Star Wars Jedi Knight: Dark Forces II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Jedi Knight: Dark Forces II)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Star Wars
Jedi Knight
Dark Forces II
Image illustrative de l'article Star Wars Jedi Knight: Dark Forces II

Éditeur LucasArts
Développeur LucasArts

Date de sortie Courant 1997
Genre Tir à la première personne,Tir à la troisième personne
Mode de jeu Un joueur, multijoueur.
Plate-forme PC
Média CD
Langue Textes et voix en français.
Contrôle Clavier / souris

Évaluation ESRB : T ?

Star Wars Jedi Knight: Dark Forces II est un jeu vidéo de tir à la première personne développé par LucasArts, disponible en 1997 sur PC[1],[2],[3],[4].

Le joueur est dans la peau d'un chevalier Jedi en devenir, le jeu se déroulant dans l'univers étendu de Star Wars. C'est la suite du jeu Star Wars: Dark Forces. Jedi Knight a bénéficié d'une extension: Star Wars: Jedi Knight - Mysteries of the Sith.

Trame[modifier | modifier le code]

Scénario[modifier | modifier le code]

Au lendemain de la bataille d’Endor, Kyle Katarn apprend du droïde 8T88 que Jerec avait été de ceux qui avaient tué son père, Morgan Katarn, protecteur de la Vallée des Jedi aux côtés de Qu Rahn.

Johun Othone contre l'avis du Conseil Jedi construisit près du site de la bataille de Ruusan, ce monument à la gloire des héros des Forces de la Lumière et de leur dirigeant : le Seigneur Hoth. Les monuments se composent entre autres : d'un mausolée décoré d'énormes statues, d'une chambre de méditation contenant un énorme cristal d'Adegan pour les Jedi. Les bâtiments sont faits de pierres provenant de diverses planètes telles les héros des Forces de la Lumière.

La légende dit que les esprits des Jedi y sont emprisonnés et les habitants de Ruusan disent qu'ils seront libérés quand un Chevalier Jedi reviendra pour "détruire l'équilibre naturel". Les bâtiments n'ayant pas été officialisés, le Conseil Jedi oublia la Vallée qui devint par la suite légendaire.

Le Jedi Rahn croyait que l'Empire galactique ou bien les Jedi Noirs essaieraient de tirer avantage du pouvoir enfermé dans la Vallée des Jedi et essaya de cacher son existence jusqu'à ce que Morgan Katarn découvrit son emplacement. Ils furent tous les deux assassinés par le Jedi noir Jerec qui cherchait la Vallée des Jedi pour son propre intérêt. Kyle Katarn, le fils de Morgan suivit Jerec et atteint à son tour la Vallée. Par la suite, il vainquit Jerec et réussit à garder l'emplacement de la Vallée secret.

Des années plus tard, Desann utilisant une ruse fit retourner Kyle vers la Vallée dans le but de le suivre et découvrit son emplacement. Il utilisa le pouvoir émanant de la Vallée afin de transmettre artificiellement la force à ses troupes appelées "Reborn Jedi" en anglais. Dessan et son armée attaqua l'Académie Jedi mais furent arrêtés par Luke Skywalker et Kyle Katarn.

Kyle partagea le secret de la Vallée avec son amie Jan Ors et Luke Skywalker de façon que le site soit étudié par les Jedi.

Personnages[modifier | modifier le code]

Ennemis rencontrés[modifier | modifier le code]

Dans l'ordre d'apparition

  • Chasseurs de prime et races

Gran, Rodien, Gamoréen, Tusken, Trandoshan

  • Impériaux

Stormtrooper (simple, capitaine, armé de fusil à répétition, armé de lance missile) Officier, Sous-officier

  • Droïdes et engins

Droïde d'entraînement, Droïde de surveillance mk IV, Droïde sonde viper, Tourelle de défense, AT-ST

  • Autres monstres

Insecte à dard, Tentacule marin, Monstre marin rouge, Monstre de la Vallée des Jedi

  • Elite du côté obscur de Jerec

Yun, Gorc, Pic, Maw, Sariss, Boc, Jerec

Système de jeu[modifier | modifier le code]

La principale distinction entre Dark Forces et Jedi Knight est l'apparition de la Force. Au fur et à mesure qu'il progresse dans le jeu, le personnage apprend à s'en servir et doit faire le choix entre son côté obscur et son côté lumineux.

Le joueur incarne Kyle Katarn, un ex-agent d'espionnage de l'Empire passé contrebandier lorsqu'il apprend l'implication des impériaux dans la mort de son père avant de finalement rejoindre l'Alliance rebelle. Ses preuves sont faites dans le premier opus de Dark Forces au cours duquel il vole les plans de la première Étoile noire. Au cours de sa quête, il apprend à devenir un Jedi pour venger la mort de son père, Morgan Katarn, tué par le Jedi Noir Jerec, et pour défendre la Vallée des Jedi, convoitée par ce dernier et ses acolytes.

Kyle est soutenu et assisté par Jan Ors, contrebandière elle aussi, espionne rebelle et surtout pilote de talent qui lui fit quitter l'Empire et le sauva à de nombreuses occasions.

Le jeu se joue comme un FPS, mais Kyle Katarn peut aussi être contrôlé en vue à la troisième personne. D'une manière générale, les joueurs s'accordent pour dire que le personnage est plus maniable en vue à la première personne quand il s'agit d'utiliser des armes à feu (notamment car il n'y a pas de viseur en vue à la troisième personne), et que celui-ci est plus maniable en vue à la troisième personne (notamment parce que le sabre sort du champ de vision en mode FPS).

Ainsi, la plupart des vidéos circulant sur Internet, de ce jeu vidéo, montrent Kyle à la troisième personne quand il tient un sabre laser.

Le jeu possédait des manières de pointer les ennemis grâce aux pouvoirs de la force.

On pouvait personnaliser son personnage en choisissant le nombre de points de compétences (4 au maximum par sort) que l'on pouvait allouer à chaque pouvoir de la force. Ces points étaient gagnés au fur et à mesure de l'aventure.

Les personnages multijoueurs étaient caractérisés selon un fichier texte présent dans le dossier du jeu, qui regroupait les caractéristiques de base du personnage : skin, couleur du sabre, nom, et surtout pouvoirs. Il se trouve que les pouvoirs étaient exprimés en fonction du nombre de points de compétences associés à chacun, et que les pouvoirs vides étaient présents, mais associés du chiffre zéro. S'il était impossible d'avoir un personnage ayant plus du nombre maximum de points attribuables (localement, ou en totalité), car des bugs générés faisaient planter le jeu, il était par contre possible, en éditant le fichier texte, d'avoir des pouvoirs des deux côtés, et de faire coexister l'étranglement, la destruction, les soins, et la cécité, par exemple.

Accueil[modifier | modifier le code]

Postérité[modifier | modifier le code]

Un roman de William C. Dietz inspiré du jeu vidéo, est le dernier volume de la série « Dark Forces ».

Roman non-traduit en France

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]