Jeanne de Hochberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jeanne de Hochberg
Portrait de Jeanne de Hochberg
Portrait de Jeanne de Hochberg
Titre
Souveraine du comté de Neuchâtel
Biographie
Dynastie Bade
Date de naissance / 1487
Date de décès
Lieu de décès Époisse
Père Philippe de Hochberg
Mère Marie de Savoie
Conjoint Louis Ier d'Orléans

Jeanne de Hochberg

Jeanne de Hochberg (ou Jeanne de Bade-Sausenberg), née entre 1485 et 1487 et morte le à Époisses, issue de la Maison de Bade.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fille unique de Philippe de Hochberg, comte de Neuchâtel, et de Marie de Savoie[1] (une petite-fille du roi Charles VII par sa mère Yolande). Après le décès de son père en 1503, elle se marie en 1504 avec Louis Ier d'Orléans (1480-1516), qui deviendra duc de Longueville, de la Famille Orléans-Longueville. Elle leur transmettra la souveraineté du comté-principauté de Neuchâtel et Valangin en Suisse, ainsi que Rothelin (Rötteln) en Allemagne (Bade), et Noyers qu'elle avait reçu en compensation de la perte du Fort de Joux.

Elle aura avec lui quatre enfants :

Comté de Neuchâtel[modifier | modifier le code]

Veuve en 1516, elle reprend la souveraineté du comté alors occupé par les Confédérés en bailliage commun. C'est sous son règne que la Réforme protestante s'implante dans le comté de Neuchâtel, malgré sa propre confession.

Hommages[modifier | modifier le code]

Elle dispose d'une rue à son nom dans la ville de Neuchâtel, la rue Jehanne-de-Hochberg, inaugurée en août 1943, pour le 400e anniversaire de sa mort.

Sources[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Marie de Savoie eté fille de Amédée IX de Savoie e de Yolande de France