site web jeffreysegal.com
Carrière
Années d'activité Depuis 2001
Qualité Pilote automobile en endurance


Jeff Segal (Jeffrey Segal), né le à Philadelphie aux États-Unis, est un pilote automobile.

Carrière[modifier | modifier le code]

En 2016, toujours avec la Scuderia Corsa, Jeff Segal participa à la Coupe d'Endurance d'Amérique du Nord du championnat WeatherTech SportsCar Championship. Durant la saison, il eu comme co-pilotes Alessandro Balzan (en), Christina Nielsen et Robert Renauer. Pour l'épreuve d'ouverture de la saison, les 24 Heures de Daytona, aux mains d'une Ferrari 458 Italia GT3, il finira à la 6e position. Suite a cela, l'écurie changea de monture et passa à la Ferrari 488 GT3[1]. Ce changement a été très bénéfique car Jeff Segal, avec ses co-équipers, remporta alors les 12 Heures de Sebring, les 6 Heures de Watkins Glen[2], et finira deuxième du Petit Le Mans[3] dans la catégorie GTD. Pour la seconde année consécutive, Jeff Segal participa aux 24 Heures du Mans, toujours avec la Scuderia Corsa. Après la belle troisième place remportée en 2015, il remporta la victoire de la catégorie LMGTE Am[4].

En 2017, Jeff Segal s'engagea pour l'intégralité du championnat WeatherTech SportsCar Championship avec le Michael Shank Racing aux mains d'une Acura NSX GT3. Il a eu comme co-pilotes Oswaldo Negri Jr., Tom Dyer et Ryan Hunter-Reay[5],[6],[7]. Bien que la fiabilité de la voiture ai permis de finir toutes les épreuves du championnat, la performance n'a pas été au rendez vous car en aucune occasion il n'a pu monter sur le podium.

En 2018, après une saison passée chez le Michael Shank Racing, Jeff Segal revient dans une écurie qu'il connait bien, la Scuderia Corsa[8]. A l'origine, il s'agissait de participer aux 24 Heures de Daytona mais finalement, il a eu l'opportunité de conduire en différentes autres occasions[9]. Du fait du partenariat entre l'écurie anglaise JMW Motorsport et la Scuderia Corsa, il a également eu la possibilité de participer une nouvelle fois aux 24 Heures du Mans[10].

En 2019, Jeff Segal commença sa saison par une participation aux 24 Heures de Daytona avec l'écurie AIM Vasser Sullivan. Il a en effet complété l'équipage composé de Townsend Bell, Frank Montecalvo et Aaron Telitz (en) pour l'épreuve de 24 Heures du WeatherTech SportsCar Championship[11]. Suite à cette participation, et pour la première fois de sa carrière, il s'engagea dans le championnat European Le Mans Series avec l'écurie anglaise JMW Motorsport aux mains d'une Ferrari 488 GTE Evo. Il a eu comme co-pilotes le canandien Wei Lu et l'italien Matteo Cressoni[12].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats aux 24 Heures du Mans[modifier | modifier le code]

Année Equipe Coéquipiers Voiture Classe Tours Pos. Class
Pos.
2015 Drapeau : États-Unis Scuderia Corsa Drapeau : États-Unis Townsend Bell
Drapeau : États-Unis Bill Sweedler
Ferrari 458 Italia GT2 GTE Am 330 24e 3e
2016 Drapeau : États-Unis Scuderia Corsa Drapeau : États-Unis Townsend Bell
Drapeau : États-Unis Bill Sweedler
Ferrari 458 Italia GT2 GTE Am 331 26e 1re
2018 Drapeau : Royaume-Uni JMW Motorsport Drapeau : Royaume-Uni Liam Griffin (en)
Drapeau : États-Unis Cooper MacNeil
Ferrari 488 GTE GTE Am 332 30e 6e
2019 Drapeau : Royaume-Uni JMW Motorsport Drapeau : Brésil Rodrigo Baptista
Drapeau : Canada Wei Lu
Ferrari 488 GTE GTE Am 334 32e 2e

Résultats en Championnat du monde d'endurance FIA[modifier | modifier le code]

Année Équipe Classe Voiture Moteur 1 2 3 4 5 6 7 8 Position Points
2014 8Star Motorsports LMGTE Am Ferrari 458 Italia GT2 Ferrari F136 GT 4,5 l V8 Atmo SIL SPA LMS CdA
5
FUJ
Abd.
SHA 13e 26
AF Corse BHR
6
SÃO
6

