Jeanne de Navarre (reine d'Angleterre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jeanne de Navarre.

Jeanne de Navarre

Description de cette image, également commentée ci-après

La reine Jeanne

Titres

Reine consort d'Angleterre


(10 ans, 1 mois et 13 jours)

Prédécesseur Isabelle de France
Successeur Catherine de Valois

Duchesse consort de Bretagne


(13 ans, 0 mois et 30 jours)

Prédécesseur Jeanne de Savoie
Successeur Jeanne de France
Biographie
Titulature Princesse de Navarre
Dynastie Maison capétienne d'Évreux-Navarre
Naissance vers 1370
Pampelune (Royaume de Navarre)
Décès
Havering-Atte-Bower (Royaume d'Angleterre)
Sépulture Cathédrale de Canterbury
Père Charles II de Navarre
Mère Jeanne de France
Conjoint Henri IV d'Angleterre
Religion Catholicisme
Description de cette image, également commentée ci-après

Reine consort d'Angleterre

Jeanne de Navarre, née en 1370, morte le 9 juillet 1437. Elle est la fille de Charles II le Mauvais roi de Navarre et de Jeanne de France. Elle fut successivement duchesse consort de Bretagne puis reine consort d'Angleterre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Duchesse consort de Bretagne[modifier | modifier le code]

Elle épouse le 2 septembre 1386, en l'église de Saillé à Guérande, Jean IV (1339 - 1399), duc de Bretagne. Le couple eut 9 enfants:

Reine consort d’Angleterre[modifier | modifier le code]

Le premier mari de Jeanne est décédé le 1er novembre 1399. Elle resta veuve durant quatre ans et assure la régence pour son fils Jean V au cours de cette période. Selon l'Encyclopedia Britannica, la relation entre Jeanne et Henri Bolingbroke (le futur roi Henri IV d'Angleterre) commença alors qu'il résidait à la cour de Bretagne pendant son exil d'Angleterre. Demandée en mariage par le roi d'Angleterre, Jeanne obtient une dispense du Pape d'Avignon pour « consanguinité au troisième degré » le 23 juin 1402 et quitte définitivement la Bretagne le 13 janvier 1403, elle devient la deuxième femme d'Henri IV le 7 février avant d'être couronnée reine à Londres le 25 du même mois[1]. Le couple n'eut pas d'enfant, mais Jeanne eut une bonne relation avec les enfants d'Henri issus de son premier mariage, et prenait souvent parti pour le prince de Galles (futur Henri V) dans les querelles qui l'opposaient à son père.

Pendant le règne d'Henri V, elle fut cependant accusée d'utiliser la sorcellerie pour tenter de l'empoisonner. Elle a été condamnée en 1419 et emprisonnée pendant quatre ans dans le château de Pevensey dans le Sussex. Après cela, elle vécut tranquillement, durant le règne d'Henri V et celui de son fils, Henri VI. Elle est enterrée dans la cathédrale de Canterbury aux côtés de d'Henri IV.

Note set références[modifier | modifier le code]

  1. Barthélémy-Amédée Pocquet du Haut-Jussé Les Papes et les Ducs de Bretagne COOP Breizh Spézet (2000) (ISBN 284346 0778) p. 335 note no 10

Voir aussi[modifier | modifier le code]