Jeanne Atger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Jeanne Atger
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Date inconnueVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Jeanne Atger (neé le à Bagard est une femme médecin et résistante[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

La doctoresse Jeanne Atger est une militante de Combat au début 1942 dans l'Hérault[2].

Elle est devenue cheffe départementale du service social de la résistance des Mouvements unis de la Résistance (MUR) en décembre 1943[2].

Après la Libération, Jeanne Atger représente les organisations féminines dans le Comité de Libération (CDL) de l'Hérault [3]. Elle a été choisie pour ce rôle dès la constitution clandestine du CDL en mai 1944 [2].

Sa sœur, qui est une membre active de Combat, fait de sa librairie à Montpellier la « boîte aux lettres» des MUR[2].

L'assistance aux victimes de la répression et à leurs familles est assurée par des femmes à Montpellier. Jeanne Atger y dirige le Comité des œuvres sociales de la Résistance (COSOR)[3].

Références[modifier | modifier le code]