Jeanne Siaud-Facchin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jeanne Siaud-Facchin
Jeanne Siaud-Facchin.jpg
Jeanne Siaud-Facchin en 2016.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (63 ans)
AvignonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Jeanne Siaud-Facchin, née le à Avignon, est une psychologue clinicienne et psychothérapeute française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père est un libraire renommé, spécialiste des livres anciens sur la Provence et les provinces méridionales.

Elle reste à Avignon pendant toute son enfance et sa scolarité, jusqu'au baccalauréat[1]. Elle part à Aix-en-Provence pour quatre années d'études de psychologie mais finit par rejoindre Paris.

Se désintéressant de la psychologie, elle intègre une école de publicité, de communication et de marketing. Elle travaille pendant douze ans dans la communication mais n'y trouvant plus de sens, elle reprend ses études de psychologie[2].

Elle obtient un diplôme d'études supérieures spécialisées (DESS) et un diplôme d'études approfondies (DEA) à l’université de Paris-Nanterre. Elle entreprend un travail de recherche de troisième cycle sur la psychopathologie des troubles de l’odorat[réf. nécessaire].

Elle est ensuite formée par le professeur Bernard Gibello à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris sur la psychopathologie des fonctions cognitives. Elle devient membre de son laboratoire de recherche LECI. Psychologue clinicienne, elle est attachée à l’hôpital Avicenne de Bobigny, dans le service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent du professeur Philippe Mazet.

Elle sera formée aux consultations ethnopsychiatriques par la professeure Marie Rose Moro, au psychodrame par Jean-François Rabain, à la relaxation à induction variable par le professeur Michel Sapir, à la consultation mère enfant par le professeur Serge Lebovici [réf. nécessaire].

En 1999, Jeanne Siaud-Facchin et son mari choisissent de vivre à Marseille et quittent Paris. Elle participe à la création de l’Espace Arthur, unité psychiatrique pour adolescent, auprès de Marcel Rufo[1].

Elle a fondé Cogito’Z , des centres de « consultation psychologique intégrative » à Paris, Lyon, Marseille, Avignon, Nantes[3]. Jeanne Siaud-Facchin est enseignante à l’université[réf. nécessaire] et conférencière, elle a signé plusieurs ouvrages.

En 2003, elle ouvre le premier centre Cogito’Z (centre européen de psychologie intégrative) à Marseille et recrute une équipe pluridisciplinaire pour une prise en charge intégrative des familles, des enfants, des adolescents, puis des adultes en difficultés psychologiques. Le centre Cogito’Z d’Avignon ouvre en 2006, puis Paris en 2008, Lyon en 2015 et Nantes en 2016. Des centres seront également ouverts à Lille, Bordeaux, Toulouse, Dax, comme à Londres,Bruxelles et Genève. Les centres Cogito’Z proposent également de nombreuses formations pour les professionnels de la santé et de l’éducation. Une branche d’activité est engagée dans une forme d’accompagnement à l’orientation et aux projets d’avenir pour les adolescents et les adultes en quête de réflexion et de reconversion.

En 2011, elle a fondé le centre d'accueil Zébra Alternative, qui se situe à Marseille. Il permet aux adolescents surdoués de reprendre confiance en eux et en leurs capacités afin de retourner dans un cursus scolaire[4].

Depuis plusieurs années, Jeanne Siaud-Facchin s’est également engagée personnellement et professionnellement dans la Méditation de Pleine Conscience. Elle a mis au point les premiers programmes français de méditation de pleine conscience[5] pour les enfants et les adolescents, Mindful UP[6].

Controverses[modifier | modifier le code]

Proximité avec les milieux pseudoscientifiques[modifier | modifier le code]

Si elle se targue d'une approche scientifique de la psychologie, Jeanne Siaud-Facchin a été épinglée par plusieurs critiques pour sa propension à véhiculer des idées reçues sur le Haut Potentiel, flirtant parfois avec le spiritualisme ou l’ésotérisme. Cette critique est notamment développée dans un épisode du podcast Méta de Choc[7], référence francophone en matière de pensée critique et de lutte contre les dérives sectaires[8], par une invitée, la psychologue spécialisée dans l’intelligence[9] Stéphanie Aubertin. Cette dernière l'accuse de prendre des positions trop déterministes et stigmatisantes envers les personnes à Haut potentiel. Cette critique est également formulée par le psychologue et chercheur en sciences cognitives Nicolas Gauvrit[10].

Jeanne Siaud-Facchin a également reçu sur sa chaîne YouTube l'écrivain français Didier van Cauwelaert, promoteur notoire de la communication avec l'Au-delà et de la loi de l'attraction, auquel elle offre pourtant une caution scientifique. Par ailleurs, elle a notamment participé au Festival pour l’École de la vie de Montpellier[11], réputé pour son orientation pseudoscientifique car invitant régulièrement des intervenants issus des mouvements scientologues, anthroposophes ou New Age.

