Jeanne Siaud-Facchin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jeanne Siaud-Facchin
Jeanne Siaud-Facchin.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (61 ans)
AvignonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Jeanne Siaud-Facchin est une psychologue clinicienne et psychothérapeute française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née à Avignon, son père est libraire renommé et spécialiste des livres anciens sur la Provence et les provinces méridionales. Elle suit des cours de communication et travaille pendant plus de 10 ans dans le marketing[1].

Jeanne Siaud se met ensuite à la psychologie et obtient un DESS et un DEA à l’université de Paris-X Nanterre. Elle entreprend un travail de recherche de troisième cycle sur la Psychopathologie des Troubles de l’Odorat[réf. nécessaire].

Jeanne Siaud-Facchin sera ensuite formée par le Professeur Bernard Gibello à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris sur la psychopathologie des fonctions cognitives. Elle devient membre de son laboratoire de recherche LECI, attachée à l’hôpital Avicenne de Bobigny dans le service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent du professeur Philippe Mazet. Elle sera formée aux consultations ethnopsychiatriques par le professeur Marie Rose Moro, au psychodrame par Jean-François Rabain, à la relaxation à induction variable par le professeur Michel Sapir, à la consultation mère enfant par le professeur Serge Lebovici. [réf. nécessaire]

Jeanne Siaud-Facchin choisit de vivre à Marseille en 1999. Elle participe à la création de l’Espace Arthur, unité psychiatrique pour adolescent, auprès de Marcel Rufo[réf. nécessaire].

Elle a fondé Cogito’Z , des centres de « consultation psychologique intégrative » à Paris, Lyon, Marseille, Avignon, Nantes. Jeanne Siaud-Facchin enseignante à l’université[réf. nécessaire] et conférencière, elle a signé plusieurs ouvrages. En 2003, elle ouvre le premier centre Cogito’Z (centre européen de psychologie intégrative) à Marseille et recrute une équipe pluridisciplinaire pour une prise en charge intégrative des familles, des enfants, des ados, puis des adultes en difficultés psychologiques. Le centre Cogito’Z d’Avignon ouvre en 2006, puis Paris en 2008, Lyon en 2015 et Nantes en 2016. Des centres seront également ouverts à Lille, Bordeaux, Toulouse, Montpellier comme à Bruxelles et Genève. 

Les centres Cogito’Z proposent également de nombreuses formations pour les professionnels de la santé et de l’éducation. Une branche d’activité est engagée dans une forme d’accompagnement à l’orientation et aux projets d’avenir pour les adolescents et les adultes en quête de réflexion et de reconversion.

Depuis plusieurs années, Jeanne Siaud-Facchin s’est également engagée personnellement et professionnellement dans la Méditation de Pleine Conscience. Elle a mis au point les premiers programmes français de méditation de pleine conscience pour les enfants et les adolescents, Mindful UP.

Auteur (ouvrages principaux)[modifier | modifier le code]

  • L’enfant surdoué, l’aider à grandir, l’aider à réussir, Éd. Odile Jacob, 2002, 2008 (édition de poche)
  • Aider l’enfant en difficulté scolaire, Éd. Odile Jacob, 2006
  • Guide de Psychologie de la Vie Quotidienne, sous la direction de Christophe André, Odile Jacob, 2008
  • Trop intelligent pour être heureux ? L’adulte surdoué, Éd. Odile Jacob, 2008
  • Génération Ado Le Dico, Bayard, 2011, 2012, 2013
  • Comment la méditation a changé ma vie…et pourrait bien changer la vôtre ! Éd. Odile Jacob, 2012
  • Tout est là, Juste là, Méditation de Pleine Conscience pour les enfants et les ados aussi, Éd. Odile Jacob, 2014
  • Mais qu’est ce qui l’empêche de réussir ?, Éd. Odile Jacob, 2015
  • Forcer le destin, ouvrage à deux voix co-écrit avec Aude de Thuin, Robert Laffont 2016
  • Mon métier, ma pratique, mon point de vue… et le bonheur

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Jeanne Siaud-Facchin, psychologue surdouée ToutMa », sur www.toutma.fr (consulté le 11 février 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]