Jeff Lynne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jeff Lynne
Description de cette image, également commentée ci-après
Jeff Lynne en 2016.
Informations générales
Nom de naissance Jeffrey Lynne
Naissance (72 ans)
Birmingham
Activité principale Musicien, chanteur, producteur
Genre musical pop, rock symphonique, pop rock
Instruments guitare, claviers
Années actives depuis 1966

Jeffrey Lynne, né le à Birmingham, est un chanteur et musicien britannique. Il est aussi auteur-compositeur-interprète, guitariste et producteur. C'est le leader du groupe rock Electric Light Orchestra (ELO), qui connut un énorme succès international dans les années 1970 et début des années 1980. En 1988, sous les pseudonymes d'Otis Wilbury et Clayton Wilbury, il est le co-fondateur du super-groupe The Traveling Wilburys avec George Harrison, Bob Dylan, Roy Orbison et Tom Petty. Au milieu des années 1990, il participe au projet Anthology des Beatles en produisant les deux titres Free as a Bird et Real Love, qui réunissent les trois membres survivants du groupe accompagnant des démos de John Lennon. En 2014, il remet la locomotive ELO sur les rails et reprend les tournées sous le nom Jeff Lynne's Elo.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le à Birmingham[1], Jeff Lynne fait ses débuts musicaux professionnels avec le groupe The Idle Race, en 1967, qui officie dans un registre psychédélique typique de son époque et avec lesquels il enregistre deux albums et quelques singles. Il rejoint le groupe de Roy Wood, The Move, en 1970, mais c’est avec Electric Light Orchestra (ELO) qu’il connaît la gloire dans les années 1970.

À partir de 1980, alors qu'ELO commence à s’essouffler, Jeff Lynne commence à travailler pour d'autres : Dave Edmunds, Ry Cooder, les ex-Beatles Ringo Starr et George Harrison, Hank Marvin, Duane Eddy, les Beach Boys, Roy Orbison, Tom Petty, etc. Ses deux plus célèbres productions restent certainement l’album Cloud Nine de George Harrison en 1987 (avec le single Got My Mind Set on You) et Mystery Girl de Roy Orbison en 1989 (single You Got It).

En 1988, alors qu’il travaille conjointement avec George Harrison et Roy Orbison, il monte avec eux le super-groupe Traveling Wilburys que rejoignent également Tom Petty et Bob Dylan.

À l’initiative de George Harrison, il réalise un de ses rêves en 1995 en produisant deux chansons inédites des Beatles : Free as a Bird et Real Love pour les sorties des coffrets Anthology 1 et Anthology 2.

Tandis que ses anciens compagnons de route Bev Bevan, Kelly Groucutt, Louis Clark et Mik Kaminski écument les salles de concert du monde entier en reprenant le répertoire à succès du groupe sous le nom Electric Light Orchestra Part Two, Jeff Lynne reforme ELO avec quelques musiciens de studio en 2001, le temps d'un album, Zoom, dont la production est plus proche du son de Armchair Theatre que des envolées spatiales du ELO des années 1970.

Jeff Lynne revient dans l'actualité musicale en ressortant des tiroirs des anciens titres enregistrés en studio, revus et corrigés. On découvrira ainsi Surrender en 2006 et Latitude 88 North en 2007. Il publie deux nouveaux albums en 2012 : un disque de reprises d'ELO, Mr. Blue Sky: The Very Best of Electric Light Orchestra, et un disque de reprises de standards de sa jeunesse, Long Wave.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

The Idle Race
The Move
Electric Light Orchestra
Traveling Wilburys
Jeff Lynne
Jeff Lynne's ELO

Participations[modifier | modifier le code]

  • 1976 : All This and World War II (bande originale)
  • 1984 : Electric Dreams (bande originale)
  • 1987 : Cloud Nine de George Harrison - Basse, guitares acoustique et électrique, claviers, chœurs.
  • 1991 : Robin Hood: Prince of Thieves (bande originale)
  • 1992 : Time Takes Time de Ringo Starr - Guitare, basse, claviers, chœurs.
  • 2002 : Brainwashed de George Harrison - Basse, guitares, claviers, percussions, chœurs.
  • 2002 : Concert for George (bande originale) - Guitare acoustique, rythmique, chant.
  • 2013 : American Bluff (bande originale)

Production[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]