Elle est aussi présentée comme « intervenante de voyages initiatiques » par l'agence de voyages spirituels Voyages Intérieurs[12].

Dépistage du Haut Potentiel dans les centres Cogito'Z[modifier | modifier le code]

Dans une note de Blog sur le club de Mediapart[13], le contributeur Alban Clerjon mentionne, lors de son suivi chez Cogito'z, une série de pratiques non étayées par la recherche scientifique, et proches du domaine du développement personnel. Il mentionne, par exemple, que la méditation de pleine conscience serait l'un des prérequis à tout suivi ou « comme préalable à toute amélioration de l'état psychique d'une personne HPI en difficulté » dans ces centres, assertion qui n'est basée sur aucune recherche thérapeutique. Ainsi, les personnes orientées vers Cogito'Z sont souvent réorientées vers des stages ou formations pleine conscience[réf. nécessaire].

Par ailleurs, l'aspect industriel et onéreux des bilans dispensés "à la chaîne" par les centres Cogito'Z font également l'objet de critiques[14],[15],[13] .

Autrice (ouvrages principaux)[modifier | modifier le code]

  • L’enfant surdoué, l’aider à grandir, l’aider à réussir, Éd. Odile Jacob, 2002, 2008 (édition de poche)
  • Aider l’enfant en difficulté scolaire, Éd. Odile Jacob, 2006
  • Guide de Psychologie de la Vie Quotidienne, sous la direction de Christophe André, Odile Jacob, 2008
  • Trop intelligent pour être heureux ? L’adulte surdoué, Éd. Odile Jacob, 2008
  • Génération Ado Le Dico, Bayard, 2011, 2012, 2013
  • Comment la méditation a changé ma vie…et pourrait bien changer la vôtre ! Éd. Odile Jacob, 2012
  • Tout est là, Juste là, Méditation de Pleine Conscience pour les enfants et les ados aussi, Éd. Odile Jacob, 2014
  • Mais qu’est ce qui l’empêche de réussir ?, Éd. Odile Jacob, 2015
  • Forcer le destin, ouvrage à deux voix co-écrit avec Aude de Thuin, Robert Laffont 2016
  • Mon métier, ma pratique, mon point de vue… et le bonheur
  • S'il te plaît, aide-moi à vivre, Éd. Odile Jacob, 2018

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Jeanne Siaud-Facchin, psychologue surdouée | ToutMa » (consulté le 12 décembre 2019)
  2. « Jeanne Siaud-Facchin, psychologue surdouée ToutMa », sur www.toutma.fr (consulté le 11 février 2018)
  3. « Jeanne Siaud-Facchin », sur www.cogitoz.com (consulté le 12 décembre 2019)
  4. « L'Association Zebra Alternative - Enfants et Adolescents surdoués - Marseille », sur www.associationzebra.fr (consulté le 12 décembre 2019)
  5. « Edito », sur www.meditez.com (consulté le 12 décembre 2019)
  6. « PRATICIEN MINDFUL UP : MINDFULNESS POUR LES ENFANTS ET LES ADOLESCENTS », sur www.cogitoz.com (consulté le 12 décembre 2019)
  7. « Contes et légendes de l'intelligence | Méta de Choc », sur Metadechoc (consulté le 3 avril 2020)
  8. « Méta de Choc / Afis Science - Association française pour l’information scientifique », sur Afis Science - Association française pour l’information scientifique (consulté le 3 avril 2020)
  9. « Surdoue.fr – Pour en finir avec les idées reçues » (consulté le 3 avril 2020)
  10. « Être très intelligent ne prédispose pas à des troubles psychologiques », sur Franceinfo, (consulté le 3 avril 2020)
  11. « Montpellier 2017 », sur Festival pour l'Ecole de la vie (consulté le 3 avril 2020)
  12. Voyages Intérieurs, « Jeanne Siaud Facchin, intervenante de Voyages Intérieurs », sur Voyages Intérieurs (consulté le 3 avril 2020)
  13. a et b Alban Clerjon, « Mon signalement de Cogito'z Avignon à la miviludes », sur Club de Mediapart (consulté le 3 avril 2020).
  14. Frédéric Lewino, Gwendoline Dos Santos, « « Le business des surdoués est tout à fait juteux », dénonce Nicolas Gauvrit », sur Le Point, (consulté le 3 avril 2020)
  15. Christel Brigaudeau, « La précocité, un business florissant », Le Parisien,‎ (lire en ligne, consulté le 3 avril 2020).

Liens externes[modifier | modifier le code]