Jeanne Sandelion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jeanne Sandelion
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
ThoisseyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Jeanne Brigitte Sandelion, née le à Thoissey (Ain) où elle est morte le , est une poétesse et romancière française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle anime des rubriques de courrier des lecteurs pour plusieurs magazines féminins et publie des articles dans différentes revues littéraires. Elle est l'auteure de plusieurs romans et recueils de poèmes, mais c'est surtout par l'intérêt que lui a porté Henry de Montherlant qu'elle s'est faite remarquer. Échangeant de 1926 à 1963 une correspondance nourrie avec l'écrivain, elle a été, comme ses consœurs Alice Poirier et Mathilde Pomès, persuadée d'être le modèle essentiel de « jeune fille » pour certains personnages de son célèbre roman cyclique Les Jeunes Filles (quatre tomes : I Les Jeunes filles, II Pitié pour les femmes, III Le Démon du bien, IV Les Lépreuses).

Elle entretient également une correspondance nombreuse avec les milieux littéraires, citons André Foulon de Vaulx, Josette Clotis, compagne de André Malraux, Théophile Briant, Philippe Chabaneix, Joseph Delteil, Jean Tenant, Claude-Maurice Robert, etc.

Publications[modifier | modifier le code]

Recueils de poésie :

  • "Les cœurs en peine", poèmes, 1923
  • "Le pollen des choses", poèmes, 1924
  • Azur, poèmes, 1924 ; 1934
  • "La vie et moi", poèmes, 1927
  • L'année sentimentale, poèmes, 1936
  • D'un amour vivant, poèmes, 1939
  • D'un amour tué, poèmes, 1939
  • Pour un enfant perdu, poèmes, 1947
  • Enfant de paix, poèmes, 1953
  • La vie en rouge, poèmes, 1955
  • Stèle, poèmes, 1963
  • Il reste la douleur, poèmes, 1967
  • C'est toujours le printemps, poèmes, 1971
  • Merci du monde !, poèmes, 1975


Romans :

  • L'âge où l'on croit aux îles, préface de Henry de Montherlant, roman, 1930 ; 1948
  • Un seul homme..., roman, 1931


Romans écrits sous le pseudonyme de Brigitte Sandel :

  • J'aime une déesse, roman, 1953
  • Miss Casse-cou eut peur, roman, 1964
  • Le cygne noir, roman, 1966


Nouvelles écrites sous le pseudonyme de Brigitte Sandel :

  • Cher oncle Thierry, nouvelle
  • Ils ne faisaient qu'un, nouvelle
  • Toute la gamme, nouvelle
  • Virginia et les siens, nouvelle


Essai :

  • Montherlant et les femmes, avec 45 lettres inédites de Henry de Montherlant, 1950 ; 1960


Inédits :

  • "Journal intime", 1909 à 1976, tenu sur plus de 150 gros cahiers numérotés formant des milliers de pages et qu'elle voulait léguer à Montherlant si elle mourrait avant lui. Après sa mort ce Journal intime - important pour l'histoire littéraire - fut préempté par la Bibliothèque nationale de France lors de la dispersion de ses biens en 2007.
  • "Journal d'une provinciale", dactylogramme de 98 feuillets sur la période 1940/1950.

Liens externes[modifier | modifier le code]