Jeanne de Fougères

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jeanne de Fougères († après 1273) fut dame de Fougères suo jure à compter de 1256. Elle fut l'épouse de Hugues XII de Lusignan, comte de La Marche et comte d'Angoulême. Jeanne fut à l'origine des ajouts ultérieurs et des fortifications du château de Fougères, qui donnèrent plus de stabilité à la ville.

Biographie[modifier | modifier le code]

Château de Fougères

Jeanne naquit au château de Fougères, en Bretagne, à une date inconnue, seule fille et enfant survivant de Raoul III, seigneur de Fougères, et d'Isabelle de Craon (née en 1212). Ses grands-parents paternels étaient Geoffrey, seigneur de Fougères, et Mathilde de Porhoët, et ses grands-parents maternels, Amaury Ier, seigneur de Craon (1175 † 1226), et Jeanne des Roches (1195 † ), fille de Guillaume des Roches, sénéchal d'Anjou, et de Marguerite de Sablé.

Règne[modifier | modifier le code]

Jeanne avait un frère, Jean, mais il mourut peu de temps après sa naissance le 6 décembre 1230. Ses parents n'eurent pas d'autre enfant et Jeanne devint donc l'héritière de la seigneurie paternelle de Fougères. A la mort de son père, survenue le 24 février 1256, elle prit le titre de Dame de Fougères. La même année, elle ordonna l'expansion du château de Fougères, faisant ajouter les tours de guet de Mélusine et du Gobelin, ainsi qu'un renforcement des remparts et des portes. Ses efforts donnèrent une meilleure stabilité à la ville.

Le 29 janvier 1254, Jeanne épousa Hugues XII de Lusignan, seigneur de Lusignan, Couhé et Peyrat, comte de La Marche et Angoulême. Son mariage fut enregistré dans les Chronicon Savigniacense le .

Peu après le 25 août 1270, Jeanne devint veuve lorsque son mari fut tué à la croisade, où il accompagnait Saint Louis. Jeanne fut reconnue tutrice de ses enfants mineurs en novembre 1271. Elle mourut à une date inconnue après 1273, après avoir testé le 20 mai 1269. Elle est enterrée à Sauvigny.

À la mort de Jeanne, sa fille aînée Yolande devint héritière de Fougères.

Descendance[modifier | modifier le code]

Hugues et Jeanne furent les parents de six enfants :

  • Yolande (24 mars 1257 † 30 septembre 1314), suo jure comtesse de La Marche, héritière de Fougères, qui épousa en premières noces Helie-Rudel, seigneur de Pons, dont postérité, et en secondes noces Robert, seigneur de Mathe ;
  • Hugues XIII, comte de La Marche et d'Angoulême (25 juin 1259 † ), qui épousa le Béatrice de Bourgogne, sans enfants ;
  • Guy Ier († 1308), comte de La Marche et d'Angoulême, mort célibataire et sans descendance légitime, ce qui causa le retour des comtés de La Marche et d'Angoulême à la Couronne ;
  • Jeanne (1260 † 13 avril 1323), qui épousa en premières noces Bernard Ezi III, seigneur d'Albret, dont deux filles, et en secondes noces Pierre de Geneville de Trim et Ludlow, dont elle eut trois autres filles, dont l'aînée, Jeanne de Geneville, épousa Roger de Mortimer, 1er comte de Marsh, seigneur de Wigmore ;
  • Isabelle († 1309), épousa à Cognac avant 1288 Jean de Vesci, avant de prendre le voile à l'abbaye de Fontevrault ;
  • Marie († 1322), épousa en 1288 Étienne II, comte de Sancerre.

Notes et références[modifier | modifier le code]