Jeanne d'Arc (1867)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres navires du même nom, voir Jeanne d'Arc (navire).
Jeanne d'Arc
Image illustrative de l'article Jeanne d'Arc (1867)
Maquette de la Jeanne d'Arc
Type Cuirassé à coque en fer
Classe Alma
Histoire
A servi dans Pavillon de la marine française Marine du Second Empire
Civil and Naval Ensign of France.svg Marine nationale française
Chantier naval Arsenal de Cherbourg
Quille posée 1865
Lancement
Armé
Commission
Statut Rayées des listes en 1883
Équipage
Commandant Martineau des Chesnez (1868)
Fleuriot de Langle (1875)
Caractéristiques techniques
Longueur 68,80 m
Maître-bau 13,90 m
Tirant d'eau 6,20 m
Propulsion Voile (trois-mâts barque)
machine à vapeur
Caractéristiques militaires
Blindage ceinture 150 mm
kiosque 120 mm
Armement 6 canons de 190 mm
4 canons de 120 mm

La Jeanne d'Arc était une corvette-cuirassée de classe Alma de la Marine française, lancée en 1867.

Conception[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Classe Alma.

Histoire[modifier | modifier le code]

La construction de la Jeanne d'Arc débute en 1865 à Cherbourg d'après des plans de Henri Dupuy de Lôme, et elle est lancée le . Les essais à la mer débutent le , puis elle est mise en réserve à Brest en 1869.

Elle entre en service actif le , peu avant la guerre franco-prussienne de 1870, dans l'Escadre du nord. Le , elle quitte Cherbourg avec l'escadre pour croiser aux environs du port danois de Frederikshavn, entre le 28 juillet et le 2 août où elle pénètre dans la mer Baltique. L'objectif est de tenter un blocus des ports prussiens de la Baltique ; elle regagne Cherbourg le 16 septembre.

La Jeanne d'Arc est à Malaga, en Espagne, le , puis elle gagne Cadix. En 1875, elle éperonne et coule accidentellement le navire ravitailleur Forfait. À partir du 3 décembre, elle devient le navire-amiral du contre-amiral Bonie, puis est à nouveau mise en réserve à Brest. Elle reprend le service actif le dans l'Escadre du Levant, jusqu'à son retrait définitif le .

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]