Jeanne Atger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jeanne Atger
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Date inconnueVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Médecin, résistanteVoir et modifier les données sur Wikidata

Jeanne Atger (neé le à Bagard (Gard) est une femme médecin et résistante[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

La doctoresse Jeanne Atger est une militante de Combat au début 1942 dans l'Hérault[2].

Elle est devenue cheffe départementale du service social de la résistance des Mouvements unis de la Résistance (MUR) en décembre 1943[2].

Après la Libération, Jeanne Atger représente les organisations féminines dans le Comité de Libération (CDL) de l'Hérault [3]. Elle a été choisie pour ce rôle dès la constitution clandestine du CDL en mai 1944 [2].

Sa sœur, qui est une membre active de Combat, fait de sa librairie à Montpellier la « boîte aux lettres» des MUR[2].

L'assistance aux victimes de la répression et à leurs familles est assurée par des femmes à Montpellier. Jeanne Atger y dirige le Comité des œuvres sociales de la Résistance (COSOR)[3].

Références[modifier | modifier le code]