WeatherTech SportsCar Championship[modifier | modifier le code]

Année Ecurie Châssis Moteur Classe 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 Position Points
2014 Level 5 Motorsports Ferrari 458 Italia GT3 Ferrari F136 GT 4,5 l V8 Atmo GTD DAY
1
51e 37
AIM Autosport SEB
2
LGA BEL WGL MOS IMS ELK VIR AUS ATL
2015 Scuderia Corsa Ferrari 458 Italia GT3 Ferrari F136 GT 4,5 l V8 Atmo GTD DAY
6
SEB LBH LGA WGL MOS ELK VIR AUS ATL
4
26e 55
2016 Scuderia Corsa Ferrari 458 Italia GT3 Ferrari F136 GT 4,5 l V8 Atmo GTD DAY
6
17e 96
Ferrari 488 GT3 Ferrari F154CB 3,9 l V8 Turbo SEB
1
LGA BEL WGL
1
MOS LIM ELK VIR AUS ATL
2
2017 Michael Shank Racing avec Curb Agajanian (en) Acura NSX GT3 Acura 3,5 l V6 Turbo GTD DAY
5
SEB
8
LBH
10
AUS
11
BEL
5
WGL
16
MOS
10
LIM
9
ELK
14
VIR
14
LGA
10
ATL
12
13e 248
2018 Scuderia Corsa Ferrari 488 GT3 Ferrari F154CB 3,9 l V8 Turbo GTD DAY
10
SEB MOH BEL
5
WGL
7
MOS
8
LIM ELK VIR LGA ATL 23e 94
2019 AIM Vasser Sullivan Lexus RC F GT3 Lexus 2UR-FSE 5,0 l V8 Atmo GTD DAY
18
16e* 32*

N.B. * Saison en cours. Les courses en " gras 'indiquent une pole position, les courses en "italique" indiquent le meilleur tour de course.

European Le Mans Series[modifier | modifier le code]

Année Ecurie Châssis Moteur Classe 1 2 3 4 5 6 Position Points
2019 JMW Motorsport Ferrari 488 GTE Ferrari F154CB 3,9 l V8 Turbo LMGTE LEC
4
MON BAR SIL SPA POR 4e* 12*

N.B. * Saison en cours. Les courses en " gras 'indiquent une pole position, les courses en "italique" indiquent le meilleur tour de course.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Graham Goodwin, « New Scuderia Corsa Ferrari 488 GT3 Delivered », sur dailysportscar.com, (consulté le 21 avril 2019)
  2. Florian Defet, « Deuxième victoire de la Scuderia Corsa et quatrième podium consécutif en GTD », sur endurance24.fr, (consulté le 21 avril 2019)
  3. Florian Defet, « Christina Nielsen, Alessandro Balzan et la Scuderia Corsa remportent le titre en GTD », sur endurance24.fr, (consulté le 21 avril 2019)
  4. (en) Stephen Kilbey, « Le Mans: Porsche Wins After Last Lap Drama For Toyota », sur dailysportscar.com, (consulté le 21 avril 2019)
  5. Florian Defet, « IMSA : Les pilotes des Acura NSX GT3 du Michael Shank Racing révélés ! », sur endurance24.fr, (consulté le 21 avril 2019)
  6. Florian Defet, « Les Acura NSX GT3 du Michael Shank Racing se montrent », sur endurance24.fr, (consulté le 21 avril 2019)
  7. Florian Defet, « Roar : Des données précieuses récoltées par Michael Shank Racing », sur endurance24.fr, (consulté le 21 avril 2019)
  8. (en) John Dagys, « Segal Rejoins Scuderia Corsa for Daytona, Possible Le Mans Return », sur sportscar365.com, (consulté le 21 avril 2019)
  9. (en) John Dagys, « Segal to Sub for Balzan in Detroit », sur sportscar365.com, (consulté le 21 avril 2019)
  10. Florian Defet, « JMW Motorsport et WeatherTech Racing s’associent pour les 24 Heures du Mans », sur endurance24.fr, (consulté le 21 avril 2019)
  11. Pierre-Louis Le Mouëllic, « AIM Vasser Sullivan complète ses équipages pour Daytona », sur endurance24.fr, (consulté le 21 avril 2019)
  12. Pierre-Louis Le Mouëllic, « JMW Motorsport dévoile l’équipage de sa Ferrari 488 GTE », sur endurance24.fr, (consulté le 21 avril 